Pavillon Grant, bâtiment 24

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Colwood, Colombie-Britannique
Vue générale du Pavillon Grant mettant de l'emphase sur sa relation en comparaison aux terrains grâce à son aménagement soigné dans un paysage formel, 1995. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, L. Maitland, 1995.
Vue générale
© Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, L. Maitland, 1995.
Vue générale du Pavillon Grant mettant de l'emphase sur sa relation en comparaison aux terrains grâce à son aménagement soigné dans un paysage formel, 1995. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, L. Maitland, 1995.Vue des détails de la porte d'entrée principale du pavillon Grant avec ses portes doubles encadrées par des fenêtres, disposée en retrait, avec un arc segmentaire, 1995. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, L. Maitland, 1995.Vue générale de la façade du pavillon Grant et les escaliers menant à la fontaine, montrant de plus la grande oriel au-dessus de l’entrée et les trois fenêtres à carreaux multiples placées au-dessus, au troisième étage, 1995. © Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, L. Maitland, 1995.
Adresse : Colwood, Colombie-Britannique

Loi habilitante : La Politique du Conseil du Trésor sur la gestion des biens immobiliers
Date de désignation : 1990-05-10
Dates :
  • 1942 à 1942 (Construction)

Ministère gardien Défense nationale
Référence du rapport BEEFP 89-082
Numero RBIF : 17452 00

Description du lieu patrimonial

Le pavillon Grant est situé sur les pelouses d’un terrain paysager en pente, adjacent au manoir Hatley. Il s’agit d’un bâtiment symétrique à toit plat de trois étages, en béton. Son extérieur blanc étonnant est caractérisé par un volume horizontal qui est interrompu au centre par un avant-corps qui abrite l’entrée principale. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le pavillon Grant est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le pavillon Grant est un bel exemple d’un bâtiment associé au thème de l’expansion de la Marine canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa construction marque un gain d’autonomie du Canada par rapport à la Grande-Bretagne dans le domaine de l’entraînement des officiers.

Valeur architecturale
Le pavillon Grant est un bon exemple d’un bâtiment qui réunit des volumes et des matériaux simples de style Art déco avec des éléments décoratifs des styles Tudor et gothique. Le style Art déco est présent dans la symétrie du bâtiment, son toit plat et l’emploi de béton armé. Le style gothique épuré rappelle le manoir Hatley avoisinant et se marie bien aux lignes sobres de la conception Art déco.

Valeur environnementale
Le pavillon Grant conserve sa relation formelle avec le manoir Hatley et ses jardins classiques. On accède au pavillon, qui est situé sur un terrain paysager en pente immédiatement au nord du manoir, par une volée d’escaliers de pierre. Élément très visible dans ce décor, le pavillon Grant est un repère sur les terrains du Collège.


Références :
Kate MacFarlane, pavillon Grant, bâtiment 24, Collège militaire Royal Roads, Victoria (Colombie-Britannique). Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche 99-030.

Pavillon Grant, Collège militaire Royal Roads, Victoria (Colombie-Britannique).
Énoncé de la valeur patrimoniale 99-030.

Éléments caractéristiques

Les éléments suivants, qui définissent le caractère du pavillon Grant, devraient être respectés, par exemple :

sa conception de style Art déco et la qualité des matériaux et de l’exécution, c’est-à-dire :
la forme rectangulaire de ce bâtiment à toit plat, de trois étages, et son volume bas; l’agencement symétrique de la façade, l’avant-corps central de trois étages et les pavillons de deux étages qui flanquent, à l’est et à l’ouest, la façade du bâtiment; l’entrée principale avec ses portes doubles encadrées par des fenêtres, disposée en retrait, avec un arc segmentaire; la grande oriel au-dessus de l’entrée et les trois fenêtres à carreaux multiples placées au-dessus, au troisième étage; les nombreuses fenêtres à meneaux, la disposition régulière des arcs-boutants qui s’élèvent jusqu’au troisième étage et la ligne de faîte crénelée; la petite tour qui se dresse sur le toit de l’avant-corps de trois étages.

