Cette semaine en histoire

Archives

« Première dame » du Yukon

Semaine du lundi le 25 octobre 1999

Le 31 octobre 1957, Martha Louise Black meurt à l'âge de 91 ans. Bien qu'élevée selon les conventions de l'époque, Martha n'a pas froid aux yeux et échappe ainsi à une vie traditionnelle.

Martha Louise Black, c.1931

Martha Louise Black, c.1931
© BAC / C-81812

En 1898, les nouvelles de la ruée vers l'or du Klondike parviennent à Chicago. Martha Louise Purdy, une jeune femme de la haute société en quête d'émotions fortes, ne résiste pas à l'appel de l'aventure. Quittant ses deux garçons, elle se rend à Dawson en compagnie de son frère, imperturbable devant l'abandon de son mari et les dangers du voyage. Persévérante, Martha survit à l'hiver, donne naissance seule à un autre garçon et survit à une avalanche; dès le printemps, elle est devenue une véritable pionnière du Yukon.

Tombée amoureuse du Yukon, elle décide d'y élire domicile et travaille à la scierie de sa famille pour subvenir à ses besoins et à ceux de ses enfants. En 1904, Martha épouse un jeune avocat canadien aspirant à une carrière politique et devient « Mme George Black ». La fervente fille de la révolution se transforme en loyale fille de l'Empire et se consacre corps et âme à son nouveau rôle de sujet britannique.

Martha aime provoquer. À titre d'épouse du Commissaire du Yukon, elle défie la tradition et accueille non seulement l'élite, mais aussi tous les habitants du Yukon à Government House, y compris les mineurs et les filles des saloons! En 1917, Martha refuse que son sexe l'empêche d'accompagner son mari et ses fils appelés sous les drapeaux et, rudoyant les responsables, elle réussit à voyager à bord du SS Canada, la seule femme parmi 3500 militaires! En Angleterre, Martha réconforte les soldats du Yukon, agissant en véritable mère auprès d'eux. Elle donne des conférences sur son territoire du Yukon tant aimé et obtient le titre de fellow à la Royal Geographical Society.

La résidence de la famille Black, Dawson, Yukon

La résidence de la famille Black, Dawson, Yukon
© Parcs Canada

Après la guerre, George est élu député du Yukon, poste qu'il conserve pendant 15 ans, avant de démissionner en 1935 pour des raisons de santé. On a longtemps dit qu'au Yukon il n'y avait que deux partis politiques - les libéraux et les Black. Martha prend la « relève politique » de son mari. À presque 70 ans, elle est élue député, devenant la deuxième femme à siéger au Parlement du Canada. Dans son nouveau poste, elle défend la cause des femmes et des habitants du Yukon. Elle prend sa retraite en 1940, lorsque George est suffisamment rétabli pour être réélu.

Botaniste amateure de renommée, Martha cherche à mettre en valeur la beauté du Yukon. Elle cueille et présente 464 espèces de fleurs, obtient des prix et fait paraître un livre intitulé Yukon Wild Flowers. En 1948, Martha Louise Black est nommée au sein de l'Ordre de l'Empire britannique pour sa contribution à la vie culturelle et sociale du Yukon. Personne d'importance historique nationale, elle est commémorée par une plaque érigée à Dawson, au Yukon.

Date de modification :