Imaginez un paysage où le vent et les vagues caressent les rives silencieuses des baies abritées et le littoral sauvage s’étendant à l’infini, un lieu parsemé d’innombrables épaves qui gisent dans les profondeurs et offrent un témoignage silencieux de la puissance du lac Supérieur. Le peuple Anishinabek surnomme cet endroit « gichigamiing » (le Grand Lac). Il vit sur ses rives depuis des milliers d’années, en respectant ses eaux tumultueuses et la richesse de ses terres.

L’aire marine nationale de conservation du Lac-Supérieur est si vaste qu’une fois établie, elle constituera l’une des plus grandes étendues d’eau douce protégées au monde. Venez pêcher, faire du kayak, nager et parcourir les sentiers à la recherche de sauvagines, d’oiseaux chanteurs migrateurs et de la faune, et laissez-vous happer par la force de la nature.

Gestion du site

  • Un kayakiste au coucher du soleil.
    Plans et politiques

    Parcs Canada cherche à encourager un sentiment d’appartenance des Canadiens envers leurs AMNC, leurs parcs nationaux et leurs lieux historiques nationaux et à protéger un réseau mondialement connu de sites patrimoniaux à l’avantage de tout un chacun.

  • Une rive rocheuse.
    au fil de L'EAU : Récits de nos guides et gardiens

    au fil de L'EAU est un bulletin trimestriel qui vise à tenir nos partenaires et intervenants au courant des activités de Parcs Canada et des lieux patrimoniaux dans le Nord de l'Ontario.

  •  Deux personnes marchant sur la plage.
    Contactez-nous

    Comment nous joindre.