Lieu historique national du Canada du Temple-du-Travail-Finlandais

Thunder Bay, Ontario
Façade du bâtiment construit en 1909-10 ; C.W. Wheeler, architecte, Fred Urry, conseiller de construction. © Parks Canada / Parcs Canada, 2008 (Michelle Cinanni)
Façade
© Parks Canada / Parcs Canada, 2008 (Michelle Cinanni)
Façade du bâtiment construit en 1909-10 ; C.W. Wheeler, architecte, Fred Urry, conseiller de construction. © Parks Canada / Parcs Canada, 2008 (Michelle Cinanni)Finnish Labour Temple ; 1910 et 1912 © Lakehead University Archives, 1910/1912Une démonstration de travail au temple de travail finlandais dans les années 1930 © Lakehead University Archives, 1930's
Adresse : 314, rue Bay, Thunder Bay, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 2011-07-19
Dates :
  • 1909 à 1910 (Construction)

Événement, Personne, Organisation :
  • C.W. Wheeler  (Architecte)
  • Fred Urry (consultant)  (Constructeur)
Autre nom(s):
  • Temple du travail finlandais  (Nom de la désignation)
  • Big Finn Hall  (Autre nom)
  • Finlandia Club of Port Arthur  (Autre nom)
Numéro du rapport de recherche : 2009-076

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Temple du Travail Finlandais est un bâtiment rectangulaire de deux étages en brique rouge situé au cœur du quartier multiculturel de Bay-Algoma à Thunder Bay, en Ontario. La conception éclectique du bâtiment se caractérise par deux sections de toit en croupe reliées par une section centrale à deux versants. La façade symétrique se distingue par une tour polygonale de trois étages, au centre, avec des baies latérales carrées, des fenêtres disposées à intervalles réguliers et des escaliers latéraux menant au porche de l’entrée principale. La taille imposante du bâtiment témoigne de l’importance de l’endroit comme centre de l’immigration finlandaise, avec ses bureaux, ses salles de réunions, ses musées, son restaurant d’origine et son vaste auditorium. Il abrite les salles de réunion de deux organisations finlandaises qui représentent le rôle actif des Canadiens d’origine finlandaise dans le mouvement ouvrier au Canada. La désignation officielle s’applique au bâtiment sur son tracé au sol.

Valeur patrimoniale

Le temple du travail finlandais a été désigné lieu historique national du Canada pour les raisons suivantes :
c’est un bâtiment au style architectural éclectique construit en 1909-1910 pour abriter les salles de réunion de deux organisations finlandaises, un local socialiste et un mouvement antialcoolique. Cet imposant temple du travail évoque une époque d’importante immigration finlandaise au Canada, et témoigne du rôle actif de nombreux Finlandais dans le mouvement ouvrier canadien de la première moitié du XXe siècle et de leur engagement en faveur des organismes communautaires et de l’amélioration des conditions de vie des travailleurs et de leur famille;
puisqu'il s'agit d'un centre communautaire finlandais, il a joué un rôle important sur les plans social et communautaire auprès des immigrants finlandais, en mettant à leur disposition différents services sociaux et d'entraide, en abritant les bureaux d'un quotidien et en exploitant une salle de lecture, une bibliothèque et le restaurant Hoito, une entreprise coopérative fondée en 1918;
grâce à son auditorium spacieux, il a accueilli diverses productions théâtrales, des concerts, des spectacles de danse, des activités sportives et des festivals, ce qui a contribué à l'expression et à la conservation des traditions culturelles finlandaises au Canada.

Le temple du travail finlandais évoque une époque importante de l’immigration finlandaise au Canada au milieu des années 1870. Les immigrants sont alors attirés par la promesse de trouver des emplois et des terres à exploiter. La ville de Thunder Bay, en Ontario, gagne alors en popularité auprès des Finno-Canadiens qui enracinent leur culture dans la région et y établissent des organismes communautaires. Construit en 1909-1910, le temple du travail finlandais abrite deux grandes organisations finlandaises, le local socialiste et une organisation antialcoolique (la New Temperance Society), tous deux associés au socialisme au Canada. Le temple du travail finlandais a joué un rôle dans le mouvement ouvrier au Canada et dans l’engagement de la communauté en faveur des organisations politiques et communautaires. C’est aussi le lieu privilégié pour l’expression et la conservation de la culture et des traditions uniques de la communauté finlandaise, qui reflète bien le multiculturalisme du secteur. De plus, le temple du travail finlandais abrite le restaurant Hoito, établissement fondé en 1918 et reconnu mondialement qui sert toujours des mets traditionnels finlandais. Le temple du travail finlandais est à la fois un symbole et point d’intérêt important pour la communauté finlandaise, ainsi qu’un établissement phare du secteur de la rue Bay-Algoma à Thunder Bay.

Éléments caractéristiques

Les principaux éléments qui donnent au lieu sa valeur patrimoniale sont les suivants :
son emplacement au cœur du quartier multiculturel et multiethnique de Bay-Algoma à Thunder Bay; sa construction d’origine en brique rouge; ses sections de toit en croupe reliées par une section centrale à deux versants; sa masse de deux étages en brique et sa façade agrémentée d’une tour centrale polygonale de trois étages couronnée d’une coupole vitrée, ses baies latérales qui sont des tours carrées dont le toit à pignon à pan coupé est légèrement crénelé et qui compte chacune un oriel à deux faces au premier étage; l'assise de pierre qui longe la façade, sous les corniches, où sont gravés les mots « LABOR OMNIA VINCIT, 1910 » (le labeur vient à bout de tout); l’espacement régulier des fenêtres en façade et l’espacement irrégulier des fenêtres moins nombreuses à l’arrière; l’entrée principale avec ses escaliers menant du rez-de-chaussée à la double porte du restaurant Hoito; le rajout d’un étage recouvert de stuc attenant à la section de toit central à deux versants; la grande cheminée en brique à l’arrière;