Cette semaine en histoire

Archives

Le Centre des arts est approuvé!

Semaine du lundi le 23 décembre 2013

L e 23 décembre 1963, G. Hamilton Southam, un diplomate et résident d’Ottawa, reçoit un magnifique cadeau de Noël. Son projet de construction d’un centre pour les arts de la scène vient d’être approuvé ! Le premier ministre du Canada, Lester B. Pearson, accepte en effet d’accorder des fonds et son aval à cette demande.

Entrée ouest au lieu historique national du Centre national des Arts, Ottawa, Ontario.

© Parcs Canada, 2013

Le Centre national des Arts (CNA) est un vieux rêve de la famille Southam car Ottawa n’a pas de salle de spectacles consacrée. Les artistes qui visitent la région de la capitale doivent se produire dans des gymnases d’école ou des salles de cinéma. Pour des amoureux des arts comme les Southam, c’est impensable!

En novembre 1963, G. Hamilton Southam envoie sa demande au premier ministre et propose de créer un centre et un festival annuel des arts. Il exprime à la fois la volonté de l’Alliance des Arts (formée pour promouvoir la culture à Ottawa) et le souhait de la population de la ville d’avoir une bonne salle de concert, même si certains jugent plus judicieux d’investir dans le financement et la formation des troupes d’artistes que dans un immeuble où ils pourront se produire.  

Vue du Centre national des Arts à partir du Pont Mackenzie-King.

© Parcs Canada, 2013

Le projet prend de l’ampleur car Pearson souhaite en faire une marque de la célébration du centenaire de la Confédération du Canada. Malgré les attaques de ses adversaires politiques et des journalistes, outrés par le prix exorbitant de l’édifice (qui passe des 9 millions annoncés à 46,1 millions), le premier ministre continue de soutenir Southam.

Ce n’est qu’en 1969 que le CNA ouvre ses portes au public. Le grand bâtiment de béton armé aux formes irrégulières abrite plusieurs salles de spectacle. Il continue jusqu’à ce jour d’exercer son mandat original de mettre en valeur la musique, l’opéra, la danse et le théâtre pour la population canadienne francophone et anglophone.

Le Centre national des Arts a été désigné un lieu d’importance historique nationale en 2006 en raison de son architecture novatrice qui marie les efforts d’architectes et d’acousticiens, et de son apport culturel au pays. Lester Bowles Pearson a été désigné personne d’importance historique nationale en 1974, en reconnaissance de ses accomplissements en tant que premier ministre.

Cette année marque le 50e anniversaire du Centre national des Arts. Pour en savoir plus sur cette institution culturelle, lisez Un centre pour les arts dans la capitale nationale. Pour découvrir d'autres vignettes du patrimoine artistique du Canada, consultez En scène!, « La grande dame » des salles de concert, Des tutus à l’auditorium Eaton et Un luxueux théâtre dans les archives de Cette semaine en histoire.

Date de modification :