Lieu historique national du Canada de la Maison-Park

Amherstburg, Ontario
Park House, élévation principale. © Jennifer Cousineau, Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 2017.
Park House, élévation principale.
© Jennifer Cousineau, Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 2017.
Park House, élévation principale. © Jennifer Cousineau, Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 2017.Park House, élévation sud, vue de King’s Navy Yard Park. © Jennifer Cousineau, Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 2017.Park House, élévation arrière (ouest). © Jennifer Cousineau, Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 2017.
Adresse : 214, rue Dalhousie, Amherstburg, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 2018-07-31
Dates :
  • 1790 à 1796 (Construction)

Autre nom(s):
  • Maison Park  (Nom de la désignation)
Numéro du rapport de recherche : 2017-11; 2017-30

Plaques


Rare exemple d’architecture jadis répandue, cette demeure du XVIIIe siècle se distingue par sa charpente de type français à poteaux-en-coulisse, sa conception asymétrique et son couloir central. Sise au bord de l’eau dans une région transfrontalière du sud-ouest ontarien, la maison et son entrepôt offrent une base stratégique aux commerçants et aux marchands, y compris les frères Park. Leur famille est longtemps propriétaire du bâtiment, qui, dit-on, fut transporté jusqu’au Haut-Canada sur la rivière Détroit par des loyalistes après la cession de Détroit par l’Angleterre, en 1796. La maison est déplacée ici en 1972 et convertie en musée.

L’objectif de commémoration

La Commission recommande la désignation de l’importance historique nationale de la Maison Park pour les motifs suivants :
• il s’agit d’un rare exemple des bâtiments de type colonial qui étaient autrefois très courants dans les colonies et les postes de traite partout en Amérique du Nord; la conception asymétrique, le plan double avec couloir et la construction de poteaux rainurés de type français tirent leur origine des caractéristiques architecturales courantes des bâtiments canadiens-français;
• comptant parmi les plus vieilles maisons de la région, la maison Park possède une longue histoire associée aux fortes fluctuations économiques qu’a connue cette région transfrontalière du Sud de l’Ontario; son utilisation initiale par les marchands relocalisés de Detroit, puis par les frères Park dans le contexte de l’industrie maritime locale, sont des témoins historiques de la colonisation dans la région de Windsor, là où les enjeux du pouvoir colonial se manifestaient non seulement dans les frontières floues, mais aussi dans l’architecture et les paysages de la région;
• depuis longtemps, on prétend que cette construction composée d’une habitation et d’un entrepôt a été transportée sur les eaux de la rivière Detroit jusqu’au Haut-Canada par ses propriétaires loyalistes lorsque l’Angleterre a cédé Detroit aux Américains, en 1796.

Spirce: CLMHC, procès-verbal, décembre 2017.