Cette semaine en histoire

Archives

Charlotte Small, une femme remarquable

Semaine du lundi le 27 août 2012

Le 1er septembre 1785, Charlotte Small voit le jour. Cette femme remarquable, qui a parcouru environ 20 000 kilomètres en Amérique du Nord, parfois avec ses enfants, a joué un rôle essentiel dans le succès des explorations de son mari, David Thompson.

Statue de David Thompson et Charlotte Small
© Parcs Canada / 2006

Née à l’Île-à-la-Crosse, aujourd’hui en Saskatchewan, Charlotte Small est la fille d’une Crie des bois de l’Ouest et d’un Écossais qui fait le commerce des fourrures. Small, élevée par sa mère dans la culture crie, a 13 ans lorsqu’elle épouse l’explorateur David Thompson. Ce dernier est chargé d’explorer et de cartographier de nouveaux territoires dans l’ouest du Canada et d’y établir de nouveaux postes de traite. Il devient le premier Européen à parcourir le fleuve Columbia sur toute sa longueur, jusqu’à l’océan Pacifique.

Comme de nombreuses femmes d’origine autochtone qui s’associent à cette époque avec des marchands de fourrures, Charlotte Small contribue de différentes façons à assurer la subsistance et le succès de son mari. En plus de bien parler anglais, elle connaît les coutumes et la langue crie (cette dernière est couramment parlée dans le commerce des fourrures), ce qui facilite les échanges entre Thompson et les Autochtones. De plus, elle piège de petits animaux, collecte des plantes, confectionne des vêtements et des pièces d’équipement et maîtrise les techniques de survie.

Pendant sa vie, elle sillonne le Canada et le nord des États-Unis, parcourant des milliers de kilomètres par voie terrestre et maritime avec son mari qui cartographie le nord-ouest du pays. Elle ne fait pas toujours partie du voyage et passe parfois l’hiver dans un poste de traite. Il demeure qu’elle est sans doute l’une des plus grandes voyageuses de son époque. 

La Maison Bethune-Thompson à Williamstown en Ontario résidence de David Thompson et Charlotte Small
© Parcs Canada / J. Butterill / 1993

Thompson prend sa retraite en 1812 et, deux ans plus tard, il termine sa carte bien détaillée du nord-ouest du pays. La famille s’installe en Ontario, mais l’argent finit par manquer et elle sombre dans la pauvreté vers les années 1820. C’est dans ce milieu étranger et loin du lieu de sa naissance que Small élève ses 13 enfants, dont 5 sont nés pendant le temps des explorations. Le mariage interculturel entre David Thompson et Charlotte Small dure 58 ans, ce qui est inusité à l’époque. Il prend fin en 1857, lorsque David Thompson décède. Trois mois plus tard, Charlotte le rejoint dans la mort.

Représentante de nombreuses femmes d’origine autochtone qui ont formé d’importantes associations avec des marchands de fourrure aux 18e et 19e siècles, Charlotte Small Thompson a été désignée personne d’importance historique nationale en 2008. Parce qu’il a exploré des territoires nouveaux et dressé la première carte du Nord-Ouest, David Thompson a aussi été désigné personne d’importance historique national. David Thompson sur le fleuve Columbia a été désigné un évènement historique national et célèbre le rôle de Thompson dans l’établissement de postes de traite entre 1807 et 1812. La Maison Bethune-Thompson a été désignée un lieu historique national à cause de son architecture classique et technique et parce que plusieurs personnes connues l’ont habitée, notamment David Thompson et Charlotte Small.

Pour en savoir plus sur David Thompson, consultez L’homme qui observe les étoiles dans les archives de Cette semaine en histoire. Pour en savoir plus sur des femmes autochtones, consultez Une pionnière de la poésie canadienne, La mort de Shanawdithit et des Béothuks et « Ambassadrice de la paix ».

Date de modification :