Personnages historiques nationaux de Mary et de Henry Bibb

Windsor, Ontario
Gravure de Henry Bibb, 1850 (© University of Michigan Bentley Historical Library // Bibliothèque Historique Bentley de l'Université du Michigan / P.H. Reason / HS5230)
Gravure de Henry Bibb, 1850
(© University of Michigan Bentley Historical Library // Bibliothèque Historique Bentley de l'Université du Michigan / P.H. Reason / HS5230)
Adresse : 3277, rue Sandwich, Windsor, Ontario

Loi habilitante : Loi sur les lieux et monuments historiques (L.R.C. (1985), ch. H-4)
Date de désignation : 2002-11-01
Date de la vie : 1820 à 1877

Autre nom(s):
  • Bibb, Mary and Henry  (Nom de la désignation)
  • Mary Bibb  (Autre nom)
  • Henry Bibb  (Autre nom)
Numéro du rapport de recherche : 2002-22

Importance: Ont exercé une influence sur le développement de la communauté afro-canadienne grâce à leur journal, «Voice of the Fugitive»

Plaques


Plaque existante:  3277, rue Sandwich, Windsor, Ontario

Réfugiés de l'esclavage aux États-Unis, Mary et Henry Bibb ont lutté toute leur vie pour le mieux-être de la communauté afro-canadienne. Établis à Sandwich en 1850, ils fondèrent, l'année suivante, le journal abolitionniste Voice of the Fugitive. Devant la discrimination dans le système d'instruction publique, ils créèrent leurs propres écoles en vue d'améliorer l'éducation des enfants et des adultes de leur communauté. Ces réalisations, de même que leur implication dans l'organisation de la North American Convention of Colored Freemen de 1851, font des Bibb l'un des couples de descendance africaine les plus influents au pays.