Cette semaine en histoire

Archives

Un gala en l’honneur du théâtre Vogue

Semaine du lundi le 11 avril 2011

Le théâtre Vogue ouvre ses portes le 15 avril 1941. Un grand gala a lieu au centre-ville de Vancouver (Colombie-Britannique) pour l'occasion. Les invités ont le plaisir d'entendre un orchestre de 25 musiciens dirigé par Dal Richards et d'assister au long métrage « I See Ice », mettant en vedette le comédien George Formby.

Théâtre Vogue, 28 avril 1941
© Leonard Frank, Bibliothèque municipale de Vancouver, Collections spéciales, VPL 33461.

Cet événement marque l’achèvement d’une des salles de spectacle les plus avancées du Canada, en raison de sa technologie de pointe et de sa conception architecturale spectaculaire. Odeon Theatres of Canada signe rapidement le bail avec le Canadien W. J. Long, entrepreneur et propriétaire des lieux. La chaîne de cinémas espère que le Vogue attirera les clients du Capitol et de l’Orpheum, salles situées tout près, qui appartiennent à la chaîne rivale Famous Players.

Pendant la construction, Long ne regarde pas les dépenses et embauche le meilleur cabinet d’architectes au Canada, Kaplan et Sprachman. La conception du Vogue contribue à faire connaître le style Art moderne – la toute dernière tendance en architecture – au Canada. Ce style allie nouvelles technologies et conception épurée. À l’extérieur, une gigantesque enseigne au néon de 19 mètres de hauteur, coiffée d’une statue de la déesse grecque Diane haute de trois mètres, domine la façade. À l’intérieur, le théâtre présente des commodités que l'on ne trouve généralement pas ailleurs, comme un système de climatisation. La conception de l’auditorium de 1 347 sièges intègre des murs courbés et un plafond ondulé, le nec le plus ultra de l’époque en matière d’acoustique. Ces caractéristiques, combinées à un système d’éclairage à la fine pointe de la technologie, font du Vogue un endroit invitant et confortable. 

“INSERT

Le théâtre Vogue à une
époque plus récente.
Barrett & McKay
© Parcs Canada / 1996

Le Vogue se distingue aussi du fait qu'il peut accueillir autant des films que des spectacles sur scène. Ce type de conception passe toutefois de mode dans les années 1960. Malgré des rénovations importantes en 1967-1968, le Vogue perd peu à peu sa clientèle au profit des nouveaux multiplexes. Odeon décide de vendre à un groupe de promoteurs à la fin des années 1980, et le théâtre reste fermé pendant de nombreuses années. Le Vogue, restauré à son état d’origine, rouvre ses portes en 1993. Exploité par un nouveau propriétaire, il continue de captiver le public avec des représentations théâtrales, musicales et cinématographiques.

Le théâtre Vogue et son concurrent, le théâtre Orpheum, demeurent des figures de proue dans le quartier des cinémas de Vancouver, c’est pourquoi ils ont été désignés lieux historiques nationaux en 1993 et en 1979, respectivement. De plus, la contribution à l’architecture canadienne de Kaplan et Sprachman, Architects, concepteurs du théâtre, a été désignée événement d’importance historique nationale en 2008.

Pour en savoir plus sur l’histoire des salles de spectacle du Canada, lisez les articles « La grande attraction de Toronto », « La grande dame de la rue Granville », « Un luxueux théâtre », « Quelque chose pour chacun », « Chapeau! », « Le Granada, un théâtre de rêve », « Vive le show business! » et « Des tutus à l’auditorium Eaton » dans les archives de Cette semaine en histoire. Pour plus de renseignements sur le théâtre Vogue, visitez le site Web du Répertoire canadien des lieux patrimoniaux.
Date de modification :