Lieu historique national du Canada du Phare-de-la-Pointe-Mississauga

Niagara-on-the-Lake, Ontario
Vue aérienne du phare de la pointe Mississauga, avec une flèche montrant sa location, 2005. © Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 2005.
Vue aérienne
© Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 2005.
Vue aérienne du phare de la pointe Mississauga, avec une flèche montrant sa location, 2005. © Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 2005.Vue générale du phare de la pointe Missisauga, montrant la plaque commémorative apposée à l’entrée ouest du lieu historique national du Canada du Fort-Mississauga, 2005. © Parks Canada Agency/ Agence Parcs Canada, 2005.
Adresse : 223, rue Queen, Lieu historique national du Canada du Phare-de-la-Pointe-Mississauga, Niagara-on-the-Lake, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1937-05-20
Dates :
  • 1804 à 1804 (Construction)
  • 1804 à 1814 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Forces britanniques  (Architecte)
Autre nom(s):
  • Phare de la Pointe Mississauga  (Nom de la désignation)
  • Fort Mississauga  (Autre nom)
Numéro du rapport de recherche : 2005-SDC/CED-064
Numero RBIF : 10398 00

Plaques


Plaque originale:  223, rue Queen, Ontario

En 1804, John Symington, sur l'ordre du lieutenant-gouverneur Peter Hunter, construisit le premier phare des Grands Lacs, à la pointe Mississauga. Le phare, qui était en pierre, fut démoli en 1814 pour faire place à ce fort. Les matériaux dont il était fabriqué et les débris de la ville de Niagara en ruines servirent à ériger la tour du fort Mississauga.

Inscription approuvé:  223, rue Queen, Niagara-on-the-Lake, Ontario

Le premier phare des Grands Lacs se trouvait ici, à l'embouchure de la rivière Niagara, principale voie de transport des marchandises entre les lacs Ontario et Érié. En 1804, sous l'ordre du lieutenant-gouverneur Peter Hunter, John Symington érigea un phare hexagonal en pierre et une maison de bois pour le gardien. La taxe sur le chargement du Haut-Canada, visant à faciliter la navigation, en finançait les activités. Bien que le phare ait été démoli en 1814 pour faire place au Fort Mississauga, ses matériaux et des décombres de la ville de Newark, à présent Niagara-on-the-Lake, ont servi à bâtir la tour du fort.

Description du lieu patrimonial

Situé sur la berge de la rivière Niagara à Niagara-on the-Lake, en Ontario, le lieu historique national du Canada du Phare-de-la-Pointe-Mississauga marque l’emplacement du premier phare des Grands Lacs en 1804. On pense qu’il existe des vestiges archéologiques du phare au-dessous de ce qui est maintenant le bastion de mortiers est du lieu historique national du Canada du Fort-Mississauga, mais il ne subsiste aucun élément hors sol qui en témoigne. La reconnaissance officielle a trait à l’importance symbolique du phare disparu, représentée par la plaque commémorative apposée à l’entrée ouest du lieu historique national du Canada du Fort-Mississauga avec un périmètre extérieur de 5 mètres autour la plaque.

Valeur patrimoniale

Le phare de la Pointe Mississauga a été désigné lieu historique national du Canada en 1937 du fait : qu’il fut le premier phare construit sur les Grands Lacs.

La valeur patrimoniale du phare de la pointe Mississauga réside dans ses connotations historiques symbolisées par la plaque commémorative apposée à l’entrée ouest du Fort Mississauga.

Le phare de la Pointe Mississauga a été construit en 1804 par les maçons du 49e Régiment de Fantassins. Le phare comprenait une tour en pierre hexagonale et un bâtiment adjacent qui était la résidence du gardien. Endommagé pendant la bataille du fort George en 1813, le phare a été démoli par les Britanniques en 1814, alors qu’ils construisaient le fort Mississauga sur le même site. Selon la légende locale, les vestiges du phare auraient été intégrés à la tour du fort.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, procès-verbal, 1937; décembre 2005.

Éléments caractéristiques

Les principaux éléments qui contribuent au caractère patrimonial de ce lieu historique sont les suivants : son emplacement au confluent de la rivière Niagara et du lac Ontario; tous les vestiges du plan au sol hexagonal et des murs de pierre du phare, l’exécution et les matériaux, ainsi que les relations spatiales avec les autres vestiges archéologiques de la première occupation britannique du lieu; la plaque commémorative apposée à l’entrée ouest du lieu historique national du Canada du Fort-Mississauga.