Lieu historique national du Canada du Champ-de-Bataille-de-Ridgeway

Ridgeway, Ontario
Bataille du Ridgeway © Library and Archives Canada, Acc. No. 1946-35-1

© Library and Archives Canada, Acc. No. 1946-35-1
Plaque de Commission des lieux et monuments historiques du Canada © Parks CanadaBataille du Ridgeway © Library and Archives Canada, Acc. No. 1946-35-1
Adresse : chemin Garrison (route 3), Ridgeway, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1921-05-21
Dates :
  • 1866 à 1866 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Lieutenant-colonel Alfred Booker  (Personne)
  • Colonel John O'Neill  (Personne)
  • Volontaires de la milice canadienne  (Organisation)
  • Fraternité Fenian  (Organisation)
  • The Queen's Own Rifles  (Organisation)
  • 13e bataillon de Hamilton  (Organisation)
  • Compagnie Caledonia  (Organisation)
  • Compagnie York  (Organisation)
Autre nom(s):
  • Champ de bataille de Ridgeway  (Nom de la désignation)
  • La bataille de Ridgeway  (Autre nom)
  • Crête Lime  (Autre nom)
  • La bataille de Ridgeway  (Nom de la plaque)
Numéro du rapport de recherche : 2008-CED/SDC-22
Numero RBIF : 56532 00

Plaques


Plaque existante: Bertie Township sur le lac Érié, concession 3, dans le coin nord-est du lot 21 chemin Garrison (route 3), Ridgeway, Ontario

La bataille de Ridgeway cristallisa le nationalisme croissant au Canada dans les années 1860. La confrérie des Fenians, qui cherchait à libérer l'Irlande de l'autorité britannique, projetait d'envahir le Canada à partir des États-Unis. Le 2 juin 1866, un groupe de Fenians composé en majorité de vétérans de la guerre de Sécession défit ici un contingent de la Milice volontaire et se retira aux États-Unis le lendemain. Cette victoire fit ressortir le besoin d'améliorer la défense locale et consolida l'appui pour l'entente visant la création du dominion du Canada, négociée peu de temps auparavant.

Plaque originale:  Ontario

À la mémoire des soldats du Queen's Own Rifles, du 13e bataillon de Hamilton, des compagnies Caledonia and York Rifle de Haldimand qui ont combattu ici même pour la défense de la patrie contre les Féniens le 2 juin 1866.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Champ-de-Bataille-de-Ridgeway est situé sur une parcelle de forêt-parc de quatre hectares dans la petite communauté de Ridgeway, au sud-ouest de l’Ontario et à environ cinq kilomètres à l’ouest de la ville de Fort Erie. Le lieu comprend le champ de bataille de 1866, qui est maintenant occupé par des propriétés agricoles privées. Il n’existe sur place aucun vestige connu de la bataille. La reconnaissance officielle vise les limites approximatives du champ de bataille de 1866.

Valeur patrimoniale

Le champ de bataille de Ridgeway a été désigné lieu historique national du Canada en 1921 pour la raison suivante : le Queen’s Own Rifles, le 13e bataillon de Hamilton ainsi que les compagnies Caledonia et York de Haldimand ont combattu ici même pour la défense de la patrie contre les Féniens le 2 juin 1866.

Le 2 juin 1866, la bataille de Ridgeway a opposé les volontaires de la milice canadienne à une troupe d’environ 500 à 800 Féniens, légèrement au nord de l’ancienne ville de Ridgeway. Les premiers affrontements entre la milice et les Féniens ont éclaté près de l’intersection des chemins Ridge et Garrison, mais la majeure partie des combats se sont déroulés sur, ou à proximité, de la crête Lime, un terrain élevé qui s’étendait presque parallèlement au chemin Ridge. Les volontaires de la milice canadienne, commandés par le lieutenant-colonel Alfred Booker, ont résisté solidement aux envahisseurs féniens, dirigés par le colonel John O’Neil. Bien que supérieur en nombre, les miliciens n’ont pas pu repousser les envahisseurs en raison de leur inexpérience, de leur manque de formation et de problèmes d’approvisionnement. Après une résistance courageuse, la milice est forcée de battre en retraite jusqu’au village voisin de Stevensville. Les attaquants féniens sont retournés aux États-Unis le lendemain, craignant que des renforts ne soient envoyés aux miliciens depuis Chippawa, près de Niagara Falls.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, procès-verbal, octobre 2008; texte de la plaque commémorative, mai 1929.

Éléments caractéristiques

Les principaux éléments qui donnent au lieu sa valeur patrimoniale sont les suivants : son emplacement dans la petite communauté de Ridgeway, à environ cinq kilomètres à l’ouest de la ville de Fort Erie, en Ontario; son cadre dégagé près de la crête Lime, un terrain surélevé qui suivait le chemin Ridge; l’intégrité des vestiges archéologiques qui subsistent ou qui n’ont pas encore été mis au jour, mais qui pourraient l’être à leur emplacement et dans leur état d’origine; la relation entre le lieu et la frontière canado-américaine sur la rivière Niagara; les points de vue qu’offrent la crête Lime sur l’intersection des chemins Ridge et Bertie, où se sont déroulés la majorité des combats.