Lieu historique national du Canada de l'Hôtel-de-Ville-de-Chilliwack

Chilliwack, Colombie-Britannique
Façade principale de l'hôtel de ville de Chilliwack, 1980. © Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 1980.
Façade principale
© Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 1980.
Façade principale de l'hôtel de ville de Chilliwack, 1980. © Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 1980.Façade principale de l'hôtel de ville de Chilliwack, 2001. © Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 2001.
Adresse : 45820, avenue Spadina, Chilliwack, Colombie-Britannique

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1984-11-23
Dates :
  • 1910 à 1912 (Construction)
  • 1912 à 1980 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Thomas Hooper  (Architecte)
  • J.C. Robertson  (Constructeur)
Autre nom(s):
  • Hôtel de ville de Chilliwack  (Nom de la désignation)
  • Musée de Chilliwack  (Autre nom)
Numéro du rapport de recherche : Town Hall Study - 1984

Plaques


Plaque existante: Musée Chilliwack - sur la mur près d'entrée Chilliwack, Colombie-Britannique

Achevé en 1912, ce bâtiment est le seul hôtel de ville canadien antérieur à 1930, construit uniquement en béton armé. Par ses dimensions et ses fonctions, il est typique des modestes bâtiments publics érigés dans nombre de petites localités au début du siècle. Il se distingue par ses lignes classiques, inhabituelles pour l'époque, et par le fronton et les colonnes de son imposant portique. Il a été conçu par l'architecte Thomas Hooper de Vancouver pour les bureaux de l'administration municipale, un poste de police, et la cour de justice. Il était aussi le symbole architectural de la fierté de la petite communauté.

Description du lieu patrimonial

L'hôtel de ville de Chilliwack consiste en un petit édifice magnifiquement détaillé, conçu dans le style Beaux-Arts classique et occupant un coin de rue bien en vue du centre-ville de Chilliwack en Colombie-Britannique. L'emplacement occupé par l'édifice comporte des éléments paysagers matures et un cénotaphe à la mémoire des soldats de la communauté morts en service. La reconnaissance officielle fait référence au bâtiment sur son terrain.

Valeur patrimoniale

L'hôtel de ville de Chilliwack a été désigné lieu historique national du Canada pour les raisons suivantes : il possède les mêmes caractéristiques qu'une classe d'édifices municipaux de taille modeste construits dans de nombreux petits centres au début du XXe siècle; il s'agit du seul hôtel de ville canadien, construit avant 1930, entièrement de béton armé d'inspiration classique, ce qui est inhabituel pour ce genre d'édifice durant cette période; il a également servi de symbole architectural de fierté civique pour la communauté locale.

Conçu par l'architecte de renommée de la côte ouest Thomas Hooper, l'édifice hébergeait à l'origine la police et les salles d'audience en plus des salles du conseil et des bureaux administratifs municipaux. L'édifice demeure un édifice patrimonial vital pour la ville, bien qu'il ne serve plus d'édifice municipal depuis 1980. Il héberge présentement le musée de Chilliwack. L'aménagement paysager mature et le parc commémoratif de guerre à l'arrière de l'édifice soulignent son importance de longue date aux yeux des citoyens de Chilliwack.

Source : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès-verbal, novembre 1984.

Éléments caractéristiques

Parmi les éléments clés associés à la valeur patrimoniale de ce lieu, notons : le tracé au sol du bâtiment et la relation historique entre le bâtiment et son emplacement, incluant les retraits des façades de terrain; les lignes de visibilité de l'édifice le long de l'avenue Spadina, de la rue Main et du chemin Yale; les éléments paysagers matures, incluant deux hêtres pourpres plantés en 1915 ainsi qu'un groupe de platanes anglais et un cénotaphe à la mémoire des soldats de la communauté morts en service, datant de 1923; l'intégrité soutenue de la structure de l'immeuble d'origine en béton armé; les formes, le volume et les éléments architecturaux extérieurs du bâtiment, notamment la façade symétrique, la finition des murs extérieurs en béton coulé, peinturé blanc, et le bas comportant une bande horizontale décorative simulant la construction en pierre de taille traditionnelle, les ouvertures de fenêtre et de porte en arc de cercle contrastant avec le traitement de l’étage supérieur, les escaliers formels à spirale doubles, les voussoirs et les clés de voûte dont la partie supérieure est arrondie; les détails classiques incluant la paire de colonnes et les consoles, l’imposant portique à fronton, l'entablement proéminent orné, la plinthe et le balcon cérémonial arrondi, des rangées d'ouvertures dont la partie supérieure est arrondie sur la façade et les côtés de l'étage supérieur; les inscriptions de l'écusson municipal, de l'hôtel de ville et de la date de construction sur le fronton témoignant de la fierté associée à la construction de cet édifice comme point d'intérêt local.