Lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Seven Oaks

Winnipeg, Manitoba
Vue générale du monument et de la plaque au site de la bataille de Seven Oaks, 1965. (© Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 1965.)
Vue générale
(© Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 1965.)
Adresse : 1611, rue Main et boul. Rupertsland, Winnipeg, Manitoba

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1920-01-30
Dates :
  • 1816 à 1816 (Significative)

Événement, Personne, Organisation :
  • Cuthbert Grant  (Personne)
  • Lord Selkirk  (Personne)
  • Gouverner Robert Semple  (Personne)
  • Compagnie de la Baie d’Hudson  (Organisation)
  • Compagnie du Nord-Ouest  (Organisation)
Autre nom(s):
  • Bataille de Seven Oaks  (Nom de la désignation)
Numéro du rapport de recherche : 2009-CED-SDC-027
Numero RBIF : 12699 00

Plaques


Plaque existante:  1611, rue Main et boulevard Rupertsland, Manitoba

Le 19 juin 1816, dans la Grenouillère, le gouverneur de la colonie de la rivière Rouge, Robert Semple, avec vingt-six hommes, affronta une brigade de la Compagnie du Nord-Ouest, commandée par Cuthbert Grant. Les Métis considéraient la colonie comme une menace pour leur mode de vie et Semple, brave mais têtu, tenait à faire respecter son autorité. La querelle s'enflamma. Semple et vingt de ses compagnons furent tués. Modifiant son plan initial, Grant devait dès lors passer à l'action: il captura le centre de la colonie, fort Douglas.

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Seven Oaks est situé en milieu urbain, à l’intersection de la rue Main et du boulevard Rupert’s Land, dans la ville de Winnipeg, au Manitoba. La bataille de Seven Oaks s’est déroulée près de cet endroit le 19 juin 1816. Elle opposait un groupe de Métis et un groupe de colons de la rivière Rouge. Bien qu’il ne subsiste aucun vestige connu de la bataille, en 1951, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada a apposé une plaque sur le monument érigé par la Manitoba Historical Society, près du site de la bataille de 1816. La reconnaissance officielle vise la parcelle de terrain située au coin nord-ouest de l’intersection de la rue Main et du boulevard Rupert’s Land, dans la ville de Winnipeg.

Valeur patrimoniale

Le site de la bataille de Seven Oaks a été désignée lieu historique national du Canada en 1920 parce que: le 19 juin 1816, Robert Semple, gouverneur de la colonie de la Rivière- Rouge, et environ 26 hommes affrontèrent une brigade de la Compagnie du Nord-Ouest commandée par Cuthbert Grant. Semple et vingt de ses hommes furent tués pendant la bataille; la bataille de Seven Oaks représente bien l'opposition de deux modes de vie, celui des Métis et celui des colons de la Rivière-Rouge, dans l'histoire du peuplement de l'Ouest canadien.

La bataille de Seven Oaks s’est déroulée le 19 juin 1816, au nord du confluent des rivières Rouge et Assiniboine. Il s’agit d’une violente escarmouche entre un groupe de Métis mené par Cuthbert Grant et un autre formé d’hommes de la Compagnie de la Baie d’Hudson et de colons de Selkirk, dirigé par le gouverneur Robert Semple. La bataille a marqué le point culminant d’un conflit pour le contrôle du commerce de la fourrure dans le Nord-Ouest qui opposait la Compagnie du Nord- Ouest, établie à Montréal, et la Compagnie de la Baie d’Hudson, établie à Londres. Lord Selkirk a tenté d’établir une colonie agricole sur la rivière Rouge, ce qui a envenimé le conflit, car les Métis y voyaient une menace à leur mode de vie traditionnel. La bataille a débuté à la suite de l’échec des négociations sur l’approvisionnement en pemmican et s’est soldée par la mort de Semple et de 20 de ses hommes. Grant, qui n’a perdu qu’un seul homme, s’est emparé du fort Douglas et a expulsé les colons de la région. Bien que les deux entreprises ennemies aient finalement fusionnées, cet événement a contribué à éveiller la conscience nationale à l’égard de la question touchant les Métis.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès-verbal, 1920, 2009.

Éléments caractéristiques

Les principaux elements qui donnent au lieu sa valeur patrimoniale sont les suivants; sa situation urbaine, au nord du confluent des rivières Rouge et Assiniboine dans la ville de Winnipeg; son implantation, au coin nord-ouest de l’intersection de la rue Main et du boulevard Rupert’s Land, qui comprend le monument construit par la Manitoba Historical Society, orné d’une plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada; l'intégrité des vestiges archéologiques qui subsistent ou qui n'ont pas encore été mis au jour, mais qui pourraient l'être à leur emplacement et dans leur état d'origine; les points de vue depuis le lieu sur la rivière Rouge.