Cette semaine en histoire

Archives

La mort de Laura Secord

Semaine du lundi le 15 octobre 2012

Le 17 octobre 1868, la légendaire Laura Ingersoll Secord s’éteint à Chippawa, en Ontario (aujourd’hui Niagara Falls). Au moment de sa mort, à l’âge de 93 ans, Laura ne réalise pas encore toutes les conséquences qu’aura eues sa vie sur l’histoire du Canada.

Portrait de Laura Secord
© J.R. Robertson
Laura, Américaine d’origine, voit le jour à Great Barrington, au Massachusetts. Elle est la fille de Thomas et Elizabeth Ingersoll. Dès son enfance, Laura s’habitue vite aux réalités de la guerre. En effet, la ville où elle grandit se trouve sur l’une des principales routes empruntées par les soldats de la révolution américaine. De plus, son père sert dans l’armée et se bat contre les troupes britanniques. Malgré leurs points de vue sur l’indépendance, la famille Ingersoll décide de saisir l’occasion d’acheter des terres et déménage au Haut-Canada lorsque Laura est âgée de 20 ans. Il semble que c’est après ce déménagement que l’allégeance de Laura change en faveur des Britanniques.

Deux ans plus tard, Laura épouse un jeune loyaliste du nom de James Secord. Celui-ci a beaucoup de succès comme commerçant à Queenston, important centre de navigation où les marchandises en provenance de Montréal sont écoulées et expédiées à des peuplements éloignés. Lorsque la guerre de 1812 éclate entre la Grande-Bretagne et les États-Unis, James et Laura Secord montrent leur allégeance inébranlable envers les Britanniques. James devient sergent dans la milice locale et est gravement blessé au cours de la bataille des hauteurs de Queenston. Quant à Laura, la véritable épreuve survient en juin 1813.

À cette époque, Queenston est occupée par les soldats américains, et de nombreux citoyens sont obligés de les loger et de les nourrir. Le soir du 21 juin 1813, Laura sert le souper à trois officiers. Elle les entend parler d’une attaque contre un poste britannique à Beaver Dams qui doit avoir lieu deux jours plus tard. Comme son mari n’est pas encore remis de ses blessures et que le temps presse, Laura décide de se rendre elle-même au poste. 

Rencontre entre Laura Secord et le lieutenant Fitzgibbon, juin 1813
© Bibliothèque et Archives Canada / 1997-229-2 / C 011053

Tôt le lendemain matin, Laura entame le parcours de 32 kilomètres en territoire dangereux et occupé qui la sépare de sa destination. Enfin, à son arrivée, elle informe le commandant anglais, le lieutenant Fitzgibbon, de l’attaque imminente. Ces renseignements s’avèrent cruciaux. Un important contingent de guerriers iroquois dirigé par des troupes britanniques moins nombreuses tend une embuscade aux Américains trop confiants.

Malgré le rôle important qu’elle joue pendant la guerre de 1812, la contribution de Laura n’est pas reconnue de son vivant. Ce n’est qu’en 1860, alors qu’elle est âgée de 85 ans, que Laura reçoit un signe de reconnaissance publique lorsque le prince de Galles (plus tard couronné Édouard VII) prend connaissance de son acte héroïque durant une visite au Canada et lui offre 100 £ (environ 11 800 dollars).

À la fin du 19e siècle, les contributions de Laura sont soulignées par une première génération de femmes historiennes qui cherchent à faire reconnaître le rôle actif joué par les femmes à diverses époques. Aujourd’hui, Laura Secord est connue partout au pays, soit comme héroïne de la guerre de 1812, soit grâce à la chaîne de magasins de bonbons qui porte son nom. En 1913, Frank P. O’Connor ouvre un premier magasin de bonbons sur la rue Yonge à Toronto, en Ontario. Il donne à son entreprise le nom de Laura Secord, car il considère que cette femme est le symbole même du courage, du dévouement et de la loyauté. En raison du rôle qu’elle a joué pendant la guerre de 1812, Laura Ingersoll Secord a été désignée personne d’importance historique nationale. L’endroit où les Anglais ont remporté la Bataille de Beaver Dams en 1813 a également été désigné un lieu historique national, et une part du mérite est attribuée à Laura Secord.

Pour en savoir plus sur le rôle de Laura Secord pendant la bataille de Beaver Dams, lisez l’article La bataille de Beaver Dams dans les archives de Cette semaine en histoire.

Date de modification :