Cette semaine en histoire

Archives

Les tableaux de Pegi

Semaine du lundi le 13 janvier 2013

Le 17 janvier 1904, Margaret Kathleen Nicol naît à Listowel, en Ontario. Elle préfére se faire appeler Pegi et prend le nom de MacLeod après son mariage en 1936. Elle est connue pour son style de peinture unique et sa contribution à l’art militaire de la Seconde Guerre mondiale.

Pegi en train de peindre sur le campus de l’Université du Nouveau-Brunswick (1940-1941)
© Université du Nouveau-Brunswick / fonds Madge Smith / PANB P120/24/6
En 1908, la famille Nicol déménage à Ottawa où la jeune Pegi poursuit ses études dans diverses écoles de beaux-arts de la région et de Montréal. Comme d’autres jeunes artistes de sa génération, Pegi peint d’abord des thèmes traditionnels, tels que des paysages canadiens et des natures mortes. Modifiant progressivement son style, elle tente d’harmoniser l’environnement avec son expression personnelle. Ses coups de pinceau vigoureux et ses tourbillons de couleurs vives donnent à ses toiles une énergie nouvelle, absente de ses travaux antérieurs. Peignant souvent des plantes, Pegi and Cyclamens (Pegi et les cyclamens) [1936] et The Descent of Lillies (La descente des lys) [1935] représentent un mélange de thèmes personnels avec des couleurs franches et expressives.

On se souvient d’elle pour sa contribution à la Collection d’œuvres commémoratives de la Seconde Guerre mondiale. En effet, Pegi est l’une des deux seules femmes qui ont enrichi cette collection de leur oeuvre. Elle est toutefois la seule artiste à qui l’on demande de représenter les efforts de guerre des tout nouveaux services féminins des forces armées. Pegi saisit les femmes en uniforme au travail, Morning Parade (Rassemblement matinal) [1944], de même que leurs activités domestiques, Beauty Parlour No. 1 (Salon de beauté no1) [1944]. Elle réalise plus de 110 œuvres pour la Collection, dont bon nombre sont aujourd'hui exposées au Musée canadien de la guerre.

Tableau de Pegi MacLeod représentant le Service féminin de la Marine royale du Canada dans la salle à manger, 1944
© Musée canadien de la guerre / Collection d’art militaire Beaverbrook / 19710261-5822
En raison de sa contribution à l’art canadien et de ses toiles représentant les femmes dans les forces armées, lesquelles font partie de la Collection d’œuvres commémoratives de la guerre, Pegi Nicol MacLeod a été désignée personne d’importance historique nationale en 2011.  

Pour voir quelques-unes de ses peintures, consultez le catalogue en ligne du Musée canadien de la guerre.

Pour en apprendre davantage sur les artistes canadiens, veuillez lire les histoires suivantes dans les archives de Cette semaine en histoire: Un artiste canadien inspirantAlfred Joseph Casson: le benjamin du Groupe des septLawren S. Harris et ses paysages originaux, et Marc-Aurèle fortin saisit la beauté de la nature

Pour savoir plus sur les femmes dans les forces armées, veuillez lire Nous sommes dans la marine maintenant! et Elles font des vagues: les femmes dans l'armée dans les archives de Cette semaine en histoire.     

Date de modification :