Cette semaine en histoire

Archives

Un grand entrepreneur et son château

Semaine du lundi le 9 avril 2012

Le 12 avril 1889, le grand industriel Robert Dunsmuir meurt à Victoria, en Colombie-Britannique. Grâce à son sens des affaires, cet homme d’origine modeste est devenu l'un des hommes les plus riches du Canada.

Robert Dunsmuir voit le jour le 31 août 1825, en Écosse, dans une famille de mineurs. En 1851, il signe un contrat avec la Compagnie de la Baie d’Hudson qui recrute des mineurs expérimentés pour travailler dans des mines nouvellement ouvertes en Colombie-Britannique. Dunsmuir quitte l’Écosse avec sa femme et ses enfants pour venir s’installer au Canada. 

Le manoir Craigdarroch
© Parcs Canada / J. Butterill / 1994

Sa grande loyauté envers son employeur lui attire des promotions rapides et retient l'attention d'entrepreneurs qui l'invitent à se joindre à leur entreprise en tant que contremaître. Dunsmuir trouve à Nanaimo, en Colombie-Britannique, un important gisement houiller qu’il achète. Il fonde avec ses associés une entreprise qui prendra de l’expansion jusqu’à devenir, en moins de 10 ans, la première productrice de charbon de la Colombie-Britannique.

Dunsmuir décroche aussi un contrat pour construire un chemin de fer entre Victoria et Nanaimo. Ce contrat lui rapporte 750 000 dollars, des terres dont la surface égale plus d’un cinquième de l’île de Vancouver desquelles il exproprie de nombreux Autochtones, et le droit d’extraire toutes les ressources se trouvant dans ces terres. Devenu l’un des plus riches entrepreneurs du pays, il investit dans divers secteurs dont le commerce maritime, des propriétés immobilières et agricoles et la sidérurgie. Il se taille la réputation d'être un homme d’affaires impitoyable : il s’oppose farouchement aux grèves, ses employés travaillent dans des conditions peu enviables et il emploie des travailleurs Chinois qu’il paie moins que ses autres ouvriers pour diminuer ses charges de personnel. Il tente sa chance en politique et est élu député provincial du comté de Nanaimo en 1882 et en 1886, mais son influence en tant qu’homme politique est limitée. 

Vue de l’intérieur du manoir Craigdarroch
© Photo gracieusement fournie par le Craigdarroch Castle.

En 1887, Robert Dunsmuir entreprend de faire construire à Victoria un manoir qu'il nomme Craigdarroch*, symbole de son pouvoir et de l’étendue de sa richesse. Cette somptueuse demeure, qui coûte un demi-million de dollars à l'époque, est richement construite avec des matériaux exotiques et finement décorée. Elle abrite de nombreuses peintures et plus d’une trentaine de vitraux. Cependant, Robert Dunsmuir meurt en 1889 avant que de son manoir ne soit achevé, l’année suivante.

Robert Dunsmuir a été désigné personne d’importance historique nationale en 1971. Le manoir Craigdarroch a été désigné lieu d’importance historique national en 1992.

Pour en savoir plus sur l’histoire d’entrepreneurs au Canada, consultez les articles suivant de Cette semaine en histoire : Charles Fox Bennett : un personnage controversé, Enos Collins, l’entrepreneur de Halifax, John Neilson : entrepreneur et leader avant la Confédération, John l’honnête et Le baron du whiskey.

Pour en savoir plus sur Robert Dunsmuir et le manoir Craigdarroch, visitez le site Web The Craigdarroch Castle  (en anglais seulement).

* Craigdarroch signifie "rocky, oak place" (traduction libre: endroit contenant des roches et des chênes) en Gaélique.

Date de modification :