Cette semaine en histoire

Archives

Première femme à faire des études universitaires

Cette histoire est parue à l’origine en 2000

Le 25 mai 1875, Grace Annie Lockhart obtient son baccalauréat en sciences et littérature anglaise du Mount Allison College, devenant ainsi la première femme de l'Empire britannique à détenir un diplôme universitaire.

Grace Annie Lockhart
© Mount Allison University Archives / 000 063

Lockhart est née le 22 février 1855 à Saint John (Nouveau-Brunswick). À 16 ans, elle s'inscrit à la Ladies Academy et, en 1874, obtient son diplôme en arts libéraux. Ce diplôme, aussi appelé marque de mérite, était décerné aux femmes qui avait un niveau d'études équivalant à deux années d'université. Lockhart s'inscrit ensuite au Mount Allison College.

Le collège a été fondé à Sackville (Nouveau-Brunswick) pour offrir un programme universitaire complet aux hommes et aux ministres méthodistes. Toutefois, les inscriptions étant peu nombreuses et les universités américaines ayant commencé à accepter des femmes, Mount Allison ouvre ses portes aux étudiants des deux sexes en 1872 et permet aux femmes d'obtenir un diplôme universitaire tout comme les hommes. En 1874, Lockhart s'inscrit au Mount Allison College, devenant ainsi la première femme à être admise dans une université canadienne aux mêmes conditions qu'un homme. Un an plus tard, le 25 mai 1875, elle obtient son baccalauréat en sciences et littérature anglaise, faisant d'elle la première femme de tout l'Empire britannique à décrocher un diplôme universitaire!

J.R. Woodburn, Photographer / J. W. Gray, Artiste
Collège et académie Mount Allison,
Sackville, N.-B., 1872
© Mount Allison University Archives / 000 034

Aujourd'hui, la Charte des droits et libertés donne le droit à tous et toutes de faire des études universitaires. Au XIXe siècle, toutefois, la plupart des universités de l'Empire britannique, comme le Mount Allison College jusqu'en 1872, étaient exclusivement réservées aux hommes. Les femmes se trouvaient ainsi exclues des études supérieures et de la plupart des professions libérales. À l'époque, on croyait en effet que les femmes devaient être les gardiennes du foyer et de la famille, d'où ces exclusions.

La réussite de Lockhart en fait une pionnière des études universitaires chez les femmes et montre clairement que les femmes pouvaient concurrencer les hommes sur tous les plans, études y compris. En 1993, la ministre du Patrimoine canadien a commémoré Grace Annie Lockhart pour sa contribution au nouveau mouvement en faveur des droits des femmes. Le gouvernement fédéral a apposé une plaque à la Mount Allison University, à Sackville (Nouveau-Brunswick).

Date de modification :