« Ceux qui n’ont jamais vu le lac Supérieur sont trompés par le fait que l’on parle d’un ‘lac’, et ceux qui ont navigué sur cette vaste étendue savent à quel point ce vocable est ridicule. Car bien que ses eaux soient douces et limpides, le lac Supérieur est une mer. Au milieu de l’été, ses eaux sont froides comme celles de l’Atlantique. C’est une mer sauvage, indomptable… »

Révérend George M. Grant, Sir Sanford Fleming’s Expedition through Canada, 1892.

L'aire marine nationale de conservation (AMNC) du Lac-Supérieur est la plus vaste étendue d'eau douce protégée au monde! En eaux calmes, le trajet en embarcation motorisée entre l’extrémité orientale de l’AMNC à Terrace Bay et son extrémité occidentale à Silver Islet peut durer sept heures et demie. Il faut compter deux fois plus de temps si le bateau doit affronter des vagues d’un mètre. Ce splendide paysage de mer indomptée, de côtes accidentées et de vastes ressources naturelles façonne l’activité et l’occupation humaines depuis des millénaires et est maintenant reconnu officiellement à titre de première AMNC du Canada gérée par Parcs Canada.

Parcs Canada cherche à encourager un sentiment d’appartenance des Canadiens envers leurs AMNC, leurs parcs nationaux et leurs lieux historiques nationaux et à protéger un réseau mondialement connu de sites patrimoniaux à l’avantage de tout un chacun. En créant des aires marines de conservation comme l’AMNC du Lac-Supérieur, Parcs Canada protège et conserve de nouveaux endroits, crée de nouvelles possibilités de rapprochement avec ces endroits pour les Canadiens et accroît sa capacité de leur offrir des expériences mémorables et de favoriser l’appréciation et la compréhension du public. La gestion et l’utilisation viable sur le plan écologique de cette vaste zone permettent d’en assurer la conservation afin que les générations actuelles et à venir puissent les apprécier et en profiter.

En collaboration avec les organisations des Premières Nations et des Métis, des représentants du gouvernement provincial, d’autres ministères fédéraux, des communautés côtières et d’autres organismes, Parcs Canada prépare un plan directeur provisoire à titre de document initial pour orienter la gestion et l’administration d’une AMNC. Un plan directeur provisoire est un document prospectif stratégique dont le but est d’orienter la gestion de l’AMNC au cours des cinq premières années suivant sa création. C’est le document clé de responsabilité envers la population canadienne. Au cours des cinq années qui suivent la création de l’AMNC, le plan directeur provisoire est remplacé par un plan directeur dans lequel sont mises à jour la vision, les mesures et les orientations de gestion afin de refléter les connaissances et l’expérience acquises au cours de cette période.

Plans du site

  • Deux personnes assises à côté d'un feu de camp.
    Plan directeur provisoire

    Le plan directeur provisoire fournit une orientation stratégique, notamment une vision, des concepts pour le soutien de l’AMNC, des stratégies de gestion et des mesures pour orienter les priorités des travaux vers l’élaboration d’un plan directeur complet pour l’aire marine dans les cinq années suivant sa création.

  • A person sitting in a red chair, overlooking Lake Superior
    Stratégie de l’expérience du visiteur

    La stratégie de l’expérience du visiteur (EV) est un processus en neuf étapes mis en place par Parcs Canada afin de créer des liens avec les Canadiens grâce aux expériences du visiteur dans les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation (AMNC).