Le saviez-vous?

  • Parcs Canada s’occupe de près de 31 millions d’objets historiques et archéologiques qui témoignent de plus de 11 000 ans d’histoire humaine.
  • La collection, qui représente plus de 50 ans de recherche et de conservation, est véritablement une collection nationale exposant tous les aspects de l’histoire du Canada d’un océan à l’autre.
  • Parcs Canada est responsable de la protection du patrimoine naturel et culturel du Canada et de la mise en valeur d’exemples significatifs de notre patrimoine à l’échelle du pays. Parcs Canada expose donc principalement les objets sous sa responsabilité dans les parcs et les lieux historiques nationaux dans chaque province et territoire.

Réunis sous un même toit

Flèche brune.

Flèche indigène offerte au major Walsh dans les années 1800. Actuellement exposée au lieu historique national du Fort-Walsh, en Saskatchewan.

La collection nationale fait partie intégrante des programmes d’interprétation, expositions et autres activités qui servent à faire connaître aux visiteurs les histoires des lieux historiques nationaux, parcs nationaux et aires marines nationales de conservation de Parcs Canada.

Parcs Canada gère et exploite actuellement six installations d’entreposage situées dans cinq villes, soit Winnipeg, Cornwall, Ottawa, Québec et Dartmouth, et s’emploie à déplacer les objets dans une nouvelle installation de collections qui sera construite expressément à ces fins pour Parcs Canada à Gatineau, au Québec.

Pourquoi un nouveau bâtiment?

Exception faite de celle de Dartmouth, les installations d’entreposage existantes ne respectent pas les normes relatives à l’environnement et à la sécurité. Par conséquent, environ 60 p. 100 des 31 millions d'objets sous la responsabilité de Parcs Canada sont menacés en raison de conditions ambiantes inappropriées pour l’entreposage et d’une sécurité insuffisante.

Une fois les objets réunis, la collection sera entreposée dans l’installation de Gatineau conçue expressément pour l’entreposage et la conservation de collections et gérée par une équipe nationale de spécialistes.

L'installation des collections de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, est le seul bâtiment où les artefacts continueront d'être conservés, car il répond aux normes de conservation et de sécurité requises.

Conception et construction du bâtiment

Conception extérieure de la nouvelle installation moderne d'entreposage des collections de Parcs Canada. Le bâtiment de deux étages, jaune et blanc, est entouré d'arbres.

Conception extérieure d'une nouvelle installation d'entreposage de collections spécialement conçue à cette fin ©Partenariat architectural entre Moriyama & Teshima Architects et la firme d’architectes NFOE

L’installation de 8 200 m2 permettra de s'assurer que la collection dont Parcs Canada a la garde est conservée et entretenue à long terme d'une manière durable pour le bénéfice des générations actuelles et futures. Pour faciliter l’accès à la collection, environ 1 350 m2 d’espace de travail réservé aux chercheurs et au personnel ainsi que des lieux de réception, de réunion et de cérémonie ont été intégrés à la conception.

Selon les échéanciers préliminaires, on prévoit que la construction débutera au printemps 2020 et qu'elle devrait se terminer à l'hiver 2022. La collection sera déplacée une fois que l'installation sera en service.

Caractéristiques clés du bâtiment

Conditions environnementales et d’entreposage optimales pour préserver la collection
  • Une régulation du climat de classe A avec consignes rigoureuses de température et d'humidité.
  • Une construction à double paroi autour de l’aire d’entreposage de la collection pour renforcer l’isolation afin de maintenir les conditions de température et d’humidité requises et de protéger la collection des menaces extérieures telles que la vermine.
  • Des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation branchés sur des génératrices de secours pour assurer le maintien de la régulation du climat en cas de panne d’électricité.
  • Un système d’entreposage qui maximise l’espace disponible et fournit une capacité d’entreposage flexible pour faciliter l’accès et la récupération et pour prendre en compte l’évolution de la collection au fil du temps.
Espaces réservés pour faciliter l'accès à la collection à tous les Canadiens et Canadiennes, y compris les peuples autochtones, les chercheurs, les institutions et les groupes communautaires.
  • La collection sera correctement gérée, entreposée et facilement récupérable.
  • Accès à l’ensemble de la collection dans un même endroit.
  • Des espaces de travail collaboratifs pour accéder aux objets et aux documents connexes et les voir.
  • Des espaces réservés pour les réceptions, les réunions et la tenue des cérémonies, y compris une ventilation spéciale pour des cérémonies telles que la purification par la fumée, afin d'accommoder les visiteurs, les événements et les rassemblements spéciaux.
  • Un atelier d’emballage, un quai de chargement et une zone de quarantaine spécialement conçus pour l’expédition et la réception sécuritaires des objets.
Un espace de travail sain et collaboratif pour les membres de l’équipe de Parcs Canada
  • Des locaux à bureaux qui laissent entrer la lumière du jour et dont la qualité de l’air intérieur est excellente.
  • Des aires de travail flexibles et collaboratives.
  • Des toilettes inclusives pour le personnel, les invités et les visiteurs.
Réduction de l'empreinte environnementale grâce à des pratiques de construction écologiques
  • L’adoption de normes de construction écologique durable et éconergétique, telles que l’utilisation de matériaux recyclables, la conservation de l’eau et l’éclairage par la lumière du jour des espaces de travail.
  • Aucune empreinte de carbone en utilisant uniquement de l'énergie renouvelable (hydroélectricité) pour produire de l'électricité.
  • L’adoption de pratiques éconergétiques dans le but de réduire la consommation d’énergie à 30 % de moins que l’objectif fixé dans le Code national de l’énergie pour les bâtiments (CNEB), ce qui permettra de réaliser d’importantes économies en coûts d’énergie.
  • L'utilisation d'espèces indigènes dans l'aménagement paysager extérieur et des bassins secs pour retenir l'excès d'eau pluviale des tempêtes.

