Lieu historique national du Canada Steele Narrows

Loon Lake, Saskatchewan
Vue en détail de la plaque de la CLMHC © Parks Canada / Parcs Canada, 1989
la plaque de la CLMHC
© Parks Canada / Parcs Canada, 1989
Un exemple des panneaux interprétatifs trouvés au site. © Trails of 1885 / Trails of 1885, 2009Vue en détail de la plaque de la CLMHC © Parks Canada / Parcs Canada, 1989Vue de l'endroit de la plaque de la CLMHC © Parks Canada / Parcs Canada, 1989Vue de l'endroit de la plaque de la CLMHC © Parks Canada / Parcs Canada, 1989
Adresse : Route 699, Loon Lake, Saskatchewan

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1950-05-31
Dates :
  • 1885 à 1885 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Bataille de Frenchman’s Butte  (Événement)
  • Rébellion du Nord-Ouest  (Événement)
  • Big Bear  (Personne)
  • Little Poplar  (Personne)
  • Inspecteur Sam Steele  (Personne)
  • Général Middleton  (Personne)
Autre nom(s):
  • Steele Narrows  (Nom de la désignation)
  • La bataille de Loon Lake  (Nom de la plaque)
Numéro du rapport de recherche : 1998-057, 1999-012, 2011-SDC-011

Plaques


Plaque existante: La plaque CLMHC est situé dans le parc provincial Steele Narrows Provincial Park, sur une colline sur le côté ouest du goulet. Route 699, Loon Lake, Saskatchewan

Le dernier combat de la Rébellion du Nord-Ouest, livré ici le 3 juin 1885, mit fin à dix semaines d'affrontements entre les forces du gouvernement canadien et les Autochtones mécontents. Au cours des hostilités, une troupe de cavalerie commandée par l'inspecteur Sam Steele, de la Police montée, avait rattrapé une bande de Cris dirigée par Wandering Spirit et Big Bear, qui détenait des otages métis et blancs. Après une brève fusillade qui fit au moins un mort chez les Indiens et deux blessés chez les militaires, les adversaires se retirèrent. Les otages s'échappèrent bientôt, et les Indiens se rendirent ou quittèrent le pays.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada Steele Narrows est situé 10 km à l’ouest du village du lac Loon, en Saskatchewan. Le lieu consiste en un paysage plat et herbeux situé à l’est et à l’ouest de Steele Narrows, le passage qui réunit le lac Makwa, au nord, et la baie Sanderson dans le lac Upper Makwa, au sud. Un pont enjambe ce passage. Des panneaux d’interprétation et des bornes de couleur blanche expliquent les moments clés de cet événement et marquent leur emplacement. Un monument commémoratif de la CLMHC a été érigé sur une colline à l’ouest du passage. La reconnaissance officielle vise la zone délimitée par un cercle d’un rayon de 200 mètres dont le centre est situé au milieu du pont enjambant Steele Narrows et qui comprend le passage et les terres situées de part et d’autre du pont.

Valeur patrimoniale

Steele Narrows a été désigné lieu historique national du Canada en 1950 pour les raisons suivantes :
il s’agit du lieu où s’est déroulé le dernier engagement de la Rébellion du Nord-Ouest.

La valeur patrimoniale du lieu historique national du Canada Steele Narrows réside dans son association avec la Rébellion du Nord-Ouest. Le 28 mai 1885, après la bataille de Frenchman’s Butte, les forces des Premières nations, dirigées par Misto-ha-a-Musqua (Big Bear), battent en retraite vers le lac Loon avec des otages capturés au fort Pitt. Le 3 juin 1885, Big Bear et ses hommes sont attaqués par le major Steele et ses éclaireurs qui forment une section d’élite de la Police à cheval du Nord-Ouest. Steele et ses hommes attaquent du côté ouest du passage, qui sera plus tard baptisé « Steele’s Narrow », et après une échange de tirs de trois heures, les Premières Nations se retirent vers le nord avec leurs prisonniers, pour finalement se rendre à Fort Carlton le 2 juillet. Les membres de la Police se retireront ensuite quelques kilomètres vers l’ouest dans l’attente de renforts et d’assistance médicale pour les blessés. Cette escarmouche constitue le dernier engagement de la Rébellion du Nord-Ouest. Le lieu vise à souligner les moments clés de cette confrontation.

Éléments caractéristiques

Les principaux éléments qui donnent au lieu sa valeur patrimoniale sont les suivants : - son emplacement, associé au dernier engagement de la Rébellion du Nord-Ouest de 1885; - le monument de la CLMHC qui souligne l’importance nationale de cette bataille; - l’intégrité des vestiges archéologiques qui subsistent ou qui n’ont pas encore été mis au jour, mais qui pourraient l’être à leur emplacement et dans leur état d’origine; - les bornes de couleur blanche qui indiquent l’emplacement des moments clés de la bataille, situés à différents endroits du lieu.