Phare d'alignement postérieur de Margaree Harbour

Phare patrimonial

Inverness, Nouvelle-Écosse
Phare d'alignement postérieur de Margaree Harbour (© courtesy of the Canadian Coast Guard/courtoisie de la Guarde Côtière Canadienne)
Phare d'alignement postérieur de Margaree Harbour
(© courtesy of the Canadian Coast Guard/courtoisie de la Guarde Côtière Canadienne)
Adresse : Margaree Harbour, Inverness, Nouvelle-Écosse

Loi habilitante : Loi sur la protection des phares patrimoniaux (L.C. 2008, ch 16)
Date de désignation : 2019-05-23
Dates :
  • 1900 à 1900 (Construction)
  • 1900 à 1900 (Établissement)

Description du lieu patrimonial

Le phare d’alignement postérieur de Margaree Harbour, est une tour traditionnelle en bois en forme de pyramide tronquée à base carrée qui mesure 10,15 mètres (33 pieds) de hauteur. Il s’agit de l’un des deux phares d’alignement construits en 1900 qui guident les navires qui entrent le port de Margaree dans le golfe du SaintLaurent. Il est situé dans le comté d’Inverness, sur la côte ouest de l’île du CapBreton, en Nouvelle-Écosse.

Valeur patrimoniale

Le phare d’alignement postérieur de Margaree Harbour est un phare patrimonial en raison de ses valeurs historiques, architecturales et communautaires.

a Valeurs historiques Le phare d’alignement postérieur de Margaree Harbour, est un example de l’expansion du réseau de phares du Canada après-Confédération en Nouvelle-Écosse. Ce phare guide les navires dans le port de Margaree depuis 1900, à une époque où de nombreux villages côtiers du Cap-Breton n’étaient accessibles que par voie navigable et dépendaient de la navigation maritime pour leur commerce de base et d’exportation.

Le phare est un bon exemple du développement socio-économique du village de Margaree Harbour. Une pêche commerciale a eu lieu dans le détroit de Northumberland depuis la fin du XVIIe siècle. Le phare joue également un rôle dans la circulation des bateaux de plaisance, y compris les navires de croisière occasionnels qui sillonnent les eaux locales.

b Valeurs architecturales Le phare d’alignement postérieur de Margaree Harbour, est un très bon exemple du phare de style « poivrière ». La lanterne occupe tout le sommet de la tour et est surmontée d'un simple toit en croupe. Il y a une entrée unique du côté ouest dans une lucarne à toit à pignon, avec une seule lucarne à fronton.

Construit en conformité avec un plan standard du ministère de la Marine et des Pêches, ce modèle était peu coûteux et facile à construire, et a fourni une plate-forme stable pour la lanterne et le feu. La construction solide et les matériaux durables de la tour, qui n’ont nécessité aucune intervention majeure depuis plus de cent ans, témoignent de la qualité de son exécution d’origine.

c Valeurs communautaires Le phare d’alignement postérieur de Margaree Harbour, est situé sur la rive ouest du port, où la rivière Margaree se jette dans le golfe du Saint-Laurent. Le phare d’alignement postérieur se trouve à 65 mètres de l’alignement antérieur; les deux exercent une influence visuelle importante sur le caractère du village de Margaree Harbour. Les phares sont visibles du Harbour Bridge sur la célèbre piste de Cabot et constituent un élément central du petit village de pêcheurs depuis plus d’un siècle.

Le phare est très apprécié par la communauté de Margaree Harbour. Les résidents considèrent que le phare fait partie de leur identité maritime. Les pêcheurs locaux dépendent de la lumière, et les bateaux de croisière et de plaisances qui sillonnent les eaux autour du port de Margaree utilisent les phares pour aider à la navigation. Les phares sont une attraction touristique importante pour la région.

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du phare d’alignement postérieur de Margaree Harbour, devant être respectés comprennent : son emplacement sur la rive ouest du port Margaree ; son lien avec le phare d’alignement antérieur qui lui est associé; sa forme et ses proportions d’origine intactes caractérisées par un modèle standard en bois, en forme de pyramide tronquée à base carrée; sa structure carrée en bois et ses côtés effilés s’élevant à partir d’une base carrée; sa forme structurelle en bois, historiquement revêtue en bardeaux de bois; sa seule lucarne à fronton avec quatre vitres sur quatre; sa lanterne carrée d’origine; son agencement traditionnel extérieur de couleurs, soit le blanc pour la tour et le rouge pour la lanterne, et le marque du jour orange vif; et, son importance visuelle par rapport à la route, l’eau et au paysage.