Édifices Van Steenburgh et Polaris à l’Institut océeanographique de Bedford

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Dartmouth, Nouvelle-Écosse
Photo extérieur (© CIHB/IBHC, Parcs Canada - Parks Canada (1992).)
Photo extérieur
(© CIHB/IBHC, Parcs Canada - Parks Canada (1992).)
Adresse : Promenade Baffin, Institut océanographique de Bedford, Dartmouth, Nouvelle-Écosse

Loi habilitante : La Politique du Conseil du Trésor sur la gestion des biens immobiliers
Date de désignation : 2004-04-08
Dates :
  • 1962 à 1962 (Construction)

Événement, Personne, Organisation :
  • Duffus, Romans, Kundzins, Rounsefell, Ltd. Architects  (Architecte)
Autre nom(s):
  • Van Steenburgh et Polaris  (Autre nom)
Ministère gardien Pêches et Océans Canada
Référence du rapport BEEFP 03-081
Numero RBIF : 03017 00

Description du lieu patrimonial

L’Édifices Van Steenburgh et Polaris à l’Institut océeanographique de Bedford sont des grands bâtiments simples et dépouillés, avec des façades régulières caractérisées par une trame rationnelle de fenêtres et de panneaux d’allège. Ils ont composé des deux ailes rectangulaires et parallèles de six étages, adossés à une pente et reliées par une entrée centrale verticale et une tour de circulation verticale. L’Édifices Van Steenburgh et Polaris à l’Institut océeanographique de Bedford forment l’une des limites d’une cour intérieure et le noyau de l’Institut océanographique de Bedford. Dominant le rivage, les bâtiments sont situés sur un promontoire entre le bassin de Bedford et le pont MacKay, à l’entrée du passage du port de Halifax. Les désignations se limite au tracé au sol des bâtiments.

Valeur patrimoniale

L’Édifices Van Steenburgh et Polaris à l’Institut océeanographique de Bedford sont des édifice fédéraux du patrimoine reconnu en raison de son importance historique et de sa valeur architecturale et environnementale.

Valeur patrimoniale :
Situé au cœur de l’Institut océanographique de Bedford, une institution de renommée mondiale, L’Édifices Van Steenburgh et Polaris à l’Institut océeanographique de Bedford sont les meilleurs exemples de la participation fédérale à des recherches océanographiques et maritimes au Canada. Premier bâtiment de l’Institut, l’édifice a assisté à l’expansion de ce dernier de même qu’à l’accroissement de son rôle de chef de file dans le domaine. Construit au début des années 1960, il reflète également la croissance de la partie nord de Dartmouth à une époque où ce secteur connaissait un important développement industriel, institutionnel et résidentiel.

Valeur architecturale :
Bon exemple des bâtiments typiques des recherches datant du début des années 1960, l’Édifices Van Steenburgh et Polaris à l’Institut océeanographique de Bedford possède une conception simple et dépouillée caractéristique de l’esthétique des bâtiments fédéraux d’après-guerre. Ce sont aussi des très bons exemples des l’œuvres du célèbre cabinet d’architectes Duffus, Romans, Kundzins, Rounsefell, Ltd. Il s’agissait là à n’en pas douter d’une commande prestigieuse qui a contribué à lancer l’entreprise. Le plan standard prévoyait la séparation des bureaux et des laboratoires et s’est révélé adaptable et souple au cours des années.

Valeur environnementale :
Imposante et principale composante de l’Institut océanographique de Bedford, L’Édifices Van Steenburgh et Polaris à l’Institut océeanographique de Bedford renforcent le caractère institutionnel et homogène du campus. En plus de la réputation internationale dont jouit l’institut, L’Édifices Van Steenburgh et Polaris à l’Institut océeanographique de Bedford fait figure de point de repère visuel bien connu sur le plan local à cause de sa proéminence sur le site et de sa grande visibilité depuis la mer.

Sources:
Robert Burns PhD., Heritage Resources Consulting, Édifice Van Steenburgh et Polaris, Institut océanographique de Bedford, Municipalité régionale de Halifax (Dartmouth), Nouvelle-Écosse. Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche 03-081; Édifice Van Steenburgh et Polaris, Dartmouth (Nouvelle-Écosse). Énoncé de la valeur patrimoniale 03-081.

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques des Édifices Van Steenburgh et Polaris à l’Institut océeanographique de Bedford devraient être respectés.

Sa conception simple et fonctionnelle, à la fois traditionnelle et moderne, ainsi que la grande qualité de sa construction et de ses matériaux se reflètent dans : la volumétrie orthogonale et la forte horizontalité du bâtiment atténuée par le lien vertical entre les deux ailes; le caractère simple et dépouillé de l’extérieur, qui reflète la démarche pragmatique de conception et les lignes bien définies de l’idéal esthétique moderniste; le motif régulier des façades extérieures composées d’une bande de fenêtres horizontales, comprenant une grande fenêtre fixe flanquée d’un châssis ouvrant composé de carreaux superposés, de panneaux d’allège horizontaux et de pilastres verticaux en grès qui encadrent chacune des ouvertures; l’utilisation d’une combinaison simple et honnête de matériaux traditionnels et modernes, qui ont bien résisté au temps; les modifications et les ajouts ultérieurs au bâtiment, y compris les deux étages supérieurs de l’aile Polaris et de l’agrandissement de l’aile Van Steenburgh, qui témoignent de son adaptabilité;

La manière dont les bâtiments renforcent le caractère institutionnel et homogène du campus de l’Institut Bedford se reflète dans : la relation du bâtiment avec le reste du complexe de l’Institut Bedford en tant que composante la plus imposante et la plus élevée; la relation relativement ouverte du bâtiment avec le rivage, qui contribue à lui donner son importance en tant que point de repère.

Énoncé de valeur patrimoniale

Avis de non-responsabilité - L'énoncé de valeur patrimoniale a été mis en place par le BEÉFP, afin de clarifier l'objet de la désignation d'un bâtiment fédéral du patrimoine et ce qui confère à l'édifice son importance patrimoniale. Il est donc un document de référence clé pour toute personne impliquée dans un projet d'intervention sur des édifices fédéraux du patrimoine et il est utilisé par le BEÉFP lors de ses examens d'intervention.

Description du lieu historique

L’Édifice Van Steenburgh et Polaris est un grand bâtiment simple et dépouillé, avec des façades régulières caractérisées par une trame rationnelle de fenêtres et de panneaux d’allège. Il est composé de deux ailes rectangulaires et parallèles de six étages, adossés à une pente et reliées par une entrée centrale verticale et une tour de circulation verticale. L’Édifice Van Steenburgh et Polaris forme l’une des limites d’une cour intérieure et le noyau de l’Institut océanographique de Bedford. Dominant le rivage, le bâtiment est situé sur un promontoire entre le bassin de Bedford et le pont MacKay, à l’entrée du passage du port de Halifax. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

L’Édifice Van Steenburgh et Polaris est un édifice fédéral du patrimoine « reconnu » en raison de son importance historique et de sa valeur architecturale et environnementale.

Valeur patrimoniale :
Situé au cœur de l’Institut océanographique de Bedford, une institution de renommée mondiale, l’Édifice Van Steenburgh et Polaris est le meilleur exemple de la participation fédérale à des recherches océanographiques et maritimes au Canada. Premier bâtiment de l’Institut, l’édifice a assisté à l’expansion de ce dernier de même qu’à l’accroissement de son rôle de chef de file dans le domaine. Construit au début des années 1960, il reflète également la croissance de la partie nord de Dartmouth à une époque où ce secteur connaissait un important développement industriel, institutionnel et résidentiel.

Valeur architecturale :
Bon exemple de bâtiment typique de recherche datant du début des années 1960, l’Édifice Van Steenburgh et Polaris possède une conception simple et dépouillée caractéristique de l’esthétique des bâtiments fédéraux d’après-guerre. C’est aussi un très bon exemple de l’œuvre du célèbre cabinet d’architectes Duffus, Romans, Kundzins, Rounsefell, Ltd. Il s’agissait là à n’en pas douter d’une commande prestigieuse qui a contribué à lancer l’entreprise. Le plan standard prévoyait la séparation des bureaux et des laboratoires et s’est révélé adaptable et souple au cours des années.

Valeur environnementale :
Imposante et principale composante de l’Institut océanographique de Bedford, l’Édifice Van Steenburgh et Polaris renforce le caractère institutionnel et homogène du campus. En plus de la réputation internationale dont jouit l’institut, l’Édifice Van Steenburgh et Polaris fait figure de point de repère visuel bien connu sur le plan local à cause de sa proéminence sur le site et de sa grande visibilité depuis la mer.

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques suivants de l’Édifice Van Steenburgh et Polaris devraient être respectés :

Sa conception simple et fonctionnelle, à la fois traditionnelle et moderne, ainsi que la grande qualité de sa construction et de ses matériaux se reflètent dans :

- La volumétrie orthogonale et la forte horizontalité du bâtiment atténuée par le lien vertical entre les deux ailes;
- Le caractère simple et dépouillé de l’extérieur, qui reflète la démarche pragmatique de conception et les lignes bien définies de l’idéal esthétique moderniste;
- Le motif régulier des façades extérieures composées d’une bande de fenêtres horizontales, comprenant une grande fenêtre fixe flanquée d’un châssis ouvrant composé de carreaux superposés, de panneaux d’allège horizontaux et de pilastres verticaux en grès qui encadrent chacune des ouvertures;
- L’utilisation d’une combinaison simple et honnête de matériaux traditionnels et modernes, qui ont bien résisté au temps;
- Les modifications et les ajouts ultérieurs au bâtiment, y compris les deux étages supérieurs de l’aile Polaris et de l’agrandissement de l’aile Van Steenburgh, qui témoignent de son adaptabilité;

La manière dont le bâtiment renforce le caractère institutionnel et homogène du campus de l’Institut Bedford se reflète dans :

- La relation du bâtiment avec le reste du complexe de l’Institut Bedford en tant que composante la plus imposante et la plus élevée;
- La relation relativement ouverte du bâtiment avec le rivage, qui contribue à lui donner son importance en tant que point de repère.