Lieu historique national du Canada de la Bataille-de-la-Ferme-Crysler

Morrisburg, Ontario
Vue générale de la Bataille-de-la-Ferme-Crysler qui montre son cadre, que constitue une colline gazonnée composée de terre provenant du lieu d’origine , 2008. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, Dan Pagé, 2008.
une colline gazonnée composée de terre provenant
© Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, Dan Pagé, 2008.
Vue générale de la Bataille-de-la-Ferme-Crysler qui montre son cadre, que constitue une colline gazonnée composée de terre provenant du lieu d’origine , 2008. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, Dan Pagé, 2008.Vue générale de la Bataille-de-la-Ferme-Crysler qui montre la plaque de la CLMHC, 2000. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 2000.Vue générale de la Bataille-de-la-Ferme-Crysler qui montre le monument commémoratif de la CLMHC constitué d’un obélisque de granit , 2008. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, Dan Pagé, 2008.
Adresse : parc de Crysler's Battlefields, Morrisburg, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1920-01-30
Dates :
  • 1813 à 1813 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Guerre de 1812  (Événement)
  • Major-général James Wilkinson  (Personne)
  • Lieutenant-colonel Joseph Morrison  (Personne)
  • John Crysler  (Personne)
Autre nom(s):
  • Bataille de la ferme Crysler  (Nom de la désignation)
Numéro du rapport de recherche : 2009-CED/SDC-002

Plaques


Ici fut livrée l'une des batailles décisives de la guerre de 1812. Le lieutenant-colonel Joseph Morrison, à la tête de 800 hommes (réguliers britanniques et canadiens, miliciens et Indiens) livrait combat, le 11 novembre 1813, aux 4 000 hommes du brigadier-général américain John Boyd. Les réguliers britanniques, bien exercés au combat en rase compagne, mirent les Américains en fuite après deux heures de rude bataille. Cette victoire brisa la poussée importante de l'ennemi vers Montréal.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada de la Bataille de la Ferme Crysler est situé dans le parc commémoratif de la Bataille de la Ferme Crysler, près de l’Upper Canada Village, à l’est de Morrisburg, en Ontario. La bataille, qui a eu lieu le 11 novembre 1813 sur des terres agricoles appartenant à John Crysler, a officiellement mis fin à la campagne américaine destinée à prendre Montréal. Puisque le champ de bataille original est aujourd’hui sous l’eau, un monument commémoratif a été érigé sur une colline gazonnée formée avec de la terre du lieu original. Cet ensemble, qui constitue en soi le lieu historique, est composé d’un obélisque flanqué de deux canons montés sur des affûts de la garnison reposant sur un rectangle des dalles. La reconnaissance officielle vise le lieu du monument couvrant environ 0,1 hectare et délimité à l’est, à l’ouest et au sud par un muret de pierre des champs et au nord par une bordure de béton.

Valeur patrimoniale

La Bataille de la ferme Crysler a été désignée lieu historique national du Canada en 1920 pour la raison suivante : le 11 novembre 1813, sur les terres de la ferme de John Crysler, s’est tenue l’une des batailles décisives de la guerre de 1812.

La valeur patrimoniale de la Bataille de la ferme Crysler tient à ses associations historiques avec le conflit armé de 1813 lié à la campagne américaine visant à conquérir Montréal. Le 10 novembre 1813, 8 000 soldats américains, sous la conduite du major général James Wilkinson, arrivent dans la ville de Williamsburg, en Ontario. Au même moment, 800 soldats britanniques commandés par le lieutenant colonel Joseph Morrison prennaient position sur les terres de la ferme de John Crysler derrière deux larges ravins. Les Britanniques avaient suivi les Américains en route le long du fleuve Saint Laurent et avaient reçu l’ordre de ralentir l’avancée des Américains et d’empêcher une attaque surprise. Le 11 novembre, les Américains lancaient une attaque avec seulement la moitié de leurs soldats. Le major général Wilkinson croyait les Britanniques moins expérimentés et sous estimaient leur nombre puisque la moitié des soldats britanniques portaient des manteaux d’hiver gris par-dessus leur uniforme rouge traditionnel. Dépourvus de plan tactique, les Américains subirent de lourdes pertes et furent repoussés vers Cornwall. Ces lourdes pertes et le repli rapide des soldats lors de la bataille de la ferme Crysler a mis fin à la campagne américaine destinée à prendre Montréal.

En 1895, le ministère de la Milice et de la Défense a érigé un monument sur le champ de bataille de la ferme Crysler. En 1921, après la Première Guerre mondiale, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC) installe une plaque sur le monument existant. 'Lors de l’aménagement de la voie maritime du Saint Laurent, le lieu d’origine de la bataille est inondé et le monument est déplacé dans le parc commémoratif de la Bataille de la Ferme Crysler en 1955.. Le monument repose aujourd’hui sur un socle à gradins supporté par un rectangle de dalles, au sommet d’une colline composée de terre provenant du champ de bataille d’origine.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès verbal, mai 1953, octobre 1966, mars 2009.

Éléments caractéristiques

Les principaux éléments qui donnent au lieu sa valeur patrimoniale sont les suivants : son emplacement dans le parc commémoratif de la Bataille de la Ferme Crysler, près de l’Upper Canada Village, à l’est de Morrisburg, en Ontario; son cadre, que constitue une colline gazonnée composée de terre provenant du lieu d’origine et entouré d’un muret de pierre des champs; la plaque et le monument commémoratif de la CLMHC constitué d’un obélisque de granit reposant sur un socle à gradins et flanqué de deux canons montés sur des affûts de la garnison, le tout reposant sur des dalles rectangulaires; sa proximité avec le lieu d’origine de la bataille de la ferme Crysler, dont la plus grande partie se trouve sous l’eau; les points de vue sur le paysage gazonné situé entre le lieu et la voie maritime du Saint Laurent.