Lieu historique national du Canada du Pavillon-d'Information-Touristique-de-Thunder Bay

Thunder Bay, Ontario
Vue d'ensemble du pavillon d'information touristique de Thunder Bay, 1988. © Parks Canada Agency/Agence Parcs Canada, 1988.
Vue générale
© Parks Canada Agency/Agence Parcs Canada, 1988.
Vue d'ensemble du pavillon d'information touristique de Thunder Bay, 1988. © Parks Canada Agency/Agence Parcs Canada, 1988.Vue générale du pavillon d'information touristique de Thunder Bay, vers 1909. © Librairy and Archives Canada/Bibliothèque et Archives Canada, PA21347, ca. 1909
Adresse : 170, chemin Red River, Thunder Bay, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1987-03-30
Dates :
  • 1909 à 1909 (Construction)

Événement, Personne, Organisation :
  • Commission industrielle de Port Arthur  (Organisation)
  • H. Russell Halton  (Architecte)
Autre nom(s):
  • Pavillon d'information touristique de Thunder Bay  (Nom de la désignation)
Numéro du rapport de recherche : 1986-046, 1989-OB-02, 2011-CED-SDC-022

Plaques


Ce pavillon a été bâti en 1909 pour vanter les attraits sociaux et économiques de Port Arthur auprès des visiteurs et des investisseurs. Son allure accrocheuse et son emplacement stratégique rappellent la promotion agressive des villes à l’époque et la rivalité entre Port Arthur et sa voisine, Fort William, bien avant leur fusion pour créer Thunder Bay. Conçu avec soin, ce bâtiment éclectique marie un toit en pagode surmonté d’une coupole et une entrée ornée de pilastres classiques, d’un castor et de feuilles d’érable. Toute en gaieté, la conception de H. Russell Halton, un architecte local, attire toujours le regard de nos jours.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada du Pavillon-d'Information-Touristique-de-Thunder Bay, qui est un des premiers bureaux d’information touristique ouverts, a été construit à partir d’un dessin novateur inspiré d’un mélange des styles architecturaux classique et asiatique. Il a une structure octogonale en brique, entourée d’une véranda, un toit en forme de pagode surmonté d’une coupole et une entrée à fronton surmontée d’un castor gravé. Il est situé en bas de la route Red River et de la rue Water, près de l’eau, le long du chemin de fer historique, dans le quartier Port Arthur du centre-ville de Thunder Bay. La désignation concerne l’édifice sur sa parcelle visée par le droit de propriété.

Valeur patrimoniale

Le pavillon d’information touristique de Thunder Bay a été désigné lieu historique national du Canada en 1986 du fait : qu’il symbolise les thèmes de la pratique de promotion municipale et de la rivalité entre les villes au début du XXe siècle; de son dessin excentrique, mais conçu avec soin.

Le pavillon d’information touristique de Thunder Bay a été dessiné par l’architecte local H. Russell Halton et construit par la Commission industrielle de Port Arthur en 1909. C’est l’un des premiers bureaux d’information touristique conçus pour attirer l’attention de tous ceux qui traversaient Port Arthur, en train ou en bateau, afin de vanter les avantages de la ville en tant que centre industriel et touristique à une époque où sa voisine et rivale, Fort William, devenait un carrefour des transports de plus en plus important. Le pavillon a continué de servir de bureau d’information touristique jusqu’à ce que le déclin du trafic ferroviaire rende son avenir incertain. En 1986, il a été fermé et son avenir est resté incertain jusqu’à sa restauration en tant que local patrimonial.

Source : Procès-verbaux de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada de novembre 1986 et novembre 1989.

Éléments caractéristiques

Voici les principales caractéristiques qui contribuent à la valeur patrimoniale de ce lieu :
l’emplacement du pavillon à un carrefour historique des transports fluviaux, ferroviaires et routiers; son site paysager; son tracé octogonal et sa masse de plain-pied surmontée d’un grand toit en forme de pagode avec une coupole en voûte; ses larges avant-toits en surplomb soutenus par des colonnes isolées; l'inspiration classique de son entrée principale sous un porche à fronton avec sa porte à panneaux, flanquée de colonnes; le motif décoratif au-dessus de l’entrée, représentant un castor et une feuille d’érable; la construction en brique avec des détails décoratifs en bois; le toit métallique; la lisibilité persistante de son aménagement intérieur d’origine; l'intégrité de l’ameublement et des aménagements intérieurs originaux; les traces de sa fonction touristique d’origine.