Cette semaine en histoire

Archives

En scène!

Semaine du lundi le 4 février 2013

Le 9 février 1914 marque l’ouverture officielle du Pantages Playhouse de Winnipeg au Manitoba. Édifice aussi somptueux que luxueux, cette salle de spectacle de style néoclassique s’inscrit dans la vague de prospérité que l’expansion de l’Ouest canadien fait déferler sur Winnipeg.

Façade du Pantages Playhouse 
© Parcs Canada / 1995

Situé dans le quartier de la Bourse, l’édifice est financé par l’entrepreneur Alexander Pantages, fondateur d’une importante chaîne américaine de théâtres de vaudeville. Le vaudeville est un type de spectacle de variétés très en vogue dans les années 1880 à 1930. Le bâtiment en béton de deux étages est conçu par les architectes George W. Northwood et B. Marcus Priteca. Il est aujourd’hui l’un des derniers exemples des 75 théâtres érigés au Canada et aux États-Unis par la compagnie Pantages.

De par son architecture et son aménagement, le Pantages Playhouse est l’un des plus grandioses des théâtres bâtis au Canada. Sa façade comporte de nombreux ornements classiques, notamment la longue marquise qui surplombe l’entrée. L’intérieur est caractérisé par un auditorium profond et les détails architecturaux qui ornent les murs. La mezzanine est spécialement conçue pour faciliter le déplacement des spectateurs entre les représentations. Le décor d’origine du théâtre est exécuté par le célèbre peintre et muraliste J. E. Dolen, dans une palette monochrome de crème et beige, avec des touches dorées et argentées sur les moulures et les ornements.

Auditorium du Pantages Playhouse vu de la scène
© Photo de Michael Roberts / www.dualityphoto.com
De 1914 à 1923, le Pantages Playhouse présente des spectacles pour la modique somme de 10 à 35 cents et accueille des artistes de renom comme Buster Keaton et Houdini. La dernière représentation d’un spectacle de vaudeville a lieu le 23 juin 1923. La Ville de Winnipeg achète l’édifice la même année. Il prend alors une vocation théâtrale, mais les vaudevilles reviennent rapidement à l’affiche.

Plusieurs artistes de renom se succèdent par la suite dans ce haut-lieu de la création artistique. A. K. Gee, joueur d’orgue de talent, s’y produit du début des années 1930 jusqu’à l’ouverture de l’auditorium de Winnipeg en novembre 1932. Lors de ses prestations, il est accompagné par des virtuoses de la musique classique. Le Ballet royal de Winnipeg danse sur les planches du Pantages Playhouse de 1940 jusqu’à 1967. Encore aujourd’hui, de nombreux artistes y présentent des spectacles de variétés ou y vont danser et jouer de la musique classique, du jazz et de la pop.

Le Théâtre Pantages Playhouse de Winnipeg est désigné un lieu d’importance historique nationale en 1985 du fait qu’il est l’un des rares spécimens qui demeure des plus beaux théâtres de vaudeville construits au Canada entre 1910 et 1930. Il fait actuellement l’objet d’une restauration pour préserver sa place parmi les derniers théâtres de vaudeville de l’Amérique du Nord.

Pour en savoir plus à propos des salles de spectacles et de théâtres au Canada, consultez les articles « La grande attraction de Toronto », La grande dame de la rue GranvilleUn luxueux théâtre, Quelque chose pour chacun, Chapeau!, Le Granada, un théâtre de rêve, Vive le show business!, Un gala en l'honneur du théâtre VogueLe dernier théâtre à deux niveauxLe premier palais du cinéma au Canada et Des tutus à l'auditorium Eaton dans les archives de Cette semaine en histoire.

Date de modification :