Résidence fortifiée du maître-éclusier

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Rideau Canal National Historic Site, Ontario
Façade de la résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls, qui montre la volumétrie compacte et simple, sur un niveau, 1989. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1989.
Façade
© Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1989.
Vue en angle de la résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls, qui montre le porche fortifié, 1989. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1989.Façade de la résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls, qui montre la volumétrie compacte et simple, sur un niveau, 1989. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1989.Vue en angle de la résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls, qui montre les murs extérieurs en blocs de pierre rustiquée, 1989. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1989.
Adresse : Jones Falls - écluse 40, Rideau Canal National Historic Site, Ontario

Loi habilitante : La Politique du Conseil du Trésor sur la gestion des biens immobiliers
Date de désignation : 1990-08-16
Dates :
  • 1841 à 1841 (Construction)

Événement, Personne, Organisation :
  • Royal Engineers  (Architecte)
Autre nom(s):
  • Sweeney House  (Autre nom)
  • Jones Falls  (Autre nom)
Ministère gardien Parcs Canada
Référence du rapport BEEFP 89-156
Numero RBIF : 09412 24

Description du lieu patrimonial

La résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls, aussi connu sous le nom de Sweeney House, est située dans le lieu historique national du Canada du Canal-Rideau sur un promontoire qui surplombe le canal, près de l’écluse du poste d’éclusage de Jones Falls. Construit en pierre rustiquée, le bâtiment est compact et fonctionnel, carré et coiffé d’un toit en croupe. La façade avant est symétrique, présentant une entrée centrale unique flanquée de fenêtres. Cette entrée est protégée par un porche fermé. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

La résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’elle présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’elle occupe dans son milieu.

Valeur historique
La résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls est un très bel exemple d’un bâtiment associé au canal Rideau et à son entretien et, en conséquence, elle a joué un rôle important dans le transport des troupes sur le canal au XIXe siècle résultant de la stratégie de défense du Canada. La résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls a été construite comme telle pour appuyer le rôle militaire défensif du canal Rideau. Peter Sweeney, maître-éclusier de 1839 à 1871, a documenté les débuts de l’utilisation du canal dans son journal personnel, qui est devenu la pierre angulaire du programme d’interprétation offert au poste d’éclusage. Au début des années 1980, le Service canadien des parcs a effectué une restauration d’époque de la résidence.

Valeur architecturale
La valeur de la résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls découle de ses très belles qualités esthétiques. Il s’agit de l’une des quelques rares résidences fortifiées de maître-éclusier qui conserve sa forme fonctionnelle d’origine, soit un bâtiment de plain-pied, coiffé d’un toit en croupe, au volume cubique simple avec une façade avant symétrique. Sous sa forme actuelle, elle représente une résidence fortifiée de maître-éclusier typique de l’époque de l’activité militaire. La restauration d’époque de l’intérieur reflète désormais un plan très fonctionnel de ce genre de résidence. La haute qualité de l’exécution se voit dans l’ouvrage de maçonnerie, caractéristique des ouvrages construits par les Royal Engineers.

Valeur environnementale
La résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls entretient un rapport inchangé avec son emplacement, renforce le caractère historique du poste d’éclusage de Jones Falls et est un repère connu des résidants et des visiteurs.

Sources :
James De Jonge, 15 bâtiments, secteur Sud, canal Rideau (Ontario), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine rapport de recherche, rapports 89-155, 89-156, 89-157, 89-158,89-159 et 89-160; Maison fortifiée du maître-éclusier, poste d’éclusage de Jones Falls, canal Rideau (Ontario), Énoncé de la valeur patrimoniale 89-156.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère de la résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls devraient être respectés.

Ses très belles qualités esthétiques, sa très bonne conception fonctionnelle et la très haute qualité de l’exécution et des matériaux employés, c’est-à-dire : la volumétrie compacte et simple, sur un niveau; le toit en croupe à couverture de tôle et la cheminée; les murs extérieurs en blocs de pierre rustiquée, le positionnement des fenêtres, de la porte et des meurtrières en bois; le porche fortifié; la disposition intérieure, le foyer, les cloisons et les finitions en plâtre.

