Cette semaine en histoire

Archives

Alice Ravenhill :
pionnière dévouée à l’art et à la culture autochtones

Semaine du lundi le 7 décembre 2011

C’est le 7 décembre 2007 que l’on recommande d’accorder le titre de personne d’importance historique nationale à Alice Ravenhill. Née en 1859 à Essex, en Angleterre, Alice Ravenhill étudie la science sanitaire à la British National Health Society. Scientifique et éducatrice reconnue, elle se fait remarquer pour sa profonde remise en question des conventions sociales, notamment en ce qui concerne l’enseignement supérieur aux femmes. Arrivée au Canada en 1910 afin de prendre soin de son frère veuf et de son neveu orphelin, elle y cultivera sa passion pour la préservation et la promotion de la culture autochtone.

Alice Ravenhill reçoit le grade honorifique de docteur ès sciences de l’Université de la Colombie-Britannique en 1948.
© Université de la Colombie-Britannique
Son intérêt pour les arts et la culture des Autochtones prend racine au Women’s Institute de la Colombie-Britannique. Les membres de cet organisme souhaitent incorporer les riches motifs de l’art autochtone à leurs tapis crochetés. De fil en aiguille, Alice Ravenhill devient l’une des cofondatrices de la Society for the Furtherance of Indian Arts and Crafts en 1939. S’appuyant sur les convictions d’Alice Ravenhill, cette société, unique à l’époque, cherche à faire reconnaître l’intérêt et la valeur monétaire de l’art et de l’artisanat des Autochtones.

Sous la supervision d’Alice Ravenhill, la société lance des publications et organise des expositions, des concours, des ventes et des conférences, toujours dans le but de promouvoir l’art et l’artisanat des peuples autochtones de la côte du Nord-Ouest. Parmi ses premières réalisations, la société, qui deviendra plus tard la British Columbian Indian Arts and Welfare Society, publie The Tale of the Nativity (L’histoire de la Nativité), un livre écrit par les jeunes du pensionnat d’Inkameep et illustré par Sus-hu-lk. 

Couverture de The Tale of the Nativity, as told by the Indian Children of Inkameep, British Columbia, illustrée par Sis-hu-lk.
© The Society for the Furtherance of Indian Arts and Crafts

La société poursuit son œuvre au moyen de divers projets et continue sa lutte pour les droits des Autochtones. Entre autres changements essentiels, elle revendique des améliorations dans les réserves, ainsi qu’aux soins de santé et à l’éducation.

Alice Ravenhill respecte profondément la culture autochtone et travaille d’arrache-pied à la promouvoir et à la préserver. Ses efforts portent fruit et ses revendications au nom des Autochtones sont sans précédent. Ses écrits sont respectés et bien accueillis, et certains sont aujourd’hui intégrés au programme d’enseignement primaire de la Colombie-Britannique.

Avant son décès, survenu en 1954, Alice Ravenhill reçoit deux doctorats honorifiques pour ses réalisations dans le domaine des sciences, de la réforme sociale et de la préservation de la culture autochtone, le premier de l’Université de la Colombie-Britannique et le second de l’American Association of Home Economics. En 2008, Alice Ravenhill a été désignée personne d’importance historique nationale en reconnaissance de ses efforts exceptionnels.

Date de modification :