La façon dont le pavillon Grant rehausse le caractère du manoir Hatley et de ses terrains paysagers classiques, c’est-à-dire :
le style gothique épuré du pavillon Grant, qui s’accorde bien au style du manoir Hatley avoisinant; sa relation en comparaison aux terrains grâce à son aménagement soigné dans un paysage formel.

Énoncé de valeur patrimoniale

Avis de non-responsabilité - L'énoncé de valeur patrimoniale a été mis en place par le BEÉFP, afin de clarifier l'objet de la désignation d'un bâtiment fédéral du patrimoine et ce qui confère à l'édifice son importance patrimoniale. Il est donc un document de référence clé pour toute personne impliquée dans un projet d'intervention sur des édifices fédéraux du patrimoine et il est utilisé par le BEÉFP lors de ses examens d'intervention.

Le pavillon Grant a été construit en 1942 par la Marine royale canadienne, d'après les plans de la société McCarter et Nairne de Vancouver, pour servir à la fois de résidence et d'établissement d'enseignement pour les cadets. En 1985, une annexe fut ajoutée à l'arrière. Bien qu'il ne serve plus de résidence, l'immeuble continue d'être utilisé comme principal pavillon d'enseignement du Collège. La Défense nationale est le ministère responsable. Voir le rapport no 89-82 du BEEFP.

Raisons de la désignation
Le pavillon Grant a été inscrit à la liste des édifices reconnus à cause de ses liens avec l'expansion de la Marine canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale, de sa conception architecturale et de l'importance qu'il a dans son environnement.

Pendant l'entre-deux-guerres, les officiers de la marine étaient formés en Angleterre. La création du pavillon Grant à titre de centre de formation constitue une étape importante dans l'autonomie et l'expansion de la Marine canadienne.

Le pavillon Grant fut l'un des premiers et des plus imposants édifices construits à Royal Roads. La combinaison de détails stylisés de style Tudor et de volumes géométriques de style art déco illustre l'adaptation réussie du style moderne au motif architectural du château Hatley, situé tout près. Le pavillon Grant qui s'élève dans le parc Hatley et qui, de ses terrains paysagers domine le château, exerce une influence dominante sur son environnement.

Éléments caractéristiques
Ce sont le style architectural, les volumes et les détails, l'utilisation des matériaux et l'importance visuelle qu'il a dans son milieu qui donnent au pavillon Grant sa valeur patrimoniale.

Les concepteurs du pavillon Grant ont réuni des volumes et des matériaux simples de style art déco - une structure symétrique à toit plat et à trois étages - et des éléments de style gothique - fenêtres à meneaux et oriels, arcs-boutants, ligne de faîte crénelée et entrée principale en segment de cercle. Le style gothique épuré, tout en rappelant le château voisin, se marie bien aux lignes sobres de l'art déco. Le style de l'annexe de deux étages ajoutée en 1985 correspond à celui du bâtiment principal, tant en ce qui a trait aux matériaux qu'aux fenêtres. L'extérieur devrait faire l'objet d'inspections périodiques et d'un entretien régulier. Comme la pureté des formes et les détails gothiques, y compris les fenêtres à meneaux, sont essentiels à la valeur patrimoniale de ce cet édifice, ils devraient être préservés.

Au fil des ans, l'intérieur a été modifié, les dortoirs du troisième étage ont été remplacés par des classes et des bureaux, mais la salle du mess, la cuisine et la salle de réception ornée de murs lambrissés, d'un parquet mosaïque et d'un élégant escalier, sont demeurés inchangés. Ces éléments intérieurs originaux devraient être protégés.

On accède au pavillon Grant par une volée d'escaliers de pierre; situé sur des terrains paysagers en pente, juste au nord du château Hatley, il a conservé le style qui le rapproche du château. Il faudrait préserver la filiation entre cet édifice, le château et les terrains environnants. Élément très visible dans ce décor, le pavillon Grant est un point de repère sur les terrains du Collège militaire.