Photo d'une plaque dans un jardin historique
Plaque commémorative de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada au lieu historique national du Canada des Jardins-de-Métis, Grand-Métis, Québec, date inconnue

Les Jardins de Métis ont été désignés lieu historique national en 1995.

Plaque commémorative : 200 Route 132, Grand-Métis, QuébecFootnote 1

Créés par Elsie Reford de 1926 à 1958, ces jardins témoignent de façon remarquable de l'art paysager à l'anglaise. Disposés dans un cadre naturel, un ensemble de jardins exhibent fleurs vivaces, arbres et arbustes. Le jardin des pommetiers, les rocailles et l'Allée royale évoquent l'oeuvre de cette dame passionnée d'horticulture. Agrémenté d'un ruisseau et de sentiers sinueux, ce site jouit d'un microclimat favorable à la croissance d'espèces uniques au Canada. Les pavots bleus et les lis, privilégiés par Mme Reford, y fleurissent toujours et contribuent, avec d'autres plantes exotiques et indigènes, à l'harmonie de ces lieux.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada des Jardins-de-Métis comprend un jardin d’inspiration anglaise, dont la création par Elsie Reford remonte à la période comprise entre 1926 et 1958. La propriété d'environ 18 hectares (45 acres) est située au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Métis, entre les villes de Mont-Joli et de Matane, près de Sainte-Flavie, au Québec. Le lieu comprend une villa et six jardins distincts mettant en valeur plus de 500 espèces florales. La reconnaissance officielle vise les jardins ainsi que les éléments construits situés dans les limites de la propriété au moment de sa désignation.

 

Photo d'une allée de jardin avec des fleurs colorées
Fleurs et verdure au Lieu historique national du Canada des Jardin-de-Métis, 1994
Photo vintage d'un bâtiment sur un site de jardin historique
Un des principaux bâtiments du lieu historique national du Canada des Jardin-de-Métis, 1994

Valeur patrimoniale

Les Jardins de Métis ont été désignés lieu historique national du Canada en 1995 parce que :

  • les jardins, dessinés par Elsie Reford et aménagés par elle sur une période de plus d'une trentaine d'années, sont un excellent exemple canadien des jardins d'inspiration anglaise, qui se caractérisent par la présence de jardins spécialisés, de sentiers sinueux, d'une allée royale et d'une multitude de plates-bandes disposées de manière informelle;
  • les Jardins de Métis jouissent d'un microclimat exceptionnel, propice à la croissance de plantes, de fleurs, de buissons et d'arbres dont certaines variétés sont introuvables ailleurs au pays.
Photo en noir et blanc d'un bâtiment historique
Image historique d'un bâtiment sur le site des Jardin-de-Métis, vers les années 1920
Photo aérienne d'un jardin
Illustration aérienne du lieu historique national des Jardin-de-Métis, date inconnue

 

Les Jardins de Métis constituent un excellent exemple canadien des jardins d’inspiration anglaise du XXe siècle. De 1926 à 1958, Elsie Reford dessina et aménagea les nombreux jardins sur les terres de la résidence d'été que lui offra son oncle George Stephen, fondateur du Chemin de fer Canadien Pacifique et éminent homme d'affaires du Canada au XIXe siècle. À l’origine le terrain d'un chalet de pêche, Mme Reford conçut des jardins dans un paysage rustique en tenant compte du microclimat favorable du lieu et de ses magnifiques points de vue. Le lieu comprend maintenant des jardins spécialisés, des sentiers sinueux, une allée royale et une multitude de plates-bandes disposées de manière informelle.

Commission des lieux et monuments historiques du Canada, procès-verbaux, juillet 1995.

 

Informations liées à cette désignation :

Le Programme national de commémoration historique repose sur la participation des Canadiens afin d’identifier les lieux, les événements et les personnages d’importance historique nationale. Tous les membres du public peuvent proposer un sujet afin qu’il soit étudié par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Obtenir plus d'informations sur la façon de participer à ce processus