Cette semaine en histoire

Archives

Le « père » du hockey sur glace

Cette histoire est parue à l’origine le 1er mars 2010

Le 3 mars 1875, une foule de spectateurs curieux se masse à la patinoire Victoria. Ils sont venus assister à un match de hockey, sport dont la plupart d’entre eux n’ont jamais entendu parler. Ce match diffère à bien des égards des variantes antérieures du sport : les équipes sont moins nombreuses, la rondelle est en bois et il y a un règlement sur les hors-jeu. L’originalité du jeu et l’enthousiasme qu’il suscite provoquent la création de clubs de hockey et l’adoption de règlements officiels. On attribue généralement ces innovations à James George Aylwin Creighton, dit le « père » du hockey sur glace.

James George Aylwin Creighton
© Topley Studios / Bibliothèque et Archives Canada / PA-197799
J. G. A. Creighton naît le 12 juin 1850 à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Après avoir obtenu un baccalauréat ès arts de l’Université King’s College, il travaille pour le chemin de fer Intercolonial, où il effectue des levés sous la supervision de l’ingénieur en chef Sandford Fleming, inventeur de l’heure normale. Lorsqu’il s’installe à Montréal en 1872 pour poursuivre sa carrière d’ingénieur, Creighton se mêle à la vie sportive bouillonnante de la ville en tant que footballeur et publie des articles dans le journal The Gazette. Il pratique aussi le hockey sur gazon et juge des concours de patinage à la patinoire Victoria. Ces quatre occupations l’amènent à organiser la première partie de hockey intérieure documentée et, quelques années plus tard, à publier le premier livre de règlements officiels du hockey sur glace intérieur.

Pour créer ce nouveau sport, Creighton s’inspire d’un sport d’hiver pratiqué à Halifax, le « hurley » ou « hockey », où des équipes de plus de 50 joueurs se disputent une balle de crosse. Grâce à ses relations à la patinoire Victoria, il organise une partie à l’intérieur, ce qui l’oblige à limiter à neuf le nombre de joueurs par équipe et à recourir à une « rondelle » en bois, plus difficile à soulever et donc plus sécuritaire pour les spectateurs. Devant une foule captivée, l’équipe de Creighton gagne le match au pointage de 2 à 1.

Partie de Hockey, Victoria Skating Rink, Montréal, 1893
© Bibliothèque et Archives Canada / Molson Archives Collection / PA-139443
Deux ans plus tard, celui-ci publie dans The Gazette un article intitulé « Montreal Rules of Hockey », un règlement en grande partie inspiré des règles du hockey sur gazon. Le sport gagne alors en popularité et les clubs de hockey se multiplient. Nommé au poste de commis juridique du Sénat canadien, Creighton s’installe à Ottawa où il fonde les Rideau Rebels et continue de promouvoir ce qui deviendra le sport d’hiver national du Canada.

James George Aylwin Creighton capitaine de la première équipe de hockey sur glace du Canada, a été désigné personne d’importance historique nationale en reconnaissance du rôle qu’il a joué dans le développement et la vulgarisation du hockey sur glace.

Pour en savoir plus sur le hockey, lisez Le « Saint-Graal » du hockey, La première grande vedette du hockey et Émeute des partisans au nom de Maurice Richard!

Date de modification :