Cette semaine en histoire

Archives

Peuple cherche côte accueillante, idéalement propice à la pêche...

Semaine du lundi le 17 juin 2013

Le 23 juin 1713, environ 200 personnes devant monter à bord du Semslack se préparent à plier bagage avant de voir leur ville de Plaisance (Terre-Neuve) disparaître à l’horizon alors qu’elles feront route vers leur nouvelle demeure - encore inconnue - au Cap Breton (Nouvelle-Écosse).

La porte Frédérick de Louisbourg
© Parcs Canada / G. Corbett / 1985
Lorsque la France perd la guerre de Succession d'Espagne, elle est forcée de céder à l'Angleterre la plupart de ses possessions coloniales atlantiques. Les colons français qui y sont établis sont confrontés au choix suivant : prêter allégeance à la couronne britannique ou quitter les lieux dans l'année. Les pêcheurs craignent devoir abandonner leur matériel pour faire place à plus de personnes sur leurs bateaux. Heureusement, la France dépêche le Semslack, commandé par Joseph de Monbeton de Brouillant dit Saint-Ovide, pour chercher la population de Plaisance.

La mission de Saint-Ovide est simple : embarquer avec lui un premier groupe de colons français, examiner les côtes du Cap Breton et établir laquelle serait la plus favorable à la construction d’une place forte et d’un commerce de pêche. Le Semslack visite d’abord les emplacements de Sainte-Anne et de Saint-Pierre, mais les anciens forts sont en ruine. Au bout du compte, L’Havre-à-l’Anglois est choisi en raison de sa proximité des bancs de poissons et son havre protégé. Ne voulant pas garder un nom lié à leur ennemi, l'endroit est renommé Port St-Louis (puis Louisbourg) en l’honneur du roi de France, et l’île devient l’Île Royale.

Représentation du séchage des filets de morue
© Parcs Canada / F. Cattroll / 1983
Les nouveaux arrivants, en grande partie des hommes et des soldats, fortifient et exploitent la nouvelle terre. Pendant 30 ans, Louisbourg s’épanouit et grouille d’activité commerciale. Les Basques, les Bretons et les Normands se mêlent aux Français pour le commerce de la pêche, tandis que des Mi’kmaq et des marchands des autres colonies y échangent leurs biens. La ville-forteresse semble offrir une vie meilleure aux déportés de Plaisance. Toutefois, le retour de la guerre sabote leurs espoirs.

La Forteresse-de-Louisbourg a été désignée lieu d’importance historique nationale pour son rôle au cœur des combats entre la France et l’Angleterre notamment en tant qu'important port d’approvisionnement. Le rôle de Placentia (Plaisance) a été désigné évènement historique national en 1951.

C'est le 300e anniversaire de la fondation de Louisbourg! Pour en savoir plus sur l’histoire de Louisbourg, lisez les pages suivantes Un traité de paix signé à Utrecht modifie la carte et Les Britanniques débarquent à Louisbourg dans les archives de Cette semaine en histoire. Pour en apprendre davantage sur le site historique national de la Forteresse de Louisbourg, cliquez ici.

Date de modification :