Au sujet du NO David Thompson
  • Appuiera les travaux d’océanographie et d’archéologie subaquatique de Parcs Canada
  • Renferme un espace de travail utile aux recherches de Parcs Canada
  • Peut héberger jusqu’à 11 chercheurs et trois membres de l’équipage
  • Ce bateau, dont la coque est en acier, mesure 29 mètres de long 228 tonnes de jauge
  • A été lancé en 1992
  • Était à l’origine un navire de patrouille de pêche semi-hauturière pour la Garde côtière canadienne
  • Équipé d'une grue, d'un bateau de travail, d'un dessalinisateur, d'une station d'épuration des eaux usées et de communications par satellite
Ce que fera le NO David Thompson dans l’avenir
@PCArchaeologie sur Twitter
Recherches en été 2018
Éventuels travaux de recherches dans ces lieux :
  • Exploration et excavation sur le HMS Erebus
  • Travaux d’exploration sur le HMS Terror
  • Faire des recherches sur d’autres sites archéologiques possibles le long de la côte Ouest et dans l’Arctique
  • Possibilités de recueillir des données hydrographiques et de faire de la recherche sur les changements climatiques et des analyses sur la pollution
Quelques faits
  • David Thompson était un explorateur et un cartographe
  • Il a marché ou pagayé sur une distance de 90 000 km ou plus dans sa vie, cartographiant plus de 3,9 millions de kilomètres carrés dans l’ouest du Canada et dans des régions de l’est et du nord-ouest des États-Unis
  • A été nommé « le plus grand géographe de la planète »
  • Certaines Premières Nations le surnommaient Koo-Koo-Sint ou « l’observateur d’étoiles »
  • Il a passé tellement de temps à observer le soleil et les étoiles qu’il a perdu l’usage d’un œil