Cette semaine en histoire

Archives

Dissuader, Détecter, Défendre… les attaques contre le père Noël

Semaine du lundi 22 décembre 2014

Durant la nuit de Noël, le 24 décembre 1955, une petite erreur commise à Colorado Springs, aux États-Unis, sonne le début d’une tradition du temps des fêtes au Canada.

Le Père Noël visite le quartier général de CONAD pour finaliser ses plans.
© Photo par le Lt.-Cmdr. Gary Ross

Une petite fille de Colorado Springs voit dans le journal une publicité du magasin Sears qui donne un numéro de téléphone à composer pour découvrir où se trouve le père Noël dans ses déplacements. Or le numéro fourni n’est pas le bon, et c’est le colonel Harry Shoup, du centre des opérations du Commandement de la défense aérienne continentale (CONAD), qui prend l’appel! D’autres enfants appellent aussi le centre des opérations, désireux de savoir si le père Noël approche de leur maison. Le colonel Shoup ne veut pas les décevoir et décide de situer le père Noël.

Pendant la guerre froide, les gouvernements canadiens et américains unissent leurs efforts pour protéger l’espace aérien de l’Amérique du Nord. Ils concluent une entente officielle en 1958, et CONAD, qui s’occupait jusqu’alors de la défense aérienne des États-Unis, devient NORAD (Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord). Cet organisme binational contrôle les mouvements de tout élément non naturel au-dessus du continent.

Des bénévoles répondent à plus de 100 000 appels et 7 000 courriels dans les 24 heures qui précèdent Noël.
© Photo par le Tech. Sgt. Thomas J Doscher

NORAD poursuit la tradition établie par CONAD et crée le projet NORAD sur la piste du Père Noël. Des pilotes sont désignés pour escorter les rennes dès le moment où le traîneau traverse la frontière canadienne. De nos jours, plusieurs bénévoles suivent le trajet du père Noël et communiquent l’information à la population générale par téléphone, par courriel, par les médias sociaux, ainsi qu’à travers la carte interactive du site de NORAD. Cette page web affiche un décompte des cadeaux distribués et présente des vidéos du père Noël volant au-dessus des merveilles de chaque pays.

L'aéronavale canadienne pendant la guerre froide est un événement historique national désigné pour son rôle dans la protection du pays. Plusieurs bâtiments au Canada qui sont liés avec la défense sont des édifices fédéraux du patrimoine. Enfin, les deux premiers ministres canadiens qui ont joué un rôle dans l’accord binational NORAD, William Lyon Mackenzie King et John George Diefenbaker, sont aussi désignés comme personnes d’importance historique nationale.

Pour en savoir plus sur les défenses canadiennes, lisez les articles L’effort de guerre du Canada prend son essor et En avant toute! La naissance de la Marine canadienne dans les archives de Cette semaine en histoire.

Date de modification :