Cette semaine en histoire

Archives

Là où les murs enseignent l'histoire

Semaine du lundi le 31 décembre 2012

Le 1er janvier 1829, le pavillon des Arts du Collège King's, aujourd'hui l'Université du Nouveau-Brunswick, ouvre ses portes à Fredericton (N.-B.). C'est donc dire que ce bâtiment accueille des étudiants en quête de savoir depuis plus de 180 ans!

Université du Nouveau-Brunswick [1926]
© Bibliothèque et Archives Canada / R231 2706 6 E / 1926
Lorsque le Nouveau-Brunswick se sépare de la Nouvelle-Écosse en 1784, les Néo-Brunswickois veulent leurs propres établissements d'enseignement postsecondaire. Ils espèrent qu'en créant un établissement reconnu, ils inciteront les jeunes à demeurer dans la province pour poursuivre leurs études. C'est ainsi qu'une académie des arts et des sciences ouvre ses portes à Fredericton dans les années 1790. La toute première charte de l'établissement prévoit la création d'une institution laïque, une idée libérale qui n'aboutira pas à l'époque, où l'enseignement est la chasse gardée des ordres religieux.

Cependant, les étudiants boudent cette « école de rang » en raison de l'intervention excessive de l'État dans le programme d'études. Celui-ci est revu et, en 1800, l'établissement obtient une charte provinciale ainsi qu'un nouveau nom : le College of New Brunswick. De nombreux Néo-Brunswickois influents estiment toutefois que le Collège serait encore plus prestigieux s'il obtenait une charte royale. L'idée se concrétise en 1827, avec la désignation officielle de King's College. Dans le cadre de la transformation de l'établissement, la pierre angulaire du nouveau bâtiment d'une grande élégance qui accueillera le Collège est posée par le lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick, sir Howard Douglas, en 1826. 

Façade du pavillon des Arts de l’Université du Nouveau-Brunswick
© Parcs Canada / 1987
Le bâtiment, connu sous le nom de pavillon des Arts, est un édifice d'inspiration classique en pierre grise de la région. De forme rectangulaire et symétrique, avec ses pavillons du centre et aux extrémités légèrement en avancée, le bâtiment est doté d'une entrée centrale ainsi que d'un comble brisé, ajouté en 1876, qui constitue un troisième étage. Le pavillon des Arts a d'abord accueilli des bureaux et le logement du président de l'Université. Il abrite maintenant les bureaux administratifs de l'Université du Nouveau-Brunswick, désignation officielle du Collège King's depuis 1859. 

Le pavillon des Arts du Collège King's a été désigné lieu historique national en reconnaissance de son rang en tant que plus vieil édifice universitaire toujours en service au Canada.

Pour plus d'information sur l'histoire de l'éducation au Canada, consultez les articles suivants des archives de Cette semaine en histoire: Première femme à faire des études universitaires, Sir John William Dawson: un homme voué à léducation de qualité, Le pasteur de Pictou: ensigner avec humourLUniversité dOttawa: unir les étudiants par la diversité, depuis 1848LUniversité Queens et Pour que brille chez elles la lumière du savoir.  

Date de modification :