Lieu historique national du Canada de la Bataille-de-la-Ruelle-de-Lundy

Niagara Falls, Ontario
Vue générale du monument de la Bataille de Lundy’s Lane au cimetière Drummond Hill, 1925. (© Archives of Ontario / Archives publiques de l'Ontario, F 1075-13, H 1065, 1925.)
Vue générale
(© Archives of Ontario / Archives publiques de l'Ontario, F 1075-13, H 1065, 1925.)
Adresse : Niagara Falls, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1937-05-20
Dates :
  • 1814 à 1814 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Guerre de 1812  (Événement)
  • Lieutenant-géneral Sir Gordon Drummond  (Personne)
  • Major-géneral Jacob Brown  (Personne)
  • Fort Erié  (Inconnu)
  • Cimetière Drummond Hill  (Inconnu)
Autre nom(s):
  • Bataille de la ruelle de Lundy  (Nom de la désignation)
Numéro du rapport de recherche : 1964-017, 2007-CED/SDC-037

Plaques


Plaque existante:  Niagara Falls, Ontario

Ici se déroula la bataille la plus sanglante de la Guerre de 1812. Dans l'après-midi du 25 juillet 1814, le lieutenant-général Gordon Drummond, avec environ 2800 hommes, engagea le combat contre les troupes américaines fortes de leur victoire à Chippewa. Les forces étaient égales. La bataille dura six heures. La tombée de la nuit et l'importance des pertes mirent fin au combat. De chaque côté on avait perdu plus de 800 hommes. Les deux camps revendiquaient la victoire, mais les Américains n'étant pas parvenus à déloger Drummond de sa position, ils [se] retirèrent le jour suivant. Ainsi se termina leur offensive dans le Haut-Canada.

Description du lieu patrimonial

Situé à Niagara Falls en Ontario, le lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Lundy’s-Lane commémore les combats du 25 juillet 1814 qui se sont déroulés sur des terres agricoles entourées d’un verger et d’une forêt sur Lundy’s Lane. Une plaque installée au cimetière Drummond Hill marque l’emplacement de cette bataille. En effet, Lundy's Lane fut le site d'une grande bataille entre les forces britanniques et américaines dans laquelle les Américains, qui gagnèrent du terrain après la bataille de Chippewa, attaquèrent les positions défensives britanniques qu’ils avaient installés. Suite à l'engagement férocement disputé, les Américains furent vaincus et forcés au retrait de leurs troupes. Cette bataille qui dura six heures, fut l’une des plus sanglantes de la guerre de 1812, et marqua la fin de l’offensive américaine dans le Haut-Canada. La reconnaissance officielle fait référence à une parcelle de terre située dans la ville de Niagara Falls, qui couvre environ quatre pâtés de maison et englobe le champ de bataille.

Valeur patrimoniale

La bataille de Lundy’s Lane a été désignée lieu historique national du Canada en 1937 pour les raisons suivantes : cette bataille a été la plus sanglante de toute l'histoire de la guerre de 1812; les Américains ont été incapables de déloger les Britanniques de leurs positions, et cet échec a marqué la fin de l'offensive américaine dans le Haut-Canada.

Au cours de l’été de 1814, les forces américaines traversèrent la rivière Niagara, à la hauteur du fort Érié, pour envahir le Haut Canada. Au début, leur avancée vers le nord le long de la rivière Niagara se déroula bien, et les forces américaines réussirent à défaire des troupes britanniques dans la bataille de Chippawa. Les Britanniques, dirigés par sir Gordon Drummond, se regroupèrent et, le soir du 25 juillet, les troupes régulières britanniques ainsi que les soldats des Fencibles et les miliciens canadiens assaillirent les forces américaines dans Lundy’s Lane, non loin de Niagara Falls. Les deux armées s’affrontèrent toute la soirée, ne cessant d’attaquer et de contre attaquer, notamment pour prendre possession des canons de campagne installés où se trouve aujourd’hui le cimetière Drummond Hill. Les deux camps subirent de lourdes pertes, mais à minuit, les Américains se retirèrent, laissant les Britanniques et les Canadiens épuisés, maîtres de leur position. La bataille de Lundy’s Lane fut le combat le plus sanglant et le plus violent de la guerre de 1812; elle a anéanti tous les espoirs des Américains de conquérir le Haut Canada en 1814.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, procès verbal, octobre 1937, octobre 1963, octobre 1966, octobre 2008.

Éléments caractéristiques

- son emplacement à l’intérieur des limites de Niagara Falls; son cadre, dans un secteur herbeux du cimetière Drummond Hill où se trouve la plaque commémorative du lieu; l'emplacement et l'intégrité du monument de la bataille érigé en 1895, et les trois plaques fixées au monument en 1935 qui portent les noms des officiers et des soldats des régiments réguliers de l'armée britannique et de la milice canadienne tués au combat lors de l'engagement ; l’intégrité des vestiges archéologiques qui subsistent ou qui n’ont pas encore été mise à jour, mais qui pourraient être à leur emplacement et leur état d’origine.