Cette semaine en histoire

Archives

La tragédie de Hogg’s Hollow

Semaine du lundi le 11 mars 2013

Le 17 mars 1960 vers 18h, un incendie fait rage dans un chantier de construction souterrain. Le sinistre cause la mort de cinq ouvriers immigrants italiens dans le quartier de Hogg’s Hollow à Toronto, en Ontario. La communauté italienne de Toronto est ébranlée par cet accident qui sera désigné tragédie de Hogg’s Hollow.

La une du Toronto Star le 18 mars 1960.
© Parcs Canada
Travaillant dans un tunnel, les cinq ouvriers immigrants italiens et leur superviseur s’affairent à poser un tuyau d’aqueduc à l’intersection des rues Yonge et York Mills, dans le quartier torontois de Hogg’s Hollow. En début de soirée le 17 mars 1960, un incendie éclate et se propage rapidement. L’épaisse fumée bloque la sortie du tunnel. N’ayant ni extincteurs ni téléphone d’urgence, les travailleurs sont emprisonnés à 35 pieds sous terre, à l’exception du superviseur qui réussit à se libérer.

Les pompiers mal équipés tentent de secourir les ouvriers en éteignant le feu, mais en vain. L’eau s’accumule et inonde le tunnel. Trois jours plus tard, les secouristes font la macabre découverte des corps de Pasquale Allegrezza, Giovanni Battista Carriglio, Giovanni Fusillo, Alessandro Mantella et Guido Mantella. L’autopsie des corps révèle que le projet de construction allait à l’encontre des normes provinciales de sécurité et que les normes pour les travaux souterrains sont désuètes. La population ontarienne est en état de choc. On ne peut pas imaginer qu’un tel accident puisse survenir ici!

Dans les semaines qui suivent la tragédie de Hogg’s Hollow, le Telegram, voix de la classe ouvrière, dénonce à maintes reprises l’absence de normes de sécurité dans les chantiers de construction. Le journal dénonce aussi l’exploitation des immigrants italiens qui, pourtant, représentent près du tiers des travailleurs de la construction à Toronto. Se rendant compte de la gravité de la situation, les ouvriers italiens organisent deux grèves importantes en 1960 et 1961.

« Breaking Ground », une courtepointe commémorative par Laurie Swim dans la station de métro York Mills.
© Rémi Carreiro / Torontoist
Dans la foulée de la catastrophe de Hogg’s Hollow et de ces grèves, la province modernise ses normes de travail et de sécurité et crée un conseil provincial de sécurité chargé d’en contrôler l’application. De plus, les conditions de travail des immigrants s’améliorent et progressent en faveur de l’équité en matière d’emploi.

En 2000, une plaque commémorative est installée à l’entrée de la station de métro York Mills par la ville de Toronto afin de commémorer cette tragédie. Une courtepointe commémorative, représentant les cinq immigrants italiens dans le tunnel, est suspendue dans la station de métro York Mills en 2010, à l’occasion du 50e anniversaire de cet accident tragique. La tragédie de Hogg’s Hollow est désignée un événement d’importance historique nationale pour avoir sensibilisé l’opinion publique à la sécurité au travail et à l’exploitation des immigrants dans l'industrie de la construction.

Pour en savoir davantage sur la communauté italienne et sur l’histoire du travail au Canada, consultez les articles À la défense de lesprit italien de Montréal, Violet McNaughton : artisane de la réforme ruraleWinnipeg en grèveSpringhill en grèveEn route vers Ottawa! et La lutte contre la discrimination raciale dans les archives de Cette semaine en histoire.

Date de modification :