Édouard-André Barnard (1835-1898), Jean-Charles Chapais fils (1850-1926) et Damase Rossignol (1848-1901) fondent la première école d’industrie laitière du Canada en 1881 à Saint-Denis de Kamouraska, au Québec.

Avocat de formation et journaliste agricole, Barnard étudie les pratiques agricoles en Europe pour le gouvernement du Québec dans les années 1870. Lors de ses voyages, il voit la possibilité d’exporter le beurre et les fromages produits au Canada sur les marchés britanniques. En 1876, il devient rédacteur en chef du Journal d’agriculture et directeur de l’agriculture au département de l’Agriculture et des Travaux publics au Québec. Il fait la promotion des avantages financiers de la production de beurre et de fromage pour les cultivateurs et l’économie agricole du Québec et les encourage à créer des beurreries et des fromageries au sein de leurs paroisses.

En 1881, il s’associe à Jean-Charles Chapais fils, également agronome, et Damase Rossignol afin de mettre sur place une école de laiterie pour former les fabricants et les premiers inspecteurs gouvernementaux des fabriques. Cette école permet d’améliorer la qualité et le rendement des fabriques laitières de la province et d’accroître les ventes au pays et à l’étranger.

En 1882, Barnard participe à la création de la Société d’industrie laitière de la province de Québec. Cette association devient un outil majeur dans la promotion et le développement de l’industrie.

Au cours de sa courte existence, 48 élèves reçoivent un enseignement à l’école d’industrie laitière de Saint-Denis de Kamouraska. L’école de laiterie demeure ouverte jusqu’en 1884, mais la beurrerie fonctionne jusqu’en 1960. L’ancienne école est démolie en 1965.