Par Lisa Nyman et Janelle Laing

 

Saviez-vous que l’esturgeon jaune est l’un des plus grands poissons d’eau douce du Canada et qu’on le trouve dans le lac Supérieur? Il peut vivre plus de 100 ans, atteindre une longueur de plus de 3 m (9,8 pieds) et peser jusqu’à 180 kg (396 livres)! Une recherche et une surveillance à l’échelle du lac ont été entreprises dans le lac Supérieur en 2021, dans le cadre d’un cycle de cinq ans, et celles-ci ont inclus l’esturgeon.

Les populations d’esturgeon jaune des Grands Lacs ont gravement décliné au cours des deux derniers siècles en raison de la surexploitation et de la modification de l’habitat, certaines estimations indiquant que seulement 1 % des stocks historiques sont actuellement présents. Par conséquent, l’esturgeon jaune des Grands Lacs figure sur la liste des espèces menacées du Comité sur la situation des espèces en péril au Canada, et sur celle des espèces en voie de disparition en Ontario depuis 2008.

Pour tenter d’empêcher l’extinction de l’esturgeon, des plans de rétablissement ont été élaborés, dont A Lake Sturgeon Rehabilitation Plan for Lake Superior, et le Programme de rétablissement pour l’esturgeon jaune de l’Ontario. Étant donné que l’esturgeon est un poisson à longue durée de vie qui met de nombreuses années à atteindre la maturité, le rétablissement devrait prendre plus de temps pour cette espèce que pour d’autres.

L’initiative scientifique et de surveillance en coopération est un effort binational visant à coordonner les activités scientifiques et de surveillance dans l’un des cinq Grands Lacs chaque année, générant des données et de l’information pour les organismes de gestion environnementale canadiens et américains. La surveillance de l’esturgeon jaune du lac Supérieur a lieu tous les cinq ans. Parcs Canada a participé à l’échantillonnage de l’esturgeon pour la première fois en 2021, dans le cadre du troisième cycle de surveillance depuis le début de l’initiative en 2011.

Le personnel de l’aire marine nationale de conservation du lac Supérieur a pris la tête des travaux de surveillance dans la baie Nipigon, puis a collaboré avec le personnel de l’Unité de gestion des ressources des Grands Lacs supérieurs (ministère du Développement du Nord, des Mines, des Ressources naturelles et des Forêts de l’Ontario) pour effectuer l’échantillonnage dans la baie Black. Le personnel a vérifié la présence d’étiquettes sur les esturgeons capturés et a prélevé des échantillons biologiques pour les évaluations génétiques et de l’âge, lorsque cela était possible.

Comme pour le relevé de 2016, aucun esturgeon jaune n’a été capturé dans la baie Nipigon, tandis que dans la baie Black, un total de 16 esturgeons jaunes ont été capturés et remis à l’eau vivants. Le plus grand de ces poissons mesurait 1,4 m (55 pouces) et pesait 27 kg (60 livres)!

Ce projet a été un succès grâce au travail acharné et à l’effort collectif des nombreux employés de plusieurs organismes qui ont contribué au travail sur le terrain, à la planification et à tout le reste!

N’oubliez pas que la pêche récréative est fermée toute l’année pour l’esturgeon jaune. Veuillez consulter les règlements de la pêche en Ontario pour plus d’information.

 

<< Au fil de l’EAU