Lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Chippawa

Chippawa, Ontario
Vue générale du monument et de la plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, 2005. (© Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 2005.)
Vue générale
(© Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 2005.)
Adresse : Promenade de la rivière Niagara, Chippawa, Chippawa, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1921-05-21
Dates :
  • 1814 à 1814 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Guerre de 1812  (Événement)
  • Brigadier-général Winfield Scott  (Personne)
  • Jacob Brown  (Personne)
  • Major-général Phineas Riall  (Personne)
Autre nom(s):
  • Bataille de Chippawa  (Nom de la désignation)
Numéro du rapport de recherche : 1992-023, 2009-CED-SDC-005

Plaques


Plaque existante: parc de la Battle de Chippawa Promenade de la rivière Niagara, Chippawa, Ontario

C'est ici que, le 5 juillet 1814, l'armée américaine dirigée par le major-général Jacob Brown lança sa dernière grande offensive en sol canadien lors de la guerre de 1812. Les forces britanniques et canadiennes, regroupant des soldats, des miliciens et des guerriers autochtones sous le commandement du major-général Phineas Riall, perdirent cette bataille qui se solda par quelque 200 morts et 500 blessés. Toutefois, quatre mois de luttes et de combats acharnés à Lundy's Lane, à Fort Erie et à Cooks Mills, repoussèrent les envahisseurs et forcèrent leur retraite vers les États-Unis.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Chippawa est situé au sud de la ville de Chippawa, en Ontario, sur la rive ouest de la promenade de la rivière Niagara. Durant la guerre de 1812, la dernière grande tentative d’invasion du Canada par les Américains en 1814 a donné lieu à la bataille qui s’est déroulée sur ce terrain. Aucun vestige visible de la bataille ne subsiste aujourd’hui. La Commission des lieux et monuments historiques du Canada a reconnu ce lieu en 1923 en y faisant installer un monument et une plaque. Le lieu comprend une section boisée au nord, un champ agricole abandonné ainsi qu’une portion entremêlée de champs et de forêts au sud. La désignation officielle du lieu comprend les 121 hectares du Chippawa Battlefield Park et s’étend jusqu’à la laisse de crue de la rivière Niagara et du ruisseau Usshers.

Valeur patrimoniale

La bataille de Chippawa a été désigné lieu historique national du Canada en 1921 pour la raison suivante : elle a été le premier grand affrontement à avoir eu lieu entre l'armée britannique et les troupes américaines dans le Haut-Canada en 1814.

La bataille de Chippawa a lieu le 5 juillet 1814, au cours de la dernière grande invasion américaine du Canada, durant la guerre de 1812. Sous le commandement de Jacob Brown, le brigadier-général américain Winfield Scott quitte le fort Érié le 4 juillet, en compagnie d’une troupe de 1 300 hommes. Ils installent leur campement à quelques centaines de verges de la rivière Chippawa et attendent les renforts. Jacob Brown arrive vers minuit avec 2 000 hommes supplémentaires.

Au matin du 5 juillet, le major-général Phineas Riall envoie un petit contingent de tireurs embusqués pour attaquer les Américains et avoir une idée de leur nombre. À leur retour, les soldats informent le général Riall que les Américains semblent être des miliciens, et non pas des membres de la force régulière entraînés, puisqu’ils portent des manteaux gris plutôt que l’uniforme. En se basant sur cette hypothèse erronée, le général Riall décide d’attaquer avec 1 400 membres de la force régulière, 70 membres de cavalerie et 300 alliés autochtones. Lorsqu’ils entrent dans les bois pour se cacher, le général et ses hommes rencontrent 56 des soldats de la force régulière de Jacob Brown qui s’y cachent déjà. Une bataille éclate, et les Britanniques arrivent à repousser les troupes américaines vers leur campement.

Au moment où les deux armées s’apprêtent à s’affronter et avancent sur le champ Street, le général Riall s’aperçoit que les Américains qui se dirigent calmement dans sa direction ne sont pas des miliciens, comme il l’a d’abord pensé, mais plutôt des membres de la force régulière entraînés. Reconnaissant que ces troupes sont très bien entraînées et en nombre supérieur, le général Riall est forcé de se replier de l’autre côté de la rivière Chippawa.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, procès-verbaux, 1921, 1966, 1992, mars 2009.

Éléments caractéristiques

Voici les principaux éléments qui contribuent à la valeur patrimoniale du lieu : son emplacement, près de Chippawa, en Ontario; le cadre, qui comprend une section boisée au nord, un champ agricole abandonné et une portion de champs et de forêts au sud; la section boisée du paysage et son lien avec la bataille, ainsi que le monument et la plaque de désignation, installés par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada; l’intégrité des objets historiques d’origine ou ceux non identifiés qui pourraient se trouver sur le lieu dans leur emplacement d’origine; les vues sur la rivière Chippawa à l’ouest.