Lieu historique national du Canada de la Bibliothèque-Atwater-du-Mechanics' Institute of Montreal

Westmount, Québec
Vue en angle de la bibliothèque Atwater du Mechanics' Institute of Montréal montrant les façades donnant sur les rues, 1920. © Mechanics' Institute of Montréal Archives/Archives du Mechanics' Institute of Montréal, 1920.
Vue d'ensemble
© Mechanics' Institute of Montréal Archives/Archives du Mechanics' Institute of Montréal, 1920.
Vue en angle de la bibliothèque Atwater du Mechanics' Institute of Montréal montrant les façades donnant sur les rues, 1920. © Mechanics' Institute of Montréal Archives/Archives du Mechanics' Institute of Montréal, 1920.Vue panoramique de la bibliothèque Atwater du Mechanics' Institute of Montréal, 2003. © Agence Parcs Canada/Parks Canada Agency, M. Pelletier, 2003.
Adresse : 1200, rue Atwater, Westmount, Québec

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 2005-08-03
Dates :
  • 1918 à 1920 (Construction)

Événement, Personne, Organisation :
  • Alexander Cowper Hutchison et Alexander Campbell Wood  (Architecte)
Autre nom(s):
  • Bibliothèque Atwater du Mechanics' Institute of Montréal  (Nom de la désignation)
Numéro du rapport de recherche : 2004-010

Plaques


Inscription approuvé:  1200, rue Atwater, Québec

Cet élégant édifice fut achevé en 1920 pour loger le Mechanics' Institute of Montreal, la plus ancienne bibliothèque de prêt payant au pays. Créé en 1828, cet institut offrait aux ouvriers et plus tard aux ouvrières une formation technique et des « connaissances utiles ». Le bâtiment reflète les idéaux et la mission de l'organisme par ses médaillons sculptés illustrant les arts mécaniques, sa bibliothèque et ses salles de lecture parées de chêne et de marbre, enfin ses salles de conférences, de cours et d'expositions. La bibliothèque Atwater est le dernier édifice des Mechanics' Institutes à conserver sa fonction d'origine au Canada.

Description du lieu patrimonial

La bibliothèque Atwater du Mechanics' Institute of Montreal est située au 1200, avenue Atwater, à l’intersection de la rue Tupper, à Westmount. Ce bâtiment en brique d’un étage a été construit dans le style Beaux-Arts sur un lot paysager face au carré Cabot.

Valeur patrimoniale

La bibliothèque Atwater du Mechanics' Institute of Montreal a été désignée lieu historique national en 2004 parce que : elle est le siège du premier institut de mécanique au Canada (établi en 1828) et de la plus ancienne bibliothèque de prêt au Canada; elle est le dernier bâtiment au Canada qui abrite un institut de mécanique et continue de remplir ses fonctions d’origine; elle reflète les principes et les idéaux du mouvement des instituts de mécanique pour ce qui est de sa fonction, de son plan et de son programme décoratif.

La bibliothèque Atwater a été construite par le Mechanics' Institute of Montreal en 1918-1920, près d’un siècle après la création de l’organisation. Le Mechanics' Institute, qui a représenté un important mouvement social, culturel et pédagogique consacré à l’éducation universelle et à la formation technique, possédait au XIXe siècle de nombreuses subdivisions au Canada. Ce mouvement est ancré dans les traditions britanniques d’éducation des adultes et de la communauté datant des XVIIIe et XIXe siècles.

La valeur patrimoniale de la bibliothèque Atwater réside dans sa représentation du rôle des instituts de mécanique au Canada et particulièrement à Montréal : elle incarne les principes et les idéaux de l’institut et continue de servir de bibliothèque et de lieu de rencontre. Sa valeur réside également dans sa conception de style Beaux-Arts (néo-baroque édouardien), sa composition, son emplacement et son cadre.

Source : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès-verbal, juin 2004.

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques clés associés à la valeur patrimoniale de ce lieu sont :
le tracé trapézoïde et le volume cubique des deux étages sous un toit plat; la lisibilité des principes des Beaux-Arts dans la symétrie et les motifs décoratifs classiques des façades extérieures, le sous-sol élevé, l’étage noble ou rez-de-chaussée dominant et le premier étage sobre; le traitement symétrique des façades publiques nord, sud et est qui sont dominées par de grandes fenêtres en plein cintre et de petites fenêtres carrées, régulièrement espacées au sous-sol et aux étages supérieurs; le traitement décoratif de style néo-baroque édouardien des élévations aux cordons de pierre marquant chaque étage, à la maçonnerie de briques cannelées à l’étage principal avec pierres angulaires au-dessus, aux larges fenêtres en plein cintre, à la corniche décorée et à l’entrée principale sous un fronton à base interrompue dans l’arcade du tableau de la fenêtre centrale; l’approche formelle créée par l’entrée principale face à la rue Atwater accessible par une large allée et des marches de granit; les matériaux de recouvrement extérieur des murs de brique chamois avec bordure de pierre calcaire de l’Indiana; l’utilisation de matériaux de construction à l’épreuve du feu, notamment les blocs de béton avec revêtement de pierre ou de brique, les planchers de béton, les matériaux de couverture et les portes au revêtement métallique; la technique de construction de béton et d’acier : murs de béton et charpente intérieure constituée de poutres-I en acier munies de supports en acier et en béton; le plan intérieur symétrique conforme aux principes des Beaux-Arts avec atrium central à deux étages, puits de lumière en verre autour duquel sont disposées symétriquement à l’étage principal des étagères de livres en bois et des salles de lecture, et salles de réunion sur une mezzanine accessible par des escaliers placés symétriquement; les installations, les finitions et l’ameublement intérieur d’origine; le paysage modeste constitué d’arbres mûrs, de pelouse et de buissons; la double fonction du bâtiment qui continue de servir de bibliothèque et de lieu de rencontre.