Lieu historique national du Canada Studio Building

Toronto, Ontario
Vue générale du lieu historique national du Canada The Studio Building, 2004. © Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 2004.
Vue générale
© Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 2004.
Vue générale du lieu historique national du Canada The Studio Building, 2004. © Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 2004.Vue de l'intérieur du lieu historique national du Canada The Studio Building, qui montre l'utilisation continue des ateliers d'artiste, 2004. © Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, Andrew Waldron, 2004.Vue du lieu historique national du Canada The Studio Building, qui montre son emplacement au bord du ravin Rosedale, dans le centre-ville de Toronto, 2004. © Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, Andrew Waldron, 2004.
Adresse : 25, rue Severn, Toronto, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 2005-08-03
Dates :
  • 1913 à 1914 (Construction)

Événement, Personne, Organisation :
  • Groupe des Sept  (Organisation)
  • Eden Smith  (Architecte)
  • R. Robertson and Sons  (Constructeur)
  • Tom Thomson  (groupe des personnes)
  • Lawren Harris  (groupe des personnes)
  • Dr. James MacCallum  (groupe des personnes)
Autre nom(s):
  • Studio Building  (Nom de la désignation)
  •   (Autre nom)
Numéro du rapport de recherche : 2004-012, 12A, 2004-032

Plaques


Inscription approuvé:  25, rue Severn, Toronto, Ontario

En 1913-1914, le peintre Lawren Harris et le mécène Dr James MacCallum financèrent la construction du premier bâtiment expressément conçu comme studios et résidences d'artistes au Canada, un projet qui avait pour but de favoriser l'essor d'un style de peinture typiquement canadien. Érigé selon les plans d'Eden Smith, le bâtiment de type industriel témoigne de la simplicité de l'architecture moderne à ses débuts. Au fil des ans, nombre d'artistes éminents, notamment Tom Thomson et des membres du Groupe des Sept, ont travaillé et vécu au Studio Building.

Description du lieu patrimonial

Le Studio Building, édifice en brique moderne de trois étages, d’allure industrielle, a été construit en 1914, pour y aménager des ateliers d’artiste au 25 de la rue Severn, dans le centre-ville de Toronto, au bord du ravin Rosedale. Les ateliers ont été utilisés par de nombreux artistes canadiens, parmi lesquels des membres du Groupe des Sept. La reconnaissance officielle concerne l’édifice sur sa parcelle.

Valeur patrimoniale

Le Studio Building a été designé lieu historique national du Canada en 2004 parce : qu’il s’agit d’un des premiers ateliers d’artiste construits au Canada selon la vision de la jeune génération d’artistes canadiens, qui disposaient ainsi d’une salle d’exposition et d’un lieu de rassemblement pour développer un art typiquement canadien; qu’il est directement associé au Groupe des Sept et au peintre Tom Thomson; qu’il s’agit d’un exemple de l’architecture moderne canadienne du début du XXe siècle qui rejetait l’ornementation et s’inspirait de l’esthétique industrielle; qu’il s’agit, depuis 1913, d’un atelier important pour de nombreux artistes canadiens reconnus.
Le Studio Building a été dessiné par l’architecte Eden Smith, FIRAC, en 1913, et construit par R. Robertson and Sons en 1914, pour y aménager des ateliers d’artiste pour le peintre Lawren Harris et le mécène canadien, M. James MacCallum, qui les mettait à la disposition d’artistes à la recherche d’un espace où travailler et vivre. Il comprend six ateliers où des artistes canadiens travaillent dans d’excellentes conditions depuis presque 100 ans. À un certain moment, Tom Thomson, Arthur Lismer et Thoreau MacDonald vivaient et travaillaient dans une cabane dans la cour qui a été détruite depuis.
La valeur patrimoniale du lieu historique national du Canada The Studio Building tient à ses associations avec des artistes canadiens importants, y compris le Groupe des Sept, et à ce qu’il est l’illustration matérielle d’un des premiers ateliers d’artiste canadiens de style moderne.

Source : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès-verbal, juin 2004.

Éléments caractéristiques

Voici les principales caractéristiques qui contribuent à la valeur patrimoniale de ce lieu : l’emplacement au bord du ravin Rosedale, dans le centre-ville de Toronto; le tracé rectangulaire et la masse cubique de trois étages au toit plat; le dessin fonctionnel des ateliers d’artiste; l’esthétique simple et fonctionnelle, l’accent étant mis sur la lumière naturelle dont les ateliers bénéficient grâce à l’emplacement soigneusement choisi des fenêtres et à leur taille, avec de grandes fenêtres sur la façade nord, et l’utilisation d’agencements modernes, comme un toit plat, des fenêtres industrielles en métal à vitres multiples, une corniche étroite et sobre sur la façade, et des piliers sur la façade pour donner une impression de subdivision; la technologie de construction en béton et en acier; le plaquage rouge brique avec une décoration simple de brique incrustée qui encadre les deux ouvertures des fenêtres; la décoration intérieure minimaliste; les traces de l’utilisation des ateliers par de grands artistes canadiens; l’agencement intérieur de l’édifice, subdivisé en deux ateliers, avec des logements à chaque étage, ainsi que des espaces où vivre, travailler et ranger au sous-sol; la lisibilité continue des volumes originaux intérieurs, notamment les tailles, les hauteurs des ateliers et des couloirs; les vestiges archéologiques potentiels de l’ancienne cabane derrière l’édifice, utilisée autrefois par Tom Thomson et d’autres artistes; l’utilisation continue des ateliers d’artiste.