La façon dont la résidence fortifiée du maître-éclusier de Jones Falls entretient un rapport inchangé avec son emplacement, renforce le caractère historique du poste d’éclusage de Jones Falls et est un repère familier, c’est-à-dire : son rapport soutenu avec son emplacement à part, sur un promontoire qui surplombe l’écluse; sa conception simple et les murs en pierre, qui s’harmonisent avec le poste d’éclusage; son rôle actif comme centre d’interprétation dans le groupe de bâtiments qui forment le poste d’éclusage et qui fait que la résidence est connue des gens de la région et des visiteurs.

Énoncé de valeur patrimoniale

Avis de non-responsabilité - L'énoncé de valeur patrimoniale a été mis en place par le BEÉFP, afin de clarifier l'objet de la désignation d'un bâtiment fédéral du patrimoine et ce qui confère à l'édifice son importance patrimoniale. Il est donc un document de référence clé pour toute personne impliquée dans un projet d'intervention sur des édifices fédéraux du patrimoine et il est utilisé par le BEÉFP lors de ses examens d'intervention.

La résidence du maître-éclusier du poste d’éclusage de Jones Falls a été construite en 1841 par le British Ordnance Department pour servir de résidence fortifiée au maître-éclusier. Au début des années 1980, le Service canadien des parcs a entrepris la restauration d’époque de cette maison, y compris le remplacement de ses éléments manquants et détériorés. Le Service canadien des parcs du ministère de l’Environnement en a la garde. Voir le rapport du bâtiment 89-156 du BEÉFP.

Raisons de la désignation

Le bâtiment a été désigné édifice «reconnu» en raison de ses associations historiques, de sa conception, de sa qualité d’exécution et de ses matériaux et de son environnement.

La résidence du maître-éclusier de Jones Falls a servi de résidence fortifiée en appui avec le rôle militaire défensif du canal Rideau. Peter Sweeney, maître-éclusier de 1839 à 1871, a documenté les débuts de l’utilisation du Canal dans son journal personnel, ce qui est devenu le point d’intérêt du programme d’interprétation du poste d’éclusage.

La forme de la maison demeure inchangée et les murs extérieurs en maçonnerie reflètent la qualité d’exécution des Royal Engineers. Grâce à la restauration d’époque, le plan intérieur reflète maintenant l’aménagement d’origine de cette résidence.

Bâtie sur un promontoire surplombant le Canal, la résidence demeure un élément important du paysage panoramique historique.

Éléments caractéristiques

La valeur patrimoniale de la résidence du maître-éclusier de Jones Falls est définie par la qualité de sa conception et de son exécution, par ses matériaux et par son environnement. Elle est l’une des quelques résidences fortifiées de maîtres-éclusiers à avoir conservé sa forme fonctionnelle militaire d’origine : une maison à un étage avec un toit à quatre versants, une volumétrie cubique simple et une façade avant symétrique. Les éléments d’architecture conservés comprennent la majorité des murs de maçonnerie, la charpente de la toiture et le plancher. Les murs de pierre soigneusement construits reflètent la grande qualité du travail des Royal Engineers et d’un entrepreneur civil local. Au cours de la restauration de l’extérieur, on a muré deux fenêtres et une porte qui avaient été percées dans les murs de maçonnerie d’origine vers la fin du XIXe siècle. De nouvelles fenêtres à battants, des meurtrières en bois, une couverture de fer-blanc et des porches défensifs ont été installés.

La restauration de l’intérieur comprenait la construction d’un nouveau foyer, plusieurs nouvelles cloisons et de nouvelles finitions de plâtre. La division actuelle de l’intérieur en quatre pièces (petit salon, cuisine et deux chambres à coucher) correspond au plan d’origine de ce type de bâtiment. Dans sa forme actuelle, le bâtiment représente une résidence fortifiée de maître-éclusier typique de l’époque d’activité militaire ce qui correspond au thème interprété dans cette résidence. Elle devrait donc être conservée telle quelle.

Le caractère naturel non entretenu de son emplacement est semblable à celui de la période d’activité militaire, quoique les arbres qui obstruent aujourd’hui la vue n’auraient pas été acceptables à cette époque. Jones Falls est l’un des postes les plus pittoresques du réseau et la résidence du maître-éclusier occupe un emplacement proéminent dans son environnement. Le caractère des lieux devrait être conservé.

1990-12-10
(10194)