Événement historique national des activités-de-renseignement-au-camp-X

Whitby, Ontario
Vue aérienne de camp X, 1943 © Lynn Philip Hodgson, Camp-X Photo Gallery, Camp X Official Site
camp X, 1943
© Lynn Philip Hodgson, Camp-X Photo Gallery, Camp X Official Site
Cérémonie de jour de souvenir au monument du camp X en parc intrépide, Whitby, Ontario, 2008 © Camp X Historical Society, http://www.campxhistoricalsociety.ca/activities.htm, accessed April 2010Vue aérienne de camp X, 1943 © Lynn Philip Hodgson, Camp-X Photo Gallery, Camp X Official Site
Adresse : chemin Boundary, Whitby, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 2011-07-19

Autre nom(s):
  • Project-J  (Autre nom)
  • S25-1-1  (Autre nom)
  • "the Camp"  (Autre nom)
  • "the Farm"  (Autre nom)
  • Special Training School 103  (Autre nom)
  • Camp X  (Inconnu)

Importance:

Plaques


Plaque existante:  chemin Boundary, Whitby, Ontario

Ici, durant la Seconde Guerre mondiale, plus de 500 civils canadiens et américains ont été formés comme agents du renseignement par le Special Operations Executive britannique. Menant de dangereuses missions à l’étranger, ces agents n’étaient pas protégés par la loi s’ils étaient capturés ni ouvertement reconnus pour leur bravoure. Première école du genre en Amérique du Nord, le camp X a aussi abrité une station-relais de communication de pointe jusqu’à sa fermeture en 1969. Les activités du camp ont rapproché le Canada, la Grande-Bretagne et les États-Unis en matière de renseignements et inspiré des auteurs de romans d’espionnage.