Lieu historique national du Canada Province House

Halifax, Nouvelle-Écosse
Vue générale de Province House, qui montre son pavillon massif à trois étages coiffé d'un toit en croupe tronqué avec un frontispice à fronton en saillie, 2010. © Province House, Jimmy Emerson, 2010.
Vue générale
© Province House, Jimmy Emerson, 2010.
Vue de l'intérieur de Province House, qui montre la décoration intérieure d'inspiration classique, 2010. © Province House, Jimmy Emerson, 2010.Vue de la plaque commemorative de Province House. © Parks Canada/Parcs Canada 2007.Vue générale de Province House, qui montre son pavillon massif à trois étages coiffé d'un toit en croupe tronqué avec un frontispice à fronton en saillie, 2010. © Province House, Jimmy Emerson, 2010.
Adresse : 1741, rue Hollis, Halifax, Nouvelle-Écosse

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1993-11-20
Dates :
  • 1811 à 1819 (Construction)
  • 1861 à 1862 (Significative)
  • 1886 à 1888 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Joseph Howe  (Personne)
  • John Merrick  (Architecte)
  • David Kinnear  (Architecte)
  • Henry F. Busch  (Architecte)
  • Richard Scott  (Constructeur)
  • Edward Elliot  (Constructeur)
Autre nom(s):
  • Province House  (Nom de la désignation)
Numéro du rapport de recherche : 1993-026

Plaques


Plaque existante: installée sur l'entrée de pierre 1741, rue Hollis, Halifax, Nouvelle-Écosse

Monument architectural, cet édifice fut le théâtre dévénements marquants de la vie politique canadienne. Commencé en 1811 et ouvert en 1819 comme siège du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, cest l'un des plus beaux immeubles de style palladien au Canada. Sa composition symétrique, ses proportions harmonieuses et ses détails intérieurs raffinés sont des traits caractéristiques de l'architecture classique angulaire de l'époque georgienne. Des discours épiques prononcés ici avant la Confédération contribuèrent à l'avènement de la liberté de la presse et du gouvernement responsable, pierre angulaires de la démocratie au Canada.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada Province House est un imposant édifice public de trois étages en grès situé sur un terrain paysager clôturé comprenant un jardin et des monuments, dans le coeur historique de Halifax, en Nouvelle-Écosse. Cet édifice, construit de 1811 à 1819 pour servir de siège au gouvernement de la Nouvelle-Écosse, est un des plus beaux bâtiments de style palladien du Canada. Sa composition symétrique, ses proportions harmonieuses et ses ornements intérieurs raffinés sont des caractéristiques typiques de l'architecture classique de l'Angleterre géorgienne. L'édifice a toujours une fonction législative au sein de la province de la Nouvelle-Écosse. La reconnaissance officielle fait référence aux limites légales de la propriété au moment de la désignation.

Valeur patrimoniale

Province House a été désigné lieu historique national du Canada en 1993 parce que : c'est un des plus beaux spécimens du style palladien au Canada; c'est le plus ancien de tous les édifices législatifs actuels au Canada; il a été le théâtre de débats constitutionnels et juridiques d'une importance capitale puisque ces débats ont conduit à l'adoption de deux principes fondamentaux de la démocratie canadienne: la liberté de presse et le principe du gouvernement responsable.

À titre de plus ancien édifice législatif au Canada, Province House a été le siège d'importants débats politiques et juridiques, y compris la défense de Joseph Howe, rédacteur en chef d'un journal, contre une plainte en diffamation, qui a mené à l'instauration de la liberté de la presse, ainsi qu’à l'obtention d'un gouvernement responsable. Nous devons sa conception à l'architecte John Merrick et l'interprétation détaillée de ses plans d'inspiration palladienne au maître constructeur Richard Scott. Des armoiries royales sculptées dans la pierre par David Kinnear ont été placées au-dessus de l'entrée principale en 1819. Les chambres d'origine de la Cour suprême ont été réaménagées en 1861-1862 par l'architecte Henry F. Busch pour y loger la bibliothèque législative. Edward Elliott a effectué d'autres travaux de rénovation intérieure en 1886-1888.

Province House est un exemple sophistiqué de formule composite du style palladien adapté aux bâtiments publics du début du XIXe siècle. Sa volumétrie rectangulaire avec des façades principales au fronton et aux ailes latérales en saillie, la division tripartite de ses étages et l’emploi de l’ordre ionique romain pour accentuer l’importance de l’étage principal sont organisés dans une composition symétrique à l’échelle et aux proportions classiques. Les concepts d’ordre du style palladien se transposent également dans l’organisation spatiale intérieure et dans le programme décoratif limité et harmonieux culminant par le plâtre de l’étage principal.

Source : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès-verbal, novembre 1993.

Éléments caractéristiques

Parmi les éléments clés contribuant à la valeur patrimoniale du lieu notons : son emplacement au coeur historique de Halifax, en Nouvelle-Écosse; sa situation au milieu d'un pâté de maisons avec ses longues façades en retrait des rues principales; son pavillon massif à trois étages coiffé d'un toit en croupe tronqué avec un frontispice à fronton en saillie; le placage de grès recouvrant sa structure en moellon et en brique; sa façade principale donnant sur la rue Hollis, ponctuée des armoiries royales ornant le tympan du fronton central; sa conception symétrique avec les façades est et ouest similaires composées d'un rez-de-chaussée en pierre rustiquée et d'étages supérieurs, moins volumineux, en pierre de taille, rythmés par des fenêtres régulièrement espacées et les pavillons saillants du centre et d'extrémité coiffés de toits à pignon; les colonnes ioniques géantes définissant le pavillon central de chacune des façades est et ouest; les façades nord et sud identiques avec leurs baies centrales définies par des pilastres ioniques géants avec des serliennes sous un fronton; les ornements d'inspiration classique, y compris des niches, des denticules, des fenêtres aveugles, ainsi que les ordres classiques; les fenêtres à guillotine à deux châssis mobiles en bois, à carreaux multiples et leurs volets intérieurs; la disposition intérieure hiérarchique équilibrée et la progression ordonnée des espaces; l'articulation classique des principaux espaces intérieurs et, notamment, l'entrée, l'escalier central et les salles de l’Assemblée législative avec leur définition spatiale en double cube de style palladien; la décoration intérieure d'inspiration classique, y compris le plâtre Adamesque, les ferronneries ornementales, les manteaux de cheminée décoratifs et les boiseries; le traitement paysager relativement ouvert, avec un monument à Joseph Howe, un monument commémoratif de la Guerre d’Afrique du Sud, et les jardins du XIXe siècle, le tout entouré d’une clôture en fer forgé; la continuité de sa fonction de Province House de Nouvelle-Écosse.