Conception de l'espace d'entreposage dans l'installation d'entreposage des collections. L'espace est blanc et ouvert et contient des étagères de rangement pour les artefacts.

Conditions d'entreposage optimales. ©Partenariat architectural entre Moriyama & Teshima Architects et la firme d’architectes NFOE

Conception de l'aménagement des bureaux et de l'espace de travail de la nouvelle installation d'entreposage des collections de Parcs Canada. Les deux zones sont claires et ouvertes. Les bureaux et l'espace de travail sont séparés par un mur de fenêtres.

Espace de travail réservé aux chercheurs et au personnel. ©Partenariat architectural entre Moriyama & Teshima Architects et la firme d’architectes NFOE

Accès à la collection

Veste militaire verte.

Veste historique des féniens du 19e siècle. Actuellement exposée au lieu historique national du Fort-Wellington, en Ontario.

Parcs Canada continuera de présenter les objets sous sa responsabilité dans les endroits de l’Agence de chaque province et territoire. Les objets qui se trouvent actuellement dans des parcs et lieux historiques nationaux y demeureront pour témoigner de l’histoire de ces lieux fascinants aux visiteurs.

Parcs Canada continuera de travailler avec les établissements culturels et d’enseignement afin de s’assurer que la collection demeure accessible à des fins de recherche, d’éducation, de cérémonie et d’exposition. Conjugué au programme de prêts de Parcs Canada, le même niveau d’accès à la collection sera maintenu, voire amélioré.

Jetez un coup d’œil à #NosCoffres sur Twitter pour voir un petit échantillon des objets archéologiques et historiques sous la garde de Parcs Canada.

Foire aux questions

En quoi consiste la collection de Parcs Canada?

Parcs Canada prend soin d’environ 31 millions d’objets historiques et archéologiques représentant plus de 11 000 ans d’histoire humaine.

Les objets historiques de la collection ont été acquis au cours des années pour soutenir les activités d’interprétation, les expositions et l’expérience du visiteur dans les parcs nationaux et les lieux historiques nationaux de Parcs Canada. Parmi les exemples d’objets historiques, il y a des meubles, des costumes, des tissus et d’autres objets de la vie quotidienne. Ces éléments sont un mélange d’objets qui ont un lien direct avec les lieux historiques de Parcs Canada et d'antiquités d’époque achetés pour appuyer les programmes destinés aux visiteurs.

Les objets archéologiques de la collection sont le produit de travaux archéologiques effectués dans les lieux de Parcs Canada et vont des articles ménagers et des matériaux de construction aux outils de chasse autochtones avant le contact avec les Européens.

Il est important de souligner que la plupart des objets archéologiques de la collection sont fragmentaires, consistant en des fragments de céramique, des éclats de verre de fenêtre et des clous. Ce genre d’artefacts ne convient pas, dans la plupart des cas, aux fins d’exposition, mais sont d’importants registres historiques qui revêtent un grand intérêt pour les chercheurs et les archéologues dans leurs recherches sur l’histoire du Canada.

Les Canadiens et les Canadiennes continueront-ils d'avoir accès à la collection une fois qu'elle sera consolidée?

Parcs Canada veillera à ce que toutes les parties intéressées aient accès en temps opportun aux objets archéologiques et historiques.

Parcs Canada continuera de travailler avec des institutions culturelles et éducatives pour veiller à l’accessibilité des objets archéologiques et historiques de la collection à des fins cérémoniales et éducatives ainsi que pour la recherche et les expositions. En plus du programme de prêts en cours de Parcs Canada, cette démarche assurera le même niveau d’accès, voire amélioré, à la collection.

Pour respecter ces engagements, la nouvelle installation d’entreposage de la collection de Parcs Canada comportera des aires de travail réservées aux chercheurs ainsi que des locaux pour la tenue de réunions, d’activités et de cérémonies, dotés d’une ventilation spéciale pour les cérémonies telles que la purification par la fumée, pour accommoder les visiteurs, les événements et les rassemblements spéciaux.

La consolidation de la collection permettra à tous les Canadiens et Canadiennes, y compris les peuples autochtones, les chercheurs, les institutions et les groupes communautaires de partout au pays, d'avoir accès à l'ensemble de la collection. De plus, le fait d'avoir une collection qui est bien conservée, gérée et facilement accessible par une équipe nationale de spécialistes des collections et de conservateurs permettra à Parcs Canada de faire connaître ces objets aux Canadiens et Canadiennes par de nouvelles façons novatrices, comme les expositions itinérantes, et de les rendre accessibles pour consultation en ligne.

Les objets demeureront-ils exposés dans les lieux de Parcs Canada?

Absolument. L’Agence continuera d’exposer des objets archéologiques et historiques dans les lieux de Parcs Canada dans chaque province et territoire pour intéresser les visiteurs à la fascinante histoire de ces lieux.

Les objets actuellement exposés dans des parcs nationaux et des lieux historiques nationaux, ainsi que les objets prêtés à des organismes partenaires, resteront où ils se trouvent.

Les peuples autochtones participent-ils à ce projet?

L'Agence reconnaît que les groupes autochtones s’intéressent tout particulièrement aux objets autochtones des collections et à la documentation qui leur est associée, et s’est engagée à travailler avec les groupes autochtones intéressés afin de trouver des solutions qui soutiennent leurs intérêts.

À cette fin, Parcs Canada continue à mobiliser les groupes autochtones qui sont intéressés par les objets confiés aux soins de Parcs Canada afin de faire participer davantage les peuples autochtones à l'entretien et à la mise en valeur de ces objets.

Qu’est-ce que la nouvelle installation a de si spécial?

La nouvelle installation d’entreposage construite à cette fin offrira les conditions d’entreposage et environnementales optimales requises pour assurer la protection et la conservation de la collection.

Dans la nouvelle installation, une équipe de spécialistes et de conservateurs prendra soin de la collection. Elle sera gérée et entreposée adéquatement tout en étant facilement accessible.

La consolidation de la collection permettra aux peuples autochtones, aux chercheurs, aux institutions et aux groupes communautaires de tout le pays d'avoir accès à toute la collection. Les objets archéologiques et historiques seront facilement accessibles à des fins de recherche, de cérémonie, d'éducation et d'exposition. À cette fin, environ 1 350 m2 d'espace de travail réservé aux chercheurs et au personnel, ainsi que des espaces de réception, de réunion et de cérémonie ont été intégrés à la conception.

De plus, l'installation aura une empreinte environnementale réduite grâce à l'intégration de pratiques de construction écologique durable et éconergétique et à l'élimination des émissions de carbone grâce à l'utilisation d'énergie renouvelable.

Quand la construction de la nouvelle installation doit-elle commencer et se terminer? Quand est-ce que la collection sera déménagée?

Les travaux de construction devraient commencer en 2020 et se terminer en 2022. La collection sera déménagée dans les nouveaux locaux de Gatineau une fois qu'elle sera en service.

Que fait Parcs Canada pour préparer la collection au déménagement?

En prévision du déménagement, Parcs Canada procède aussi à un examen de sa collection. Cet examen permettra à l’Agence de concentrer ses ressources sur les objets à valeur patrimoniale et de mieux faire connaître à la population canadienne son histoire riche et variée. En faisant ce travail dans le cadre du regroupement, l’Agence s’assurera qu’aucun objet inutile ne sera entreposé dans la nouvelle installation, ce qui réduira le coût du déménagement de la collection.

L'examen d'une collection est une activité normale et une pratique courante dans les musées et les établissements archéologiques.

Parcs Canada continuera d’examiner régulièrement les objets dont il a la garde afin d’assurer de bonnes pratiques de gestion des collections et de faire le meilleur usage possible de l’argent des contribuables.

Comment puis-je me tenir au courant du projet?

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram pour des mises à jour sur le projet! Jetez un coup d’œil à #NosCoffres pour voir un petit échantillon des objets archéologiques et historiques sous la garde de Parcs Canada.