Cave à légumes, bâtiment 13

Édifice fédéral du patrimoine classé

Lieu historique national du Canada du Ranch-Bar U, Alberta
Vue de l'exterieur (© PWC, A&E, WRO, 1992)
Vue de l'exterieur
(© PWC, A&E, WRO, 1992)
Adresse : Longview, Lieu historique national du Canada du Ranch-Bar U, Alberta

Loi habilitante : La Politique du Conseil du Trésor sur la gestion des biens immobiliers
Date de désignation : 1993-11-15
Dates :
  • 1910 à 1910 (Construction)

Ministère gardien Parcs Canada
Référence du rapport BEEFP 92-017
Numero RBIF : 56498 00

Description du lieu patrimonial

La Cave à légumes du ranch Bar U est une structure d’entreposage purement pratique composée d’une pièce souterraine aménagée sous un hangar d’accès à ossature de bois en partie recouvert de terre placée en talus. La cave même consiste en une pièce souterraine dont les murs sont faits de roches. Une butte de terre, soutenue probablement par des rondins ou du gros bois d’oeuvre, recouvre la pièce. La partie hangar de la Cave à légumes, une construction à ossature de bois ouvré, abrite l’escalier qui mène à la pièce souterraine. Elle est recouverte de planches à rabat et surmontée d’un toit en bardeaux de cèdre. Ses couleurs (murs rouges et encadrements blancs) sont conformes à une tradition commune à toute la région des Prairies. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

La Cave à légumes a été désignée édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’elle présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’elle occupe au sein de son milieu.

Valeur historique
Le complexe du ranch Bar U est associé à l'évolution de l'élevage en Alberta et à son rôle important dans le développement du Canada. La Cave à légumes a contribué à ce développement et on pense qu’elle a été construite avec le dortoir-cuisine actuel ou son prédécesseur. Ce genre de caveau était communément construit dans les régions rurales du Canada pour le stockage des légumes et d’autres provisions. Le bâtiment est associé à George Lane, un éleveur bien connu en Alberta, qui a été engagé comme contremaître du ranch en 1884 et qui l’a exploité de 1902 à 1925. Il est également associé à Patrick Burns, qui a acheté le ranch Bar U en 1927 pour étendre son vaste empire du bétail. Burns, un pilier de l'industrie de la transformation des viandes dans l'Ouest canadien au milieu des années 1920, a été reconnu comme personne d'importance nationale.

Valeur architecturale
La Cave à légumes est un bel exemple d’une conception et d’une forme fonctionnelle et des techniques et matériaux de construction connexes. Comme la fonction de ce bâtiment importait plus que toute autre chose, cette exigence a été respectée par la nature utilitaire de la conception.

Valeur environnementale
La Cave à légumes fait partie d’un ensemble harmonieux de bâtiments disposés de façon essentiellement fonctionnelle et rehausse le cachet visuel actuel du ranch Bar U. Elle se trouve dans les limites de l’aire communale et entretient un rapport physique et fonctionnel avec le reste du complexe. La partie visible de la cave et son rapport avec la butte de terre qui l’entoure s’accordent bien, sur le plan visuel, avec l’ensemble du ranch et avec le caractère utilitaire du bâtiment. De plus, la Cave à légumes fait partie de l’ensemble de bâtiments construits avant 1927, qui confèrent au ranch Bar U sa valeur historique et qui en font un des plus importants ranchs anciens de la région.

Références :
Edward Mills, Administration centrale du Ranch historique Bar U, Longview (Alberta). Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine rapport de recherche 92-017.

Cave à légumes (bâtiment 13), Ranch Bar U, Longview (Alberta). Énoncé de la valeur patrimoniale 92-017.

Éléments caractéristiques

Les éléments suivants, qui définissent le caractère de la Cave à légumes, devraient être respectés, par exemple :

l’excellence de sa conception et de sa forme utilitaire, ainsi que des matériaux, c’est-à-dire :
son hangar à ossature de bois; son revêtement de planches à rabat et son toit en bardeaux de cèdre; la pièce souterraine aux murs de roches; son entrée à charpente de bois; son rapport avec le terrain immédiat; l’agencement des couleurs.

La façon dont la Cave à légumes, à titre d’élément d’un ensemble harmonieux de bâtiments, affirme le cachet visuel du ranch Bar U.

Énoncé de valeur patrimoniale

Avis de non-responsabilité - L'énoncé de valeur patrimoniale a été mis en place par le BEÉFP, afin de clarifier l'objet de la désignation d'un bâtiment fédéral du patrimoine et ce qui confère à l'édifice son importance patrimoniale. Il est donc un document de référence clé pour toute personne impliquée dans un projet d'intervention sur des édifices fédéraux du patrimoine et il est utilisé par le BEÉFP lors de ses examens d'intervention.

La construction du caveau à légumes du ranch Bar U remonte avant 1910, mais on n’en connaît pas la date exacte. Le caveau fait partie du lieu historique national du ranch Bar U. Parcs Canada est l’agence responsable du bâtiment. Consulter le rapport 92-017 du BEEFP.

Raisons de la désignation

Le caveau à légumes, à titre d’élément du ranch Bar U, a été désigné «édifice classé» en raison des connotations historiques du bâtiment et de tout le ranch, des qualités exceptionnelles de l’emplacement et des lieux environnants, ainsi que de sa contribution aux qualités esthétiques et fonctionnelles générales de l’ensemble.

Le ranch Bar U a joué un rôle de premier plan dans l’essor de l’élevage du bétail en Alberta. Le caveau à légumes, qui aurait, croit-on, été construit avec le dortoir/cuisine actuel ou avec son prédécesseur, a contribué à cet essor. Ce genre de caveaux était communément construit dans les régions rurales du Canada pour le stockage des légumes et d’autres provisions.

Construit avant 1910, le caveau rappelle George Lane, un éleveur bien connu en Alberta, engagé en 1884 comme contremaître de ferme d’élevage qui a exploité le ranch entre 1902 et 1925. Il rappelle aussi Patrick Burns, qui a acheté le Ranch Bar U en 1927 pour l’intégrer à son vaste empire d’élevage du bétail. Considéré comme le pilier de l’industrie de la transformation de la viande dans l’Ouest du Canada au milieu des années 1920, Patrick Burns a été reconnu personnage d’importance nationale.

Le caveau à légumes fait partie d’un ensemble harmonieux de bâtiments disposés de façon très fonctionnelle dans un décor simple et beau, et il rehausse l’aspect général du ranch Bar U. Il se trouve juste derrière le dortoir/cuisine, dans les limites de l’aire communale. Il fait, en outre, partie de l’ensemble de bâtiments construits avant 1927, qui confèrent au ranch Bar U sa valeur historique et qui en font un des plus importants ranchs anciens de la région. Cette valeur historique est par ailleurs renforcée par la désignation du ranch comme lieu historique national.

L’aspect utilitaire du caveau est en accord avec l’aspect général du ranch. Son aspect extérieur s’harmonise avec les autres bâtiments de l’ensemble.

Eléments caractéristiques

La valeur patrimoniale du caveau à légumes tient à son aspect et à son aménagement fonctionnels, aux matériaux et aux techniques de construction utilisés ainsi qu’à son emplacement sur le site.

Le caveau est composé d’une pièce souterraine aménagée sous un hangar d’accès à ossature de bois en partie recouvert de terre placée en talus. Les murs intérieurs de la pièce souterraine sont faits de roches. Une butte de terre, soutenue probablement par des rondins ou du gros bois d’oeuvre, recouvre la pièce. La partie visible du caveau et son rapport avec la butte de terre qui l’entoure s’accordent bien, sur le plan visuel, avec l’ensemble du ranch et avec le caractère utilitaire du bâtiment. La configuration du caveau en rend difficile la conservation, mais il a justement été conçu pour qu’on en renouvelle et qu’on en remplace les matériaux, au besoin. C’est sa fonction qui importait avant tout, et c’est de cela dont il faudrait tenir compte lors de toute intervention.

La partie hangar du caveau à légumes, une construction à ossature de bois ouvré, abrite l’escalier qui mène à la pièce souterraine. Elle est recouverte de planches à rabat et surmontée d’un toit en bardeaux de cèdre. Ses couleurs (murs rouges et encadrements blancs) sont conformes à une tradition commune à toute la région des Prairies.

Par ailleurs, dans tout développement des lieux, il faudrait s’efforcer d’en conserver la qualité fonctionnelle ainsi que d’en respecter les voies d’accès et de circulation actuelles. Toute modification de l’emplacement de ces voies devrait être étudiée dans un contexte historique. Le rapport du caveau à légumes avec le dortoir/cuisine, ainsi que son orientation par rapport à ce même bâtiment sont importants pour sa valeur patrimoniale.