Cette semaine en histoire

Archives

La capture du Liverpool Packet

Semaine du lundi le 10 juin 2013

Le 11 juin 2013, en plein guerre de 1812, le Liverpool Packet - le plus redoutable des navires corsaires canadiens - est capturé par une goélette corsaire américaine du nom de Thomas. Enos Collins, marin et homme d'affaires prospère de Liverpool, en Nouvelle-Écosse, est en partie propriétaire du Liverpool Packet. La goélette se distingue non seulement parce qu'elle est l'une des premières goélettes corsaires canadiennes à participer à la guerre de 1812, mais aussi parce qu'elle compte parmi celles qui ont le plus de succès à naviguer à l’extérieur d’un port canadien. Elle a contribué à la capture de plus de 50 navires américains pendant la guerre!

Représentation de la goélette Liverpool, présumée être le Liverpool Packet
© Parcs Canada

Un navire corsaire est un navire armé mis en service en temps de guerre qui appartient, tout comme son équipage, à des intérêts privés. Les corsaires capturent et pillent les navires ennemis puis les vendent, ainsi que leur cargaison, afin d’en tirer profit. Les navires corsaires ont été couramment utilisés par les deux camps pendant la guerre de 1812, et ceux de Liverpool ont joué un rôle dans le blocus des côtes américaines par les Britanniques. La mobilisation des navires corsaires ne fait pas l'unanimité - certains y voient une «piraterie légalisée » tandis que d’autres considèrent qu'ìl s'agit d’une forme d’exploitation acceptable. Collins, qui pourrait bien avoir été le plus prospère des corsaires de l'époque, s'inscrit probablement dans la deuxième catégorie. Il achète son navire à Halifax et le baptise du nom de son port d’attache, Liverpool. 

Enos Collins, vers 1870
© Parcs Canada

Située tout près des ports de mer des côtes de la Nouvelle-Écosse et de la Nouvelle-Angleterre, Liverpool devient rapidement la capitale des corsaires des provinces de l’Atlantique. Pendant la guerre, 12 navires corsaires y sont rattachés. Les affaires de Collins et de ses associés tournent rond et Collins s'enrichit. Cependant, à partir du 11 juin 1813, le Liverpool Packet passe quatre mois sous le contrôle de corsaires américains. La goélette est même rebaptisée Portsmouth Packet avant qu'elle ne soit récupérée par les HMS Fantome et Epervier au terme d'une poursuite qui dure 13 heures, en octobre 1813. En dépit de ce hiatus, le Liverpool Packet poursuit sa quête de richesses, et s'impose comme précieux aux yeux de la Marine royale britannique jusqu’à la fin de la guerre.

La participation du Liverpool Packet témoigne de la contribution importante du Canada atlantique à la guerre de 1812, et l’époque des navires‑corsaires de Liverpool a été désignée comme évènement d’importance historique nationale en 1933. Enos Collins est reconnu comme personne d’importance historique nationale en 1984 pour sa contribution à l'essor physique, commercial et social de Halifax au début du 19e siècle.

Cette année marque le 200e anniversaire de la guerre de 1812. Pour en savoir plus sur la guerre, lisez Le HMS Shannon et le USS Chesapeake s’affrontent et L’USS Hamilton et l’USS Scourge font naufrage dans les archives de Cette semaine en histoire. Des activités commémoratives auront lieu à la redoute York, à la citadelle d'Halifax, à l’île Georges, et partout ailleurs au Canada! Pour plus d’information sur la guerre de 1812, visitez la page Commémoration de la guerre de 1812 sur le site Web de Parcs Canada.

Date de modification :