Cette semaine en histoire

Archives

Le HMS Shannon et le USS Chesapeake s’affrontent

Semaine du lundi 28 mai 2012

Le 1er juin 1813, les forces britanniques dominent la bataille qui oppose le USS (United States Ship) Chesapeake des États-Unis au HMS (His Majesty's Ship) Shannon de la Grande-Bretagne.

Des huit affrontements navals qui prennent place entre le 18 juin 1812 et le 24 février 1813, les Britanniques en perdent six car ils ont sous-estimé la force des navires de guerre américains. Ces défaites poussent le capitaine du Shannon, Philip Broke, à souhaiter ardemment une victoire britannique. Il entreprend donc d’entraîner rigoureusement son équipage d’environ 330 hommes en prévision d’éventuels combats. Il reçoit l’ordre d’intercepter tout bateau qui tente d’entrer dans le port de Boston ou d’en sortir. Lorsque le Chesapeake lève l’ancre avec à son bord environ 380 hommes, la confrontation est imminente.

Abordage et capture du navire américain Chesapeake par les officiers et l’équipage du HMS Shannon, commandé par le capitaine Broke
© Matthew Dubourg et William Heath / Bibliothèque et Archives Canada / 1937-31-1, 1816
Les Britanniques ouvrent le feu vers 18 h le 1er juin 1813. Les deux navires sont endommagés par les tirs, mais le Shannon a l’avantage dans ce type d’engagement parce que le capitaine Broke avait régulièrement obligé son équipage à pratiquer les tirs de canons. Après seulement quelques minutes, les hommes du Shannon se lancent à l'abordage du Chesapeake. L’équipage américain est désorganisé. Les marins tentent désespérément de défendre leur navire, mais la confusion empêche une véritable résistance. Quinze minutes après que la première salve ait été échangée, les Américains se rendent et les hostilités prennent fin. La courte durée du combat confirme le leadership de Broke et la supériorité de son équipage. À la fin de la bataille, le USS Chesapeake affiche une soixantaine de morts et quelque 85 blessés, tandis que le HMS Shannon a environ 33 morts et une cinquantaine de blessés.

Le HMS Shannon escortant la frégate américaine le 6 juin 1813
© J.G. Schetly/ Nova Scotia archives/ 1979-147 142.4/ 1913
Le lieutenant en second Provo William Parry Wallis assume le commandement du HMS Shannon après les affrontements, le capitaine Philip Broke ayant subi de graves blessures à la tête et le premier lieutenant étant mort au combat. En charge de deux navires transportant des blessés et des marins ennemis, il regagne le port de Halifax. Le 6 juin 1813, le navire britannique et la frégate américaine sont accueillis par une foule qui se réjouit de la victoire britannique.

Provo rentre en Angleterre avec le capitaine Broke, qui survit à ses blessures. Ce dernier est anobli en 1813, par suite de sa victoire contre le USS Chesapeake. Philip Broke ne refait plus de service en mer après cette bataille, mais Provo William Parry Wallis, quant à lui, connaît une longue carrière prospère dans la marine et est aussi anobli en 1860.

L’affrontement entre le Shannon et le Chesapeake a été désigné événement d’importance historique nationale en 1925 et est commémoré à Halifax. En raison de sa contribution à cette bataille, sir Provo William Parry Wallis a été désigné personne d’importance historique en 1945.

L’année 2012 marque le bicentenaire de la guerre de 1812. Pour plus d’information sur la guerre de 1812, lisez les articles Les Britanniques perdent du terrainVictoire au fort Détroit!, et La dernière invasion américaine du Bas-Canada est repoussée lors de la bataille de Lacolle  dans les archives de Cette semaine en histoire. Pour plus d'information sur la guerre de 1812, visitez Commémoration de la guerre de 1812.

Date de modification :