Événement historique national du Deuxième-bataillon-de-la-construction (C. E. C.)

Pictou, Nouvelle-Écosse
 © © 2008, Heritage Resources, Saint John. All Rights Reserved.

© © 2008, Heritage Resources, Saint John. All Rights Reserved.
 © © 2008, Heritage Resources, Saint John. All Rights Reserved. © Not needed
Adresse : avenue Caladh, Pictou, Nouvelle-Écosse

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 1992-06-04

Autre nom(s):
  • Deuxième bataillon de la construction (C. E. C.)  (Nom de la désignation)
  •   (Autre nom)
Numéro du rapport de recherche : 1992-003

Importance: Contribution des Noirs à l'effort de guerre canadien au cours de la Première Guerre mondiale

Plaques


Plaque existante:  avenue Caladh, Pictou, Nouvelle-Écosse

Ce bataillon a traduit la ferme détermination des Noirs à contribuer, malgré la discrimination, à l'effort du Canada au cours de la Première Guerre mondiale. D'abord réticente à accepter les Noirs, l'armée canadienne consentait, en 1916, à créer une unité non combattante distincte. Recrutés partout au Canada et aux États-Unis, ces volontaires avides furent cantonnés à Pictou et à Truro avant leur départ pour l'Europe, en 1917. Ils servirent principalement dans les rangs du Corps forestier canadien dans le Jura (France), où ils peinèrent pour ravitailler le front en bois. Le Bataillon noir fut dissous en 1920.