Lieu historique national du Canada de la Maison-McMartin

Perth, Ontario
Élévation avant montrant la façade à cinq ouvertures placées de façon symétrique et son entrée centrale, 1981. © Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 1981.
Façade
© Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 1981.
Vue de côté du lieu historique national du Canada de la Maison-McMartin montrant sa masse cubique de deux étages surmontée d’un toit bas incliné à quatre versants qui comprend un lanterneau, une coupole et de hautes cheminées, 2004. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, A. Guindon, 2004.Vue des détails du lieu historique national du Canada de la Maison-McMartin montrant les éléments décoratifs du style adamesque ou fédéral, les voûtes de décharge au-dessus des ouvertures des fenêtres, et les linteaux de fenêtre ornés, 1995. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, J. Butterill, 1995.Élévation avant montrant la façade à cinq ouvertures placées de façon symétrique et son entrée centrale, 1981. © Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 1981.
Adresse : 125, rue Gore, Perth, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1972-05-29
Dates :
  • 1830 à 1830 (Construction)
  • 1830 à 1869 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Daniel McMartin (1798-1869)  (Personne)
Autre nom(s):
  • Maison McMartin  (Nom de la désignation)

Plaques


Plaque existante: à côté de la clôture près du trottoir, 10 m devant la maison, orientée vers la rue Harvey 125, rue Gore, Perth, Ontario

Commencée en 1830 pour Daniel McMartin (l798-1869), cette maison témoigne de la fortune et des aspirations sociales de ce membre de l'élite tory. Né à Williamsburg dans une famille d'origine loyaliste, McMartin fréquenta l'école primaire de John Strachan, à Cornwall. Il étudia le droit à Toronto et devint l'un des premiers avocats de Perth, alors capitale du district de Bathurst. Cette maison de brique et de pierre rappelle le style "fédéral américain" par la forme de son toit, ses cheminées latérales et sa coupole flanquée de lanternes. On trouve rarement au Canada maison aussi somptueuse.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada de la Maison-McMartin est une belle construction en brique rouge à deux étages, située au 125 de la rue Gore, dans le centre de Perth (Ontario). Son architecture d’inspiration classique, particulièrement ouvragée pour l’époque et l’endroit, a été préservée pour en faire un musée. La désignation concerne l’intérieur et l’extérieur de la maison ainsi que son terrain.

Valeur patrimoniale

Si la Maison McMartin a été désignée lieu historique national en 1972, c’est parce que cette imposante maison symbolise les aspirations sociales et financières d’un membre de l’élite loyaliste.

Le lieu historique national du Canada de la Maison-McMartin a été construit en 1830 pour Daniel McMartin (1798-1869), un des premiers avocats de Perth, alors capitale du district de Bathurst. Daniel McMartin, qui est né à Williamsburg dans une famille loyaliste, a fait ses études au lycée John Strachan de Cornwall et à Osgoode Hall, à Toronto. Il appartenait à l’élite loyaliste du Haut-Canada. La maison qu’il a fait construire était une construction chic et ouvragée, reflet du style fédéral américain. En 1883, elle a connu d’importantes rénovations et, en 1919, son intérieur a été modifié et elle est devenue salle paroissiale de l’église catholique romaine St. John. En 1972, elle a été achetée par la Fondation du patrimoine ontarien, qui a procédé à des réparations au fil des ans.

La valeur patrimoniale du lieu historique national du Canada de la Maison McMartin tient à son lien avec l’élite loyaliste au pouvoir, comme le montre son style raffiné, ses proportions imposantes, sa composition subtile et ses détails ouvragés.

Source: Procès-verbaux de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada de mai 1972 et de juin 1976.

Éléments caractéristiques

Voici les principales caractéristiques qui contribuent à la valeur patrimoniale de ce site : sa masse cubique de deux étages surmontée d’un toit bas incliné à quatre versants qui comprend un lanterneau, une coupole et de hautes cheminées; sa taille imposante et sa présence, mises en valeur par son sous-sol élevé; sa façade à cinq ouvertures placées de façon symétrique et son entrée centrale; les éléments décoratifs du style adamesque ou fédéral de ses fenêtres à vitres multiples à guillotine, espacées régulièrement, l’entrée centrale éclairée par le dessus et sur les côtés, et la fenêtre supérieure en trois parties, voûtée en ellipse, l’utilisation de voûtes de décharge au-dessus des ouvertures des fenêtres, les piliers et les chaînes d’angle, la coupole en bois polygonale avec des lanterneaux latéraux, les cheminées avec leur lanterne décorative, une corniche décorative et des linteaux de fenêtre ornés; les matériaux des murs dont les couleurs et la texture contrastent, y compris les murs de brique rouge avec des éléments en pierre et la plate-forme du sous-sol; le travail artisanal de très grande qualité qui se voit dans la composition et surtout dans la maçonnerie et la menuiserie; les traces de l’aménagement intérieur original, des volumes spacieux, des matériaux et des éléments décoratifs; la situation à l’intérieur d’un jardin clôturé, à l’écart de la rue.