Cette semaine en histoire

Archives

La Nouvelle-France érige une imposante forteresse

Pour la semaine du lundi 2 septembre 2013

Le 2 septembre 1713, la France prend possession des terres où elle bâtira la ville de Louisbourg. Après avoir perdu la guerre de Succession d’Espagne et cédé une portion de l’Acadie (partie continentale de la Nouvelle-Écosse) et Terre-Neuve aux Britanniques, elle doit aménager de nouvelles installations dans la région de l’Atlantique. Elle choisit donc d’ériger la formidable forteresse de Louisbourg sur l’île Royale (île du Cap-Breton).

La forteresse de Louisbourg
© Parcs Canada
À l’origine un petit village, Louisbourg devient au fil du temps la capitale de l’île Royale. Deux milles personnes y habitent en permanence, et il devient le premier centre de pêche et de commerce de la Nouvelle-France. De nombreux colons français déplacés y trouvent refuge, et des centaines de commerçants français y séjournent chaque été.

Pour protéger la ville, les autorités françaises érigent d’impressionnantes fortifications. Les travaux prenent plus de 20 ans et, une fois les ouvrages défensifs achevés, Louisbourg devient l’une des villes les mieux défendues en Amérique du Nord. La ville est encerclée par un rempart et la puissante forteresse est armée de plus de 100 canons. Les portes sont les uniques points d'accès à la ville et elles sont lourdement gardées par les 700 soldats qui y sont stationnés en permanence.

Rempart et canons
© Parcs Canada

En raison de sa situation économique et stratégique avantageuse, Louisbourg devient une cible pour les Britanniques. Ceux-ci réussissent à s’emparer de la forteresse à deux reprises, en 1745 et en 1758. La seconde victoire britannique marque la fin de Louisbourg comme ville fortifiée. Pour s’assurer que les Français ne puissent plus jamais utiliser la ville comme place forte, les Britanniques détruisent la plupart des remparts.

Certains vestiges ont cependant survécu. Dans les années 1960, Parcs Canada a entrepris d'importants travaux pour reconstruire environ le quart de la ville telle qu’elle aurait éxisté à l’été 1744. Il s’agit du plus important site de reconstruction d’une ville fortifiée datant du 18e siècle en Amérique du Nord.

Lieu d’une importance capitale dans la lutte qui a opposé les Britanniques et les Français, et principal centre de pêche et de commerce des Français en Amérique du Nord, la forteresse de Louisbourg a été désignée lieu historique national en 1920. La batterie royale, qui protégeait le port, a été désignée lieu historique national en 1952 pour son utilisation lors des sièges de 1745 et de 1758.

Cette année marque le 300e anniversaire de la fondation de Louisbourg! Pour en savoir plus sur la forteresse de Louisbourg, consultez les pages suivantes dans les archives de Cette semaine en histoire: Un traité de paix signé à Utrecht modifie la carte, En avance sur son temps : Marie Marguerite Rose, Les Britanniques débarquent à Louisbourg et Peuple cherche côte accueillante, idéalement propice à la pêche.... Pour en savoir plus sur le lieu historique national de la Forteresse de Louisbourg, cliquez ici.

Date de modification :