Cette semaine en histoire

Archives

Les premiers pas du Ballet royal de Winnipeg

Semaine du lundi le 9 juin 2014

Le 11 juin 1940, le Ballet royal de Winnipeg présente son premier spectacle intégral à la salle Pantages Playhouse. La prestation connaît un tel succès que l’un des critiques prédit que la troupe « atteindra les sommets de la réalisation artistique », prédiction qui devait se réaliser puisque la troupe célèbre cette année son 75e anniversaire.

Arnold Spohr et Lillian Lewis à l’œuvre dans les années 1940, décennie de la création de la troupe.
© Ballet royal de Winnipeg

Le Ballet royal de Winnipeg, d’abord appelé Club de ballet de Winnipeg, voit le jour en 1939 grâce aux efforts de Gweneth Lloyd et de Betty Farrally, deux dames britanniques venues s’installer au Canada. Ces professeures de danse ambitieuses font la promotion de leur programme en offrant des cours gratuits et des prestations. Le talent de la troupe est souligné lors d’une prestation présentée en l’honneur du roi George VI. C’est en effet cette prestation qui inspire le répertoire de l’ensemble qui fait intervenir des ballets de plusieurs styles pour toucher un auditoire aussi nombreux que possible.

À la fin des années 1940, le Ballet de Winnipeg établit sa réputation au fil de nombreuses tournées. En 1949, il est formalisé en tant qu’organisation à but non lucratif, avec un conseil d’administration et des employés salariés. Il devient alors la première troupe de ballet professionnelle au Canada et la première troupe canadienne à se produire en tournée aux États-Unis et en Union soviétique. Aujourd’hui, le Ballet de Winnipeg est la deuxième plus ancienne troupe de ballet de l’Amérique du Nord, le San Francisco Ballet étant l’aînée.

Evelyn Hart dans le Lac des Cygnes. Connue pour son expressivité, elle tient aussi la vedette dans Giselle et Roméo et Juliette aussi présentés par le Ballet royal de Winnipeg.
© David Cooper

La troupe prend le nom de Ballet royal de Winnipeg en 1953. L’année suivante, l’immeuble qui sert de demeure à la troupe est détruit par un incendie, et le Ballet royal éprouve des difficultés financières. Après quelques années mouvementées, l’ancien danseur principal et chorégraphe Arnold Spohr prend la direction artistique du groupe en 1958. Au fil des trois décennies qui suivent, il assoit la réputation internationale du Ballet en tant que troupe canadienne de style original que Clive Barnes, le fameux critique du New York Times, qualifie de « fraîcheur des Prairies ».

La troupe fonde une école de danse intégrée en 1970. L’établissement produira des artistes tant pour le Ballet royal que pour de nombreuses troupes internationales. La ballerine Evelyn Hart compte parmi les plus célèbres de ses diplômées. Le Ballet royal de Winnipeg se produit toujours sur les scènes nationale et internationale, présentant des œuvres classiques et contemporaines qui charment l’auditoire comme en 1940.

Le Théâtre Pantages Playhouse de Winnipeg, au Manitoba, où le Ballet royal de Winnipeg s’est produit pour la première fois, est désigné lieu historique national.

Pour en savoir plus sur ce grand théâtre, consultez En scène! et Quelque chose pour chacun. Pour découvrir une autre troupe de ballet canadienne, lisez Des tutus à l’auditorium Eaton.

Date de modification :