Fiche d’information

Bibliothèque et parc Central Memorial
La bibliothèque Central Memorial, construit en 1912, architectes McLean et Wright. Élévation principale (est)

La bibliothèque et le parc Central Memorial, situés tout juste au sud du centre-ville de Calgary, ont été ouverts au public en 1912 et témoignent des efforts officiels déployés pour créer une nouvelle ville attrayante et cultivée dans l’Ouest. La bibliothèque est un bel édifice d’inspiration classique, muni d’un portique massif et d’un escalier grandiose. C’est l’une des plus vastes et imposantes bibliothèques Carnegie parmi les 125 qui ont été construites au Canada. Conçus comme un tout, la bibliothèque et le parc qui l’entoure constituent un centre social, culturel, éducatif et commémoratif pour les Calgariens depuis plus d’un siècle. Aménagés pendant le premier grand essor économique et démographique de Calgary au tournant du XXe siècle, ils illustrent la confiance et l’optimisme qui caractérisaient la jeune ville.

Le projet de la bibliothèque a été mis sur pied par un groupe local de femmes au sens civique dirigé par Annie Davidson, aujourd’hui reconnue comme l’une des pionnières culturelles de la ville. Ce groupe avait milité pendant des années pour la création d’une bibliothèque publique gratuite à Calgary, affirmant que cet établissement aiderait cette ville de l’Ouest en croissance à acquérir de la maturité. La bibliothèque a été financée en partenariat avec l’homme d’affaires et philanthrope américain Andrew Carnegie. Fermement convaincu de l’importance des bibliothèques publiques gratuites pour les communautés, Carnegie a fait don de plus de 56 millions de dollars vers la fin du XIXe siècle et au début du XXe afin de financer la construction de bibliothèques partout dans le monde. De cette somme, 2,5 millions de dollars ont servi à financer 125 bibliothèques au Canada, dont trois en Alberta.

Comme de nombreuses autres bibliothèques Carnegie, la bibliothèque Memorial de Calgary a été conçue dans un style d’inspiration classique : une entrée grandiose flanquée de colonnes, de riches éléments décoratifs à l’extérieur et un intérieur aménagé avec élégance. Dès son ouverture, la bibliothèque a été très fréquentée par les Calgariens de toutes les sphères de la société. Servant de siège à divers clubs et à des associations éducatives, elle est devenue une plaque tournante de la culture et de l’enseignement, hébergeant même la première exposition d’œuvres artistiques de la ville. Elle a été la principale bibliothèque de Calgary de 1912 à 1963, année où elle est devenue une bibliothèque succursale et le siège des archives et du centre de recherche du musée Glenbow. Aujourd’hui, elle demeure une bibliothèque succursale en plus d’héberger la galerie d’art Muttart.

Le parc qui entoure la bibliothèque est un aménagé de façon classique et rigoureusement symétrique. Il comporte des platebandes très élaborées, des sentiers, des pelouses, des spécimens de végétaux, deux fontaines d’eau décoratives ainsi que de nombreux monuments, notamment des monuments de guerre. Au fil du temps, le parc est devenu un lieu de souvenir grâce à sa vaste collection de monuments commémoratifs et à ses cérémonies du jour du Souvenir qui attirent de nombreux